17/03/2019 14:00

Le streaming a rapporté pour la première fois en 2018 plus de la moitié des ventes de musique en France

Le streaming, moteur de la croissance retrouvée du marché de la musique en France, a rapporté plus de la moitié de ses revenus pour la première fois en 2018. Des abonnements payants à la concurrence des plateformes gratuites, il cristallise les enjeux d’un secteur en rémission. 

Les ventes physiques et numériques ne représentent encore que 40% du chiffre d’affaires de 2002 (1,4 milliard d’euros), mais le secteur confirme sa reprise pour la troisième année consécutive. 

Les ventes numériques augmentent, elles, de 19%, portées essentiellement par le streaming, qui bondit de 26%, tandis que les revenus des téléchargements ou de la téléphonie mobile baissent d’environ 20%. Les abonnements à des plateformes de streaming, comme Spotify, Deezer ou Apple Music, représentent plus de 80% du chiffre d’affaires du streaming.

La France compte désormais 5,5 millions d’abonnés payants. «Il y a une marge de progression, avec une population de 67 millions» d’habitants, note Olivier Nusse.président du Snep et PDG d’Universal Music France (groupe Vivendi) à l’AFP.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions