18/02 15:30

La presse dénonce des "dérives" dans le mouvement des gilets jaunes et l'appelle à "nettoyer" ses rangs

Le philosophe Alain Finkielkraut insulté samedi, une de de leurs figures Ingrid Levavasseur prise à partie dimanche: le mouvement des "gilets jaunes" s'est écarté de son cours originel", déplore lundi la presse qui l'appelle à "nettoyer" ses rangs. "Le ménage, voilà bien le moyen de stopper la spirale nauséabonde dans laquelle se trouvent les gilets jaunes", recommande Alexandra Schwartzbord dans Libération, en observant que le mouvement "pas homogène" et qui "regroupe des personnalités disparates" est "infiltré" par certaines franges de l'ultragauche et de l'ultradroite.

"Il est temps que les gilets jaunes des débuts fassent entendre leur voix. Et surtout que leurs leaders ou porte-parole, Priscillia Ludosky, Maxime Nicolle ou Eric Drouet, se désolidarisent publiquement des abrutis qui les salissent et salissent le pays", insiste l'éditorialiste. Dans L'Est Républicain, Sébastien Georges remarque qu'"une partie de ceux qui manifestent n'a plus rien à voir avec le peuple présent sur les ronds-points le 17 novembre". "Le bilan des derniers jours illustre les dérives avec des meneurs planqués derrière des masques, des foulards et cagoules pour en découdre, déplore-t-il. Le mouvement fait face à une "lente décrue", note Jean-Christophe Ploquin dans La Croix. Une majorité de Français (52%, +15) estime que les "gilets jaunes" "doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.)", selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche. Ils étaient 37% à penser la même chose un mois plus tôt.

"Trois mois après son surgissement, cette vague de colère et de fatigue sociales (...) reste marquée par des actions violentes et des expressions de haine qui dénaturent l'élan originel", selon La Croix. "Que retient-on de ce quatorzième samedi de manifestations si ce n'est la violente agression verbale dont a été l'objet Alain Finkielkraut?", se demande Cécile Cornudet dans Les Echos. Dans le Journal de la Haute-Marne, Christophe Bonnefoy, lui, a retenu l'image d'Ingrid Levavasseur contrainte de quitter le cortège après avoir été insultée. "Des insultes, encore des insultes... qui non seulement décrédibilisent ceux qui les ont lancées, mais font passer au second rang les revendications initiales", déplore-t-il. "La colère n'excuse pas tout, surtout quand, au fil des semaines, on ne sait même plus de quelle colère on parle".

Pour Stéphane Siret, de Paris-Normandie, "le mouvement poursuit sa mue vers une forme évidente de radicalisation". "On attendrait des +vrais+ gilets jaunes qu'ils condamnent fermement ce poison", espère-t-il. C'est devenu "un défouloir", regrette Paul Caraci dans Midi Libre. "Après les samedis de violences qui ont brouillé le message des +gilets jaunes+, leur mobilisation moindre laisse plus de place aux parias de la République. Antisémites, xénophobes et autres casseurs des extrêmes trouvent ici un écran à maculer de leurs vomissures intolérables" "Stop, voudrait-on crier, comme devant un chien fou, attendant sans y croire l'effet d'une brutale intimidation", espère-t-il aussi.

Dans le Courrier Picard, le dessinateur Alex représente l'ancien président Nicolas Sarkozy remettant un nettoyeur de marque Kärcher à un "gilet jaune". "Jamais servi... je vous l'offre pour nettoyer vos rangs de la racaille". En juin 2005, alors ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, s'était rendu à la cité des "4.000" à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) où un adolescent avait été tué par des balles perdues. "Dès demain, on va nettoyer au Kärcher la cité des 4.000", avait-il lancé à l'adresse des habitants. Des propos qui lui seront reprochés mais qu'il assumera.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de parmj1
19/février/2019 - 12h22

la presse qui l'appelle à "nettoyer" ses rangs.

Il n'y a pas autant de radicalisés chez les gj que la presse et le gouvernement essaient de faire croire, il n'y a pas de chiffres, seules des paroles lancées en l'air et chacun prend ce qu'il veut. J'aimerais que castaner nous dise combien de fonctionnaires (flics, agents aéroports, aux impôts, etc, etc,etc.....) et de personnes lambda sont déclarés radicalisés et après on comparera les chiffres. Attention, avant calcul changer les piles de la calculette car ces derniers mois elle ne marche pas bien, elle soustrait au lieu d'ajouter, sinon on va se cotiser pour lui en payer une.

Portrait de The dream
19/février/2019 - 07h46

On parle là de la presse mais si les médias et les chaînes d'infos notamment commençaient par arrêter cette course au scoop bien graveleux et au sensationnalisme ? Je donne un exemple très précis : on voit bien sur les images que le taré barbu rouquin islamiste radical qui a insulté et menacé Finkielkraut regarde sur sa droite et lorsqu´il aperçoit une caméra redouble alors de virulence et de propos haineux. Cette caméra l'a clairement excité. Le fait de montrer à longueurs de journée les actes délictueux commis par des êtres abjects et écervelés ne fait que motiver les abrutis qui pensent à leur tour obtenir leur moment de gloire en faisant pareil, et ce sans penser aux conséquences qui en découleront.

Portrait de Mamie ninja
18/février/2019 - 19h17
Supertomate a écrit :

Faut qu'ils commencent par se débarrasser de Drouet, Nicolle et de l'autre dont j'ai oublié le nom : n'a plus qu'un oeil :bigsmile:

Ça leur ferait un appel d'air

 

doublon 

Portrait de Mamie ninja
18/février/2019 - 19h16
Supertomate a écrit :

Faut qu'ils commencent par se débarrasser de Drouet, Nicolle et de l'autre dont j'ai oublié le nom : n'a plus qu'un oeil :bigsmile:

Ça leur ferait un appel d'air

 

Rodrigues, Filochard pour les intimes smiley

Portrait de Supertomate
18/février/2019 - 17h54

Faut qu'ils commencent par se débarrasser de Drouet, Nicolle et de l'autre dont j'ai oublié le nom : n'a plus qu'un oeil smiley

Ça leur ferait un appel d'air

 

Portrait de lou jacobs
18/février/2019 - 17h25
poyaso a écrit :

c'est la France qu'il faut nettoyer de tous ses dechets et ses parasites qui ne sont la que pour profiter du systeme et se permettent d'emmerder le monde et de plomber l'economie du pays alors qu'ils sont les assistés les plus privilégiés au monde à tous les niveaux, retraite, temps de travail, protection et aides sociales en tt genre et j'en passe.
Il n'ya qu'une reponse à apporter à ces cancrelas: vous êtes pas content?! ba barrez vous ailleurs et vous aller comprendre votre douleur!

vous avez entièrement raison: votre vision  est de premier ordre...

Très fine analyse politique: on sent l'intellectuel réfléchi

Portrait de Philou.2
18/février/2019 - 16h34

C'est plutôt les éradiquer à la base ... smiley 

Portrait de poyaso
18/février/2019 - 16h22

c'est la France qu'il faut nettoyer de tous ses dechets et ses parasites qui ne sont la que pour profiter du systeme et se permettent d'emmerder le monde et de plomber l'economie du pays alors qu'ils sont les assistés les plus privilégiés au monde à tous les niveaux, retraite, temps de travail, protection et aides sociales en tt genre et j'en passe.Il n'ya qu'une reponse à apporter à ces cancrelas: vous êtes pas content?! ba barrez vous ailleurs et vous aller comprendre votre douleur!

Portrait de ale35
18/février/2019 - 15h36

nettoyer qui nettoyer quoi maintenant que le mouvement est bien infiltré par des pourris , la seule solution c'est suspendre les manifs pour couper l'herbe sous le pied aux anarchistes .. MAIS c'et pas gagné

Portrait de ale35
18/février/2019 - 15h35

nettoyer qui nettoyer quoi maintenat le mouvement est bien infiltré 

Les plus vus