18/02 13:00

"Grâce à Dieu", le film de François Ozon sur la pédophilie dans l'Eglise, autorisé par la justice à sortir en salles mercredi

Le film de François Ozon «Grâce à Dieu» sur la pédophilie dans l’Eglise, retraçant l’histoire de victimes dans l’affaire Barbarin, a été autorisé par la justice à sortir en salles comme prévu mercredi, ont annoncé lundi les avocats du père Preynat et du producteur du film.

La défense du père Preynat, prêtre lyonnais mis en examen pour agressions sexuelles et non jugé encore, avait assigné en référé François Ozon pour obtenir un report de la sortie de son film, primé samedi soir du Grand prix du jury à la Berlinale.

«La décision très bien motivée reconnaît que le film -- avec les avertissements qui l’accompagnent-- ne justifient pas les mesures demandées qui menaçaient sa sortie. Nous nous en réjouissons», a indiqué à l’AFP Me Paul-Albert Iweins, l’un des deux avocats du producteur et du distributeur du film.

«Le juge a rejeté la demande de report du film», a confirmé Me Emmanuel Mercinier, avocat du père Preynat. «Il considère que le fait d’insérer un carton à la dernière seconde du film indiquant que le père Preynat bénéficie de la présomption d’innocence répond aux exigences de la loi, la culpabilité de ce denier n’étant dès lors pas présentée comme acquise», a-t-il ajouté.

Il a dit également «regretter amèrement cette décision, non seulement dans l’intérêt du père Preynat, mais plus largement dans l’intérêt général». «Présenter durant deux heures comme coupable un homme qui n’a pas encore été jugé comme tel constitue une atteinte à la présomption d’innocence que ne saurait évidemment pas faire disparaître le fait d’écrire ensuite le contraire durant deux secondes», a-t-il dit.

Me Frédéric Doyez, avocat lyonnais du père Preynat, a précisé à l’AFP qu’ils allaient faire appel de la décision, mais que cela n’empêcherait pas le film de sortir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jacques J.
19/février/2019 - 11h06
lysniais a écrit :

J'espère qu'il fera le même dans le monde de l'éducation nationale....

C'est vrai qu'il y a assez peu de cas dans les maisons de retraite et les centres de gériatrie... Cependant, remarquez que les cas de zoophilie sont par contre plus faibles dans les écoles que dans les centres d'élevages d'animaux... Y-a t-il alors plus de zoophiles dans les centres d'élevages que dans les écoles ? Non, il y en a sans doute autant, c'est simplement que les zoophiles qui sont dans les écoles n'ont pas d'animaux autour d'eux...

Portrait de lou jacobs
18/février/2019 - 18h19
paralelo37 a écrit :

On n'est jamais aussi bien servi que par soi même. Faites le donc, et le public jugera. 

vous avez tout à fiat raison : le blog regorge de YAKA FOKON...mais qui ne se sortent jamais les doigts du cul

Portrait de paralelo37
18/février/2019 - 18h11
lysniais a écrit :

J'espère qu'il fera le même dans le monde de l'éducation nationale....

On n'est jamais aussi bien servi que par soi même. Faites le donc, et le public jugera. 

Portrait de gyette
18/février/2019 - 18h07
lysniais a écrit :

J'espère qu'il fera le même dans le monde de l'éducation nationale....

Faut pas rêver là !

Portrait de Térisa
18/février/2019 - 17h11

Ce qui est surprenant c'est que l'avocat de Preynat veut faire interdire le film pour la présomption d'innocence alors que celui ci a reconnu les faits de pédophilie. Là il n'y a plus présomption sauf effectivement devant la loi qui n'as pas encore jugé mais comme il a reconnu les faits...

Portrait de mouetty
18/février/2019 - 16h40

Très bonne décision

Portrait de lysniais
18/février/2019 - 16h39

J'espère qu'il fera le même dans le monde de l'éducation nationale....

Portrait de Philou.2
18/février/2019 - 16h20

Inchalah !! smiley

Portrait de paralelo37
18/février/2019 - 15h42

Ces religieux semblent bien plus soucieux de leur petite personne que du bien de leurs ouailles 

Portrait de minou75
18/février/2019 - 13h32 - depuis l'application mobile

" Amen " ... !!!

Les plus vus