29/05 16:56

Total est prêt sponsoriser les jeux Olympiques de 2024 à condition d'avoir l'accord de la maire de Paris Anne Hidalgo et que le groupe ne se retrouve pas "cloué au pilori"

Total est prêt à sponsoriser les jeux Olympiques de 2024 à condition d'avoir l'accord de la maire de Paris Anne Hidalgo et que le groupe ne se retrouve pas "cloué au pilori", a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné. "Il y a eu des échanges très constructifs avec le comité d'organisation des jeux Olympiques et (son président) Tony Estanguet, qui ont conduit à la définition d'un cadre possible d'intervention", a expliqué le patron du géant pétrolier et gazier à l'assemblée générale des actionnaires.

"Mais j'ai aussi noté que la maire de Paris a des doutes sur l'intérêt que Total puisse contribuer à ces jeux Olympiques", a-t-il ajouté. La maire de Paris Anne Hidalgo a en effet envoyé à Tony Estanguet un courrier réclamant des jeux exemplaires sur le plan environnemental et n'ayant en particulier pas recours à des sponsors actifs dans les énergies fossiles, selon une information révélée par Le Parisien et confirmée à l'AFP par un proche du dossier.

La lettre semblait viser Total sans toutefois le citer explicitement. "Elle m'a invité à la rencontrer et donc je vais la rencontrer prochainement", a fait savoir Patrick Pouyanné, qui y voit une "opportunité d'essayer de la convaincre que Total à la fois est une entreprise éthique et engagée dans la voie des énergies renouvelables". "Il n'est pas envisageable à mes yeux que Total puisse être un sponsor des jeux Olympiques contre l'avis de la maire de Paris", a-t-il indiqué. "Je ne souhaite pas être un sponsor qui soit cloué au pilori régulièrement parce que nous sponsorisons les jeux Olympiques." "J'ai noté d'ailleurs que notre don exceptionnel pour Notre Dame de Paris n'a soulevé lui aucune polémique", a-t-il conclu, en allusion aux 100 millions d'euros promis pour la reconstruction de la cathédrale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de msc2006
29/mai/2019 - 21h24
seb2746 a écrit :

Et le nettoyage des plages par total ? le remboursement des frais ?... non rien.

Pou pas être une cible, faut être irréprochable aussi ou assumer ses erreurs.

pour info total n est pas responsable pour l Erika  idem pour shell et l amoco cadiz  vous n attaquez pas en justice le client d un transporteur routier quand un camion a un accident 

Portrait de seb2746
29/mai/2019 - 18h22

Et le nettoyage des plages par total ? le remboursement des frais ?... non rien.

Pou pas être une cible, faut être irréprochable aussi ou assumer ses erreurs.