07/03/2019 16:47

Emmanuel Macron interpellé par un collégien: "Quand est-ce que vous allez réagir pour l'environnement, puisque vous en avez le pouvoir ?" - VIDEO

Emmanuel Macron a appelé à "aller plus fort, plus vite et plus loin" dans la transition écologique, en échangeant jeudi avec 400 personnes dans les Alpes de Haute-Provence sur l'environnement, un thème jusqu'à présent peu abordé dans le grand débat.

"Je comprends l'impatience de la jeunesse", a déclaré le chef de l'Etat en répondant à des collégiens qui lui ont exprimé leur inquiétude sur un ton direct dans la salle des fêtes de Gréoux-les-Bains.

"Qu'est-ce que vous entendez par écologie, alors qu'encore aujourd'hui des usines peuvent déverser leurs déchets dans la mer, les pesticides polluent nos sols et donc notre alimentation, que 20.000 tonnes de déchets électroniques en Europe sont envoyés au Nigeria ?", lui a demandé Charlie, du collège de Saint-André des Alpes.

"Quand est-ce que vous allez réagir, puisque vous en avez le pouvoir ?", a-t-il ajouté, chaleureusement applaudi par l'assistance composée d'une centaine de jeunes, de maires, d'agriculteurs et de responsables d'associations de la région du Verdon.

La transition écologique vise à "passer d'un modèle à l'autre", a répondu M. Macron. "Notre défi, c'est de le faire le plus vite possible. Je crois qu'on peut faire plus vite, plus fort, plus loin, en donnant plus de pouvoirs au local et en changeant de méthodes".

"Puisque c'est l'argent qui nous a poussés à négliger l'écologie, pensez-vous qu'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent ?", lui a aussi demandé Charlie.

Pour le Président, "le modèle du tout argent est terminé". "Mais il faut produire. Il y aura toujours de l'argent, mais l'argent il ne faut ni le détester ni l'adorer, il faut le voir comme un moyen de faire les choses", a assuré celui qui est souvent présenté par ses opposants comme "le président des riches".

Venus de différents collèges, les jeunes avaient reçu comme consigne de poser des questions "uniquement sur l'environnement, pas sur les gilets jaunes ou autre chose", selon Mélanie, de la petite ville d'Oraison.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jp91
8/mars/2019 - 13h59
La République C'est Moi a écrit :

C'est effrayant de constater qu'il y a encore des gens comme vous qui pensent comme Trump, que l'homme n'est pour rien dans la catastrophe planétaire qui s'annonce.

Alors pour votre information: si l'on prend la taille moyenne de la totalité des espèces vivantes sur l planète, elle n'est pas plus grosse qu'une coccinelle.

Une fois que vous avez intégré ça dans votre raisonnement, vous comprenez que chaque humain (qui en plus est loin de se contenter de respirer et de manger) a une empreinte carbone absolument considérable.

Ça fait 1 siècle que nous avons dépassé la population maxi d'être humain.

Essayer de loger 30 personnes chez vous et vous verrez que ça ne durera pas longtemps.

Bravo le lavage de cerveau a bien fonctionné sur vous !

comparez donc l'empreinte carbone ( mot à la mode ) d'un humain et celui des gros tankers, avions ,et j'en passe ! c'est peanuts !

Portrait de jp91
8/mars/2019 - 10h42
Seaskua... a écrit :

Il aurait fallu dire à ce jeune couillon que la planète existait avant la présence de l'homme et qu'elle existera après. Il aurait fallu dire aux couillons qui ont applaudi sa question idiote que nous pourrions toutes et tous vivre comme Cro-Magnon que cela ne changerait pas la modification climatique en cours. Parce que notre planète, justement, est traversée de périodes climatiques majeures.

On l'a informé ce jeune-homme que la dérive des continents n'est pas, non plus, du ressort de la présidence de la république française ou bien on a préféré le laisser dans l'ignorance ?

très bien exposé  c'est exactement ça , l’homme croit pouvoir changer le cours des choses mais  la nature on ne l'a maitrise pas , elle fait ce qu'elle veut ! et ce jeune boutonneux n'a fait que réciter sa leçon.

Portrait de Jse
8/mars/2019 - 07h05

Difficile à croire !!! est-ce que ce n'était  pas  préparé !!! 

Pour dire voilà : l'écologie et bien on va appliquer  des taxes pour y remédier  !!!! 

et ce grand débat est -ce qu'il aura des témoins pour surveiller les questions demandées !

Ils peuvent dire les français ont demandé telles choses : on applique !! alors que ce n'est pas vrai !!!  Il faut s'attendre à tout !!!! la confiance n'y est pas !!!!