30/05/2019 08:44

Après la révélation de sa liaison avec le Vert Yannick Jadot, la journaliste de RTL Isabelle Saporta annonce, en larmes sa démission et va se lancer en politique

C'est le Parisien qui donne ce soir l'information, Isabelle Saporta, journaliste de RTL annonce en larmes au quotidien sa démission de la radio.

Le quotidien raconte:

"A peine arrivée à notre rendez-vous, elle fond en larmes. « C’est violent ce que je subis là… »

Depuis son apparition dimanche soir au côté de son compagnon Yannick Jadot, tête de liste des Verts aux élections européennes, Isabelle Saporta, chroniqueuse sur RTL depuis septembre, est vilipendée sur les réseaux, et en interne, pour avoir « avancé masquée » pendant la campagne, sans révéler au grand public sa liaison avec l’écologiste. Et surtout sans avoir choisi, comme Léa Salamé avec France Inter et l’émission politique de France 2, de se mettre en retrait le temps de la campagne.

"Dimanche soir, j’ai appelé Jacques Esnous, le directeur de l’information de RTL, pour lui dire que je ne continuerai pas mes chroniques, pour ne pas nuire à cette rédaction que j’adore."

Et elle précise: "Je vais m’engager en politique. Les 13,5% des voix récoltées dimanche soir par les écologistes nous obligent à être à la hauteur et me mettent face à ma vraie envie : assumer pleinement ma fibre politique. On va monter ensemble un comité d’experts autour de Yannick."

Nos confrères de "C à vous" étaient dimanche dans le QJ des verts et surprise, quand ils ont découvert que non seulement Yannick Jadot évoquait pour la première fois sa liaison avec la journaliste de RTL, mais avait en plus réservé l'exclusivité de la première photo avec elle à Paris Match.

A Paris Match Isabelle Saporta a justement confiée

«Je pensais que ce n'était pas ma place de journaliste. Mais en même temps, cette bataille on l'a tellement menée ensemble, c'était un peu notre victoire". Elle ne se «voyait pas ne pas être aux côtés de l'homme de (sa) vie». «J'avais envie d'être avec lui et lui avait envie que je sois là».

Mais cette révélation n'est pas du goût de tout le monde. Ainsi le rédacteur en chef de l'Opinion n'hésite pas exprimer sa colère sur Twitter en affirmant que la journaliste aurait du afficher ses liens avec l'homme politique car elle présente une chronique sur l'écologie. D'autres affirment qu'elle aurait même du se retirer pendant la campagne car "elle avançait masquée".

Certains de ses confrères prennent sa défense en revanche en déclarant que les qualités d'Isabelle Saporta sont reconnus par tous depuis longtemps...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
30/mai/2019 - 15h49
A.Thomas a écrit :

Une question un peu hors sujet. Qu'est ce qui a le plus '"faussé" le résultat de cette élection. Que cette journaliste soutienne son mari vert ou que Macron passe des mois à répondre lors du "grand débat"?

J'aurais pu écrire ce que vous soulignez ... smiley

Quand ce "clown" d'Auguste évoque le temps de parole, que dire (comparé à deux mns de chronique matinale) de  l'omniprésence d'E. Macron , a fortiori dans la dernière ligne droite, profitant de sa visibilité  de président pour se promouvoir en chef de file LREM... alors que son statut l'oblige à être  au service de TOUS les français et donc au-dessus des partis ?! ...

Portrait de A.Thomas
30/mai/2019 - 15h17
Harriet a écrit :

Pourquoi toujours voir les choses du même "bout de la lorgnette" ? smiley

Sachant qu'elle allait être menacée/contestée dans l'exercice de son métier, Y. Jadot aurait pu choisir de ne pas être tête de liste à cette élection ...

Pourquoi est-ce toujours à ces dames de se sacrifier ?

Je trouve très hypocrite de mettre en parallèle le retrait, salué unanimement , pendant la campagne   de L. Salamé face au non "coming out" d'I. Saporta ... Comme si toutes deux n'étaient pas , de toute façon, condamnées au silence ayant un conjoint élu député ! 

Léa Salamé , en raison de sa vie privée, ne sera plus jamais perçue autrement que socialiste par procuration ou soupçonnée de ne pas être objective ... hélas pour elle  !  smiley

Une question un peu hors sujet. Qu'est ce qui a le plus '"faussé" le résultat de cette élection. Que cette journaliste soutienne son mari vert ou que Macron passe des mois à répondre lors du "grand débat"?

Portrait de Verydix
30/mai/2019 - 14h47

Manque de respect pour les électeurs, manque de respect pour la cause qu'elle défend : L'écologie, manque de respect pour les autres journalistes, manque de respect des autres journalistes qui savaient pour les électeurs,etc....

Je n'aime ni Salamé ni Pulvard mais elles avaient agit intelligemment en se retirant.

Portrait de Harriet
30/mai/2019 - 13h42
Capri a écrit :

1) une femme / un homme politique peut être en coupe avec un homme / une femme journaliste même si c’est mieux d'éviter l’exposition médiatique (on peut être journaliste et ne pas avoir de tribune en radio, dans un journal, en TV...)

2) il faut juste que les sujets soient bien differents, qu’il n’y ait pas de risque que l’un / l’une « fasse la campagne de l’autre » et donc prendre des mesures adéquates (exemple : retrait momentané de l’antenne).

Ici, manifestement, les chroniques d’Isabelle Saporta portaient sur les sujets de son compagnon. On peut donc se poser la question : des chroniques étaient-elles faites pour drainer des voix à son mari ? 

Pourquoi toujours voir les choses du même "bout de la lorgnette" ? smiley

Sachant qu'elle allait être menacée/contestée dans l'exercice de son métier, Y. Jadot aurait pu choisir de ne pas être tête de liste à cette élection ...

Pourquoi est-ce toujours à ces dames de se sacrifier ?

Je trouve très hypocrite de mettre en parallèle le retrait, salué unanimement , pendant la campagne   de L. Salamé face au non "coming out" d'I. Saporta ... Comme si toutes deux n'étaient pas , de toute façon, condamnées au silence ayant un conjoint élu député ! 

Léa Salamé , en raison de sa vie privée, ne sera plus jamais perçue autrement que socialiste par procuration ou soupçonnée de ne pas être objective ... hélas pour elle  !  smiley

Portrait de Capri
30/mai/2019 - 13h13
jobby a écrit :

J'ai jamais compris pourquoi un journaliste ne pouvait pas être en couple avec un homme ou une femme politique. D'une part, lorsqu'on est en couple on ne partage pas forcément les même idées politiques que son partenaire.

D'autre part, un journaliste a forcément une opinion politique donc ses interviews sont toujours orientés. 

Enfin, ceux qui parlent de conflit d'intérêt, je ne vois pas du tout lesquels. Donner des exemples s'il vous plaît. 

1) une femme / un homme politique peut être en coupe avec un homme / une femme journaliste même si c’est mieux d'éviter l’exposition médiatique (on peut être journaliste et ne pas avoir de tribune en radio, dans un journal, en TV...)

2) il faut juste que les sujets soient bien differents, qu’il n’y ait pas de risque que l’un / l’une « fasse la campagne de l’autre » et donc prendre des mesures adéquates (exemple : retrait momentané de l’antenne).

Ici, manifestement, les chroniques d’Isabelle Saporta portaient sur les sujets de son compagnon. On peut donc se poser la question : des chroniques étaient-elles faites pour drainer des voix à son mari ? 

Portrait de Myrtille Tourneboule
30/mai/2019 - 11h12
lysniais a écrit :

Toujours aussi détestable cette consanguinité média-politique!

Je suis de votre avis !

Portrait de BREIZ Mike
30/mai/2019 - 10h13

Dans le cas des écologistes, cela ne devrait pas poser de problèmes,l'écologie ne doit être ni de droite ni de gauche!

Portrait de jobby
30/mai/2019 - 09h27

J'ai jamais compris pourquoi un journaliste ne pouvait pas être en couple avec un homme ou une femme politique. D'une part, lorsqu'on est en couple on ne partage pas forcément les même idées politiques que son partenaire.

D'autre part, un journaliste a forcément une opinion politique donc ses interviews sont toujours orientés. 

Enfin, ceux qui parlent de conflit d'intérêt, je ne vois pas du tout lesquels. Donner des exemples s'il vous plaît. 

Portrait de Harriet
30/mai/2019 - 09h26
onebob a écrit :

va se lancer en politique ??? comme penelope fillon??

Plus vraiment le choix, tout comme L. Salamé, elle a désormais l'option  politique ou ... macramé !  smiley

Portrait de Calendos
30/mai/2019 - 09h24

Bienvenue au club !

Portrait de Harriet
30/mai/2019 - 08h36

 @Capri ...

Les conflits que vous évoquez n'auraient même pas été soulevés si EELV avait fait un score de 5% ...  

Seulement voilà ...

On avait également reproché à B. Hamon , (pourtant très discret) d'avoir une compagne qui travaillait pour LVMH ... Quand il faut trouver, on trouve !  smiley

(Je précise, que je n'ai pas voté Jadot et  n'écoute pas RTL, et que ma réaction vaut pour toutes les "femmes de" qui ne sont perçues qu'en tant que "porte voix" de leur conjoint ...

J'attends la réaction de M. Schiappa, mais bon faut pas rêver ! smiley  )

Portrait de L-ancien-voyageur
30/mai/2019 - 08h18

je pense que les trois quart des personnes qui ont réagi à cette info n'ont jamais écouté sa chronique. je l’écoutais chaque matin et franchement je ne crois pas que ses 2 minutes par jour ont changées la face des élections. C'est comme ça smiley

 

Portrait de nina83
30/mai/2019 - 08h16

Elle est un peu crédule quand même, elle n'avait pas vu ses consœurs prendre garde de se mettre à l'écart pendant des élections ???? elle le découvre maintenant.... et son chéri qui veut faire la une de paris-match, lui aussi il apprendra vite que plus on est discrets, mieux on se porte en politique..... D'ailleurs, pourquoi l'amour de la nature et de la planète sont-ils devenus un parti ???? c'est surtout ça qui est débile à l'extrême.

Portrait de Capri
30/mai/2019 - 08h15
Harriet a écrit :

Ca devient franchement grave ces purges  en France !

Cette journaliste d'investigation/chroniqueuse (elle a travaillé pour J-P Coffe) est surtout connue pour être l'auteure de livres autour de la "malbouffe" ... 

On compare son cas à celui de L. Salamé , qui non seulement bien plus connue , est une journaliste politique , qui avait médiatisé sa relation avec R. Glucksmann et la naissance de leur enfant ...  Effectivement , il aurait été gênant pour elle , d'animer un débat auquel aurait participé son conjoint ...

Mais quid , d'I. Saporta dont beaucoup ont découvert l'existence (et sa liaison) après le 26 mai ?

Elle s'est réjouie du score d'EELV (et de son conjoint) , c'est un crime ?

A t-elle fait du prosélytisme à l'antenne ?  Si non , une citoyenne/journaliste n'a plus le droit d'avoir d'opinions personnelles ?

Dans cette configuration, il faut admettre que L. Salamé , dorénavant, ne pourra plus exercer son métier puisque "Monsieur" est député ... 

 

On est dans un cas de conflit d'interêt : sa chronique sur France Inter sur le thème « bio & Co. » est-elle celle d’une journaliste ou d’une militante politique pour la candidature de son conjoint ? Franchement, ce n’est pas clair.

Comment traite t-on un « conflit d’intérêt » ?

1) phase 1 = le reconnaître, dire qu’il y a peut être un conflit d'interêt (si on est dans le déni, c’est déjà fichu au départ)

2) phase 2 = faire un peu de papiers (ex. : engagements à ne pas faire ceci / cela...)

3) phase 3 = trouver les solutions adéquates. Exemples : pour I Saporta = changement de sujet = difficile ; autre possibilité = éloignement de l’antenne le temps de la campagne.

Portrait de Capri
30/mai/2019 - 08h06

Il suffisait qu’elle se mette en retrait le temps de la campagne, ce n'était pas compliqué quand même ? Mais comme elle le souligne, elle a bien « mené campagne »...  « Cette bataille, on l’a tellement menée ensemble, c’était un peu notre victoire » ... grrrr... imaginons la même chose chez LR, RN... quel scandale cela aurait provoqué !

Portrait de Harriet
30/mai/2019 - 08h01

Ca devient franchement grave ces purges  en France !

Cette journaliste d'investigation/chroniqueuse (elle a travaillé pour J-P Coffe) est surtout connue pour être l'auteure de livres autour de la "malbouffe" ... 

On compare son cas à celui de L. Salamé , qui non seulement bien plus connue , est une journaliste politique , qui avait médiatisé sa relation avec R. Glucksmann et la naissance de leur enfant ...  Effectivement , il aurait été gênant pour elle , d'animer un débat auquel aurait participé son conjoint ...

Mais quid , d'I. Saporta dont beaucoup ont découvert l'existence (et sa liaison) après le 26 mai ?

Elle s'est réjouie du score d'EELV (et de son conjoint) , c'est un crime ?

A t-elle fait du prosélytisme à l'antenne ?  Si non , une citoyenne/journaliste n'a plus le droit d'avoir d'opinions personnelles ?

Dans cette configuration, il faut admettre que L. Salamé , dorénavant, ne pourra plus exercer son métier puisque "Monsieur" est député ... 

 

Portrait de Monsieur Zerotrois
30/mai/2019 - 07h11

tellement parti loin dans ses délires que la caste ne se rend plus compte de son immoralité.

Portrait de bacchussss
30/mai/2019 - 05h28

C'est une très bonne chose pour le journalisme en général

Portrait de bacchussss
30/mai/2019 - 05h25

Je trouve inconcevable une relation entre un politique et un ou une journaliste. C'est hallucinant, elle croyait vraiment qu'on dirait amen. Dans les médias, ils vénèrent les usa, dès qu'il se passe quelque chose ca fait la une. Et bien chère médias, aux usa, c'est imaginable qu'un  ou une journaliste est une relation avec un politique

Portrait de Mossop
29/mai/2019 - 23h11

Qui a bu boira chicorée Pacha !

Portrait de Enigma
29/mai/2019 - 22h55

Et bah en arriver là pour la révélation d'une liaison amoureuse.... C'est dur quand même !

Portrait de Suzie Goto
29/mai/2019 - 22h53

Lamentable d'en arriver là à cause de twitt shit ! Quelle m...e les réseaux et les trolls  tarés style ligue du lol