26/04/2019 17:00

Un détenu de la prison de Troyes profite d'un footing organisé à l'extérieur de la maison d'arrêt pour s'évader !

Un détenu de la prison de Troyes (Aube) s’est évadé ce jeudi après-midi lors d’un footing qui s'est déroulé en dehors de la maison d'arrêt, rapporte le journal L’Est Eclair.

Selon le quotidien régional, Julien K. avait été choisi avec cinq autres prisonniers retenus pour participer au « marathon du patrimoine » prévu pour le 8 juin prochain. Les cinq détenus étaient encadrés par quatre surveillants et un responsable local lorsqu'ils sont sortis pour s'entraîner hors des murs de la maison d’arrêt. Pendant le parcours Julien K. aurait demandé à s’isoler pour satisfaire un besoin urgent et en aurait profité pour s'échapper.

L’Est Eclair indique que le prisonnier était en fin de peine et aurait dû être libéré d'ici la fin de l’été. Il s’était d'ailleurs déjà évadé en 2015, cinq mois avant sa libération de la, prison de Villenauxe-la-Grande.

Pour s'être échappé il avait été condamné à l’époque à un an de prison supplémentaire. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jamesbud
27/avril/2019 - 21h36

le prisonnier est roi en France  ,  porte de cellule ouverte en journée  , tv , playstation  , ballade dehors etc  , les victimes sont des merdes à coté  , la france des racailles 

Portrait de bib
27/avril/2019 - 07h26

seconde chance pour le rattraper : au marathon smiley

Portrait de bacchussss
27/avril/2019 - 06h07

Le gars le plus stupide. Libérable à la fin de l'été et il s'évade. Je comprend les gardiens qui lui faisaient confiance. Qui serait si idiot pour s'évader à quelques mois de sa libération.

Portrait de Micheldu17.02
26/avril/2019 - 17h33

Cela rentrait donc dans le cadre des permissions sportives, octroyées à certains détenus en fin de peine, par un Juge d' Application des peines, permettant de les confronter progressivement à l' extérieur, plutôt qu' attendre le dernier jour pour une libération sèche. D' autres, selon les cas,  bénéficient plus tard de permissions pour, par exemple un premier contact avec un potentiel employeur, ou pour passer un permis de conduire, etc...

Portrait de ajc21
26/avril/2019 - 17h28

Donc le mec a déjà un passif d'évasion lors d'une précédente incarcération mais pas de problème, on lui propose une petite sortie

Portrait de mestoutou
26/avril/2019 - 17h08

Bientôt il sera préférable d'aller en prison plutôt que de se retrouver dans un ehpad !