14/05/2019 16:01

Homophobie: Plus d’une personne sur cinq déclare avoir été victime d’une agression physique au cours de sa vie - VIDEO

Plus d’une personne sur cinq se définissant comme LGBT (lesbienne, gay, bi, trans) déclare avoir été victime d’une agression physique au cours de sa vie, selon une étude de l’Ifop.

Au total, 22% des LGBT ont déjà fait l’objet d’une agression physique à caractère homophobe (gifles, coups...), selon cette enquête réalisée par la fondation Jasmin Roy-Sophie Desmarais, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès et la Dilcrah (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), et dont l’AFP a obtenu une copie.

C’est une «hausse significative» de cinq points, souligne l’Ifop, par rapport à sa dernière étude sur le sujet, publiée en juin 2018. Au cours des douze derniers mois, le nombre de victimes de violences physiques a doublé entre juin 2018 (3%) et avril 2019 (7%). Plus inquiétant: 60% d’entre elles admettent avoir pensé à se suicider au cours de l’année écoulée. La tendance est en revanche stable concernent les injures (29%,+1 point), les destructions de biens (21%,=) ou encore les attouchements à caractère sexuel (22%,-2 pts).

Au total, plus d’une personne LGBT sur deux (55%, +2 pts) déclare avoir fait l’objet d’une agression homophobe, quelle qu’elle soit, au cours de sa vie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de A.Thomas
14/mai/2019 - 18h24
Elraval3 a écrit :

C'est surtout que le bouche a oreille à fonctionné, une réputation de mauvais coup, ça va vite. 

Justement c'est la réputation justifiée de bon coup qui me valait ces débordements. Et je répéte avec l'âge tout est retombé.

smiley

Portrait de Mr Victor
14/mai/2019 - 18h12

La Gay pride c'est répugnant !

Portrait de Cotorep
14/mai/2019 - 18h06
XYLITHOL a écrit :

Plus on entends les lgbt se victimiser et plus ils se font taper dessus, qu'il gardent leur sexualité privées comme tout le monde et ça se passera bien

J'allais le dire !

Portrait de Riquet
14/mai/2019 - 18h02

OsEf

Portrait de A.Thomas
14/mai/2019 - 16h20

Quand j'étais jeune ,je n'osais pas me risquer dans la rue . Les jeunes filles me sautaient dessus en poussant des glapissements.

Avec l'âge ça s'est arrangé.