12/05 10:01

Très émus, les proches des militaires morts pour sauver les 2 otages Français, rendent hommage à ces deux héros - Vidéo

L’opération conduite par la force française « Barkhane » et la task force Sabre a mobilisé une vingtaine de militaires spécialisés dans la récupération d’otages, des drones et des hélicoptères français, ainsi que des moyens de renseignement américains.

Au cours de cette opération, deux officiers mariniers français, relevant du commandement des opérations spéciales, ont été tués. Les deux militaires, les maîtres Cédric de Pierrepont, 33 ans, et Alain Bertoncello, 28 ans, étaient respectivement chef de groupe et membre du commando Hubert, l’unité d’assaut de Saint-Mandrier (Var) composée de nageurs de combat.

Les proches de ces deux héros leur ont rendu hommage.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Linoïe
13/mai/2019 - 10h55

Dans cette affaire, il n'y a pas eu que ces deux héros qui sont morts, mais un guide qui s'appelait Fiacre Gbédji........

Portrait de Capri
13/mai/2019 - 03h03
BILOU T a écrit :

il faut comprendre l'émotion suscitée par ces soldats morts mais aussi se rappeler que plus la qualification monte dans les commandos plus le risque est élevé mais accepté. Malheureusement on compte déjà 28 militaires décédés au Mali dont certains étaient des premières classes âgés de 19 ans.

Très bonne réflexion en effet. Outre leurs qualités professionnelles et les belles personnalités de ces militaires ultra-entraînés, ce qui rend l'émotion encore plus vive, ce sont les circonstances de cette opération.

On ne peut s'empêcher de penser que sans la relative naïveté de ces 4 touristes (l'américaine l’était-elle ? ou en « mission » ? on peut se poser la question en revanche vu qu’on ne sait pas qui elle est et qu’elle a été récupérée très vite par son pays), les Maîtres CdP et NB n’auraient pas eu à donner leur vie.

Portrait de Capri
12/mai/2019 - 14h05
alain S a écrit :

pauvre soldats ci jeunes

courage a la famille

honte au otages pourtant il ont etait prevenu de ne pas allais dans ces pays

Honte à vous qui avez pourtant été prévenu qu’à partir d’une faute d’orthographe tous les 3 mots, il faut retourner l’école primaire.

Portrait de alain S
12/mai/2019 - 11h06

pauvre soldats ci jeunes

courage a la famille

honte au otages pourtant il ont etait prevenu de ne pas allais dans ces pays