15/04 06:37

Grand Débat - Emmanuel Macron s'exprimera ce soir à 20h à la télé et tiendra une conférence de presse mercredi à l'Elysée pour répondre aux questions des journalistes

Emmanuel Macron s'exprimera ce soir à 20 heures pour annoncer ses conclusions du grand débat "dans cette allocution, il annoncera les chantiers d’action prioritaires et avancera les premières mesures concrètes en réponse aux préoccupations soulevées dans le cadre du Grand débat national."

Le chef de l'Etat répondra ensuite aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse qui sera organisée mercredi, à l'Elysée.

Sur le fond, le président se prépare d'arrache-pied entouré, entre autres, de ses conseillers les plus proches, le secrétaire général Alexis Kohler, le Premier ministre, et en consultant des poids lourds de la majorité comme le président du MoDem François Bayrou ou le président LREM de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.

Parmi les pistes évoquées figurent une baisse de l'impôt sur le revenu avec l'éventuelle mise en place de nouvelles tranches pour le rendre plus progressif et la réindexation des "petites retraites" sur l'inflation.

Des mesures plébiscitées respectivement par 82% et 88% des Français, selon un sondage Ifop publié dimanche par le JDD, portant sur neuf pistes parmi des dizaines évoquées pendant le grand débat. Selon cette enquête, une large majorité de Français (87%) jugent nécessaires d'obliger les médecins à s'installer dans les déserts médicaux. Plus de trois sur quatre sont favorables à "un assouplissement des conditions permettant aux citoyens de proposer des référendums" (76%) et 72% se prononcent pour "une allocation unique en direction des plus démunis qui fusionnerait toutes les aides sociales existantes".

En revanche, 54% sont contre la suppression de l'ENA. Egalement sur la table : la prise en compte du vote blanc, la suppression des avantages des anciens présidents, Premiers ministres et ministres, la création de conseillers territoriaux - réforme proposée par Nicolas Sarkozy -, l'amélioration du paiement de la pension alimentaire aux mères célibataires. Ou encore des aménagements pour la limitation à 80km/h. "La réponse sera massive", a assuré vendredi Stéphane Séjourné, directeur de la campagne de LREM pour les européennes.

Des décisions "puissantes et concrètes", selon le Premier ministre Edouard Philippe avec "des grands chantiers" sur le plus long terme. Mais les oppositions en doutent. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, dont la liste aux européennes talonne celle de LREM, s'attend "à quelques modifications minimes, anecdotiques" que M. Macron "présentera à grands coups de trompettes".

Sur RTL/LeFigaro/LCI, Mme Le Pen a de nouveau défendu "une dissolution" l'Assemblée nationale et la mise en place d'un système de "proportionnelle avec une prime au parti arrivé en tête".

"S'il y a un tournant à prendre (...) c'est une baisse durable des impôts pour tous les Français", a pour sa part plaidé dimanche le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, sur BFMTV. "Si Emmanuel Macron veut sortir son quinquennat de la paralysie (...) il doit opérer un triple tournant : fiscal, social et territorial", affirme de son côté le président LR de l'association des maires de France (AMF), François Baroin.

A gauche, Raphaël Glucksmann, tête de liste PS/Place publique aux Européennes, interrogé sur Europe1/CNews/LesEchos, juge que la priorité c'est de "mettre fin à l'injustice fiscale (...) soit en rétablissant l'ISF, soit en établissant une nouvelle tranche d'imposition sur les plus hauts revenus". Il faut "un grand plan de transformation écologique" avec une meilleure justice sociale, a considéré sur BFMTV la porte-parole d'EELV, Sandra Regol.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
15/avril/2019 - 08h33
Pimboy a écrit :
Quoi que Macron annonce les irréductibles blaireaux de gilets jaunes ont tellement kiffé faire chier la France qu’ils ne s’en contenteront pas tellement ils ont pas envie de retomber dans l’anonymat de leurs vies médiocres...

Il y a peu de chance que les annonces qui seront faites aillent dans le sens des revendications des GJ ... elles émaneront des revendications issues du " Grand débat" et concerneront probablement un électorat encore susceptible de voter E. Macron ... il n'a rien à gagner à contenter ceux qui depuis le début, réclament sa démission ...

Portrait de Pimboy
15/avril/2019 - 07h31 - depuis l'application mobile

Quoi que Macron annonce les irréductibles blaireaux de gilets jaunes ont tellement kiffé faire chier la France qu’ils ne s’en contenteront pas tellement ils ont pas envie de retomber dans l’anonymat de leurs vies médiocres...

Portrait de sylviane69
15/avril/2019 - 07h26

Je vois double ce matin smiley

Portrait de Gordon_F
14/avril/2019 - 22h39

peu importe les propositions, il y aura toujours des cassos de gilets jaunes, ce sont leurs raisons de vivre desormais....

Portrait de jamesbud
14/avril/2019 - 21h30
popeye55 a écrit :

Avec un déficit de 110 milliards d'euros, une dette cumulée de 2400 milliards, un pays qui vit chaque  année de 30% au-dessus de ses moyens depuis 40 ans, vous espérez quoi ?

-qu il foute une retraite de misère au secteur publique , comme le secteur privé 

-qu'il retire les 6 mois de vacances des profs

-qu'il évite d'acheter pour 500 000 euros de vaisselles 

-qu'il face du ménage à la sncf  

etc etc

Portrait de Danny Zuko
14/avril/2019 - 21h23

Ce type m'a piqué ma chemise grise !

Portrait de archied87
14/avril/2019 - 21h11

Ma femme fonctionnaire retraitée des finances, devrait faire des efforts, elle touche 650 euros de retraite par mois. Elle participe certainement au deficit de la fonction publique.

Portrait de Harriet
14/avril/2019 - 20h47
Wouhpinaise a écrit :

J'ai peine à croire qu'il s'en prenne aux hauts fonctionnaires. Mais si il veut vraiment améliorer le niveau de vie des français, va bien falloir qu'il trouve du fric quelque part. Alors où ? Il y a sans doute plusieurs domaines où la dépense publique peut être diminuée. Encore faut-il avoir la volonté politique de le faire.

Tout à fait ! La volonté d'enfin réformer mais dans le bon sens, en faisant fi et surtout en éradiquant toute cette gabegie de fonctionnement qui pourrait être utilisée à des fins plus utiles ...  smiley

Portrait de Suzie Goto
14/avril/2019 - 20h43

mouah ah ah ! Si ça c'est pas de la  com  guignol et Cie !

Parler pour ne rien dire et ne rien faire que se balader en avion tous les jours depuis 2 ans en polluant au max

Portrait de Wouhpinaise
14/avril/2019 - 20h26
Harriet a écrit :

Nous sommes quand même les champions du monde de la pression fiscale , pour un service public qui ne cesse de se dégrader ...

Donc oui , il faut réduire les dépenses ... je pense notamment à tous ces hauts fonctionnaires dont l'utilité reste à démontrer, l'évasion fiscale, les travailleurs détachés et j'en passe ....

Alors l'impôt oui ... et forcément... mais utilisé à bon escient ....

J'ai peine à croire qu'il s'en prenne aux hauts fonctionnaires. Mais si il veut vraiment améliorer le niveau de vie des français, va bien falloir qu'il trouve du fric quelque part. Alors où ? Il y a sans doute plusieurs domaines où la dépense publique peut être diminuée. Encore faut-il avoir la volonté politique de le faire.

Portrait de Harriet
14/avril/2019 - 19h47
cerise1170 a écrit :

Les français veulent tout: moins d'impôts plus de services publics plus de pouvoir d'achat : comment pensent ils pouvoir financer tout ça ? Ils veulent le beurre et l'argent du beurre et plus encore ! C'est complètement irréaliste et démagogique 

Nous sommes quand même les champions du monde de la pression fiscale , pour un service public qui ne cesse de se dégrader ...

Donc oui , il faut réduire les dépenses ... je pense notamment à tous ces hauts fonctionnaires dont l'utilité reste à démontrer, l'évasion fiscale, les travailleurs détachés et j'en passe ....

Alors l'impôt oui ... et forcément... mais utilisé à bon escient ....

Portrait de pipo.2
14/avril/2019 - 19h45
Philou.2 a écrit :

Peut être entre deux coupures pub pendant tpmp je zapperais voir..

T'as raison, il y a des priorités dans la vie ! Hanouna über alles ! smiley

Portrait de cerise1170
14/avril/2019 - 19h29

Les français veulent tout: moins d'impôts plus de services publics plus de pouvoir d'achat : comment pensent ils pouvoir financer tout ça ? Ils veulent le beurre et l'argent du beurre et plus encore ! C'est complètement irréaliste et démagogique 

Portrait de 59
14/avril/2019 - 19h16

Française Français  cher compatriote  je vous ai entendu et je m'en fou voila ce qu'il va nous dire