13/01 07:56

Bilan de l'acte IX des Gilets Jaunes - Plus de monde dans les rues que la semaine précédente et surtout moins de violence partout en France

A Paris, où 8.000 personnes ont défilé "dans le calme" et "sans incident grave", "la responsabilité l'a emporté sur la tentation de l'affrontement", a salué le ministre Christophe Castaner dans une déclaration transmise à l'AFP. Des chiffres qui soulignent que le mouvement des "gilets jaunes" a repris vigueur ce samedi. "On nous met sur la paille!": avec plus de 6.000 personnes de toute la France, Bourges est devenue un nouvel épicentre de la contestation des "gilets jaunes" samedi, avec une mobilisation sans précédent, émaillée de quelques incidents dans le centre.

Une participation imprévisible et des forces de l'ordre sur le qui-vive avec de longues files de camionnettes de police à l'entrée du centre: Bourges se réveille sous haute surveillance samedi matin. Alors que des sources policières attendent 2.000 à 3.000 personnes, ils sont 6.300 en milieu d'après-midi, selon un décompte de la préfecture du Cher, à manifester au "centre de la France" en réponse à un appel national lancé sur Facebook.

"Vercingétorix", 74 ans, déguisé en gaulois et "réfractaire depuis longtemps", dit être venu pour les vieux. "Je vis avec 1.200 euros par mois, mon bas de laine disparaît tous les jours avec les taxes. On nous met sur la paille", déclare cet archéologue à la retraite. Pendant une vingtaine de minutes les forces de l'ordre répliquent avec des grenades lacrymogènes aux jets de projectiles des manifestants, avant de charger pour les faire reculer.

De nouveaux heurts ont éclaté vers 16h00 boulevard de la République, mais en épargnant toujours vitrines et mobilier urbain, loin des images choc des manifestations parisiennes. Dans le cortège "officiel" qui tourne autour de la ville, l'ambiance bon enfant est par intermittence perturbée par un petit groupe de manifestants qui tente à plusieurs reprises d'aller au contact des forces de l'ordre, provoquant des tirs de grenades lacrymogènes. Vers 15h00, 18 personnes avaient été interpellées, dont 15 préventivement.

Des échauffourées voire affrontements ont éclaté entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre à Nîmes, Toulon et Marseille, samedi, dans le cadre de l'acte 9 du mouvement, et la mobilisation a été massive, avec près de 3.000 personnes dans chacune de ces villes a constaté l'AFP sur place.

A Nîmes, sur la place des Arènes, alors occupée par près de 3.000 personnes, les incidents ont éclaté en début d'après-midi quand des manifestants se sont équipés de larges plaques de tôle pour avancer en direction des forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène et de lanceurs de balles de défense.

Des infirmiers bénévoles ont aussitôt pris en charge les quelques personnes blessées, même si personne ne semble avoir été grièvement touché. Ces affrontements se poursuivaient encore vers 17h00, de façon plus sporadiques.

17h22: Strasbourg : Des violences ont éclaté vers 16h30 dans le secteur de la gare, à proximité de la rue Kageneck. Jets de bouteilles de verre contre les forces de l'ordre. Incendies de poubelles. La station Alt Winmärik est bouclée par les gendarmes.

17h14 : La préfecture de police de Paris a communiqué une photo sur les saisies réalisées ce matin à Paris:

.

©Préfecture de police de Paris

17h08: A Bourges, des affrontements boulevard de la République. Ils opposent plusieurs centaines de manifestants aux forces d’ordre

.

.

17h02 : Les forces de l'ordre ont interpellé une centaine de personnes depuis ce matin  à Paris, 94 personnes pour être précis.

.

.

16h59: Toulouse: Cinq mille "gilets jaunes", selon la préfecture, manifestaient samedi après-midi dans le centre, scandant des slogans comme "Macron démission", une mobilisation officiellement chiffrée en hausse par rapport à celle de l'acte 8, samedi dernier.

16h52 : Soixante-quinze personnes ont été interpellées depuis ce matin en marge de la manifestation des gilets jaunes à Paris, a annoncé la Préfecture de Police.

16h49: Grenoble: Ils sont près de 1500 à défiler ce samedi dans le centre-ville. Une participation plus de trois fois supérieure par rapport à la manifestation de la semaine passée qui avait rassemblée 400 militants.

16h44: A Nîmes, des heurts entre autorités et manifestants se sont produits. Partis ce matin du stade des Costières, entre 700 et 1000 manifestants ont défilé dans la ville du Sud-Est de la France. Certains manifestants ont ensuite tenté de rejoindre les bâtiments de la préfecture. Ils ont été repoussés par les CRS, qui ont usé de gaz lacrymogènes.

Les violences se poursuivent avec des manifestants qui s'emparent de barrières de chantier en tôle et de blocs de béton, afin d'ériger des barricades.

16h42: Plus de 5000 "gilets jaunes" manifestent à Bordeaux, selon la préfecture, une mobilisation légèrement supérieure à celle de samedi dernier qui consacre à nouveau la capitale de Nouvelle-Aquitaine comme l'un des bastions du mouvement en France. Derrière une grande banderole proclamant "Unis, le changement est possible", les protestataires venus de Bordeaux et de son agglomération, de Gironde et des départements avoisinants, ont parcouru dans le calme les artères de la capitale girondine, un temps précédés par des dizaines de motards "gilets jaunes", a constaté l'AFP.

16h11: A Toulon des incidents éclatent devant le commissariat de la ville et ils veulent demander des comptes au commandant Andrieu accusé d'avoir frappé un jeune homme la semaine dernière

16h08: La chaîne d'info LCI annonce qu'une de ses équipes de tournage a été prise à partie à Rouen et l'agent de sécurité qui escortait les journalistes est à l'hôpital

16h01: Entre 300 et 400 "gilets jaunes" se sont donnés rendez-vous au Touquet devant la maison des Macron. Ils sont rassemblés "à l’entrée de l’avenue Saint-Jean, où est située la villa d’Emmanuel Macron, dont l’accès est bloqué par d’importants moyens policiers", souligne La Voix du Nord. 

15h44: La police fait maintenant usage des canons à eau Place de l'Etoile à Paris

15h34: Les chiffres officiels annoncent 8.000 manifestants à Paris et 32.000 en France

15h33: 600 manifestants sont allés au contact des forces de l'ordre à Bar-le-Duc (Meuse), dont l’accès au centre-ville commerçant est interdit, indique la préfecture. Les manifestants ont jeté des projectiles. Un policier a été blessé.

15h24: En vidéo les images de la situation en ce moment sur les Champs Elysées; Place de l'Etoile

.

.

15h12: A Bourges, accrochages avec plusieurs centaines de personnes qui sont entrées dans un "périmètre interdit" dans le centre historique à proximité de la Préfecture

.

.

15h02: Des "gilets jaunes" ont bloqué dans la nuit de vendredi à samedi un dépôt de La Voix du Nord à Anzin (Nord), empêchant la distribution de 20.000 exemplaires du journal, a-t-on appris auprès de la direction. L'accès à cette plate-forme de livraison située près de Valenciennes "a été bloqué par une trentaine de manifestants qui menaçaient de brûler le camion" en provenance de l'imprimerie, a déclaré à l'AFP le directeur de la publication, Gabriel d'Harcourt.

Malgré l'intervention de la police pour faire évacuer les lieux, quelque 20.000 journaux n'ont pas pu être distribués dans le secteur du Valenciennois. Le quotidien régional a annoncé sur son site internet qu'une plainte serait déposée. "On est dans la menace, la violence physique et l'intimidation individuelle auprès de gens qui se lèvent toutes les nuits pour assurer la distribution et se retrouvent insultés", a déploré M. d'Harcourt.

14h44: Premiers incidents à Paris entre les forces de l'ordre et des manifestants en haut de l'avenue de Wagram, Place de l'Etoile avec des charges de policiers et des tirs de gaz lacrymogène.

.

.

14h40: Près de 5.000 manifestants sont en train de manifester à Bourges selon une nouvelle estimation communiquée par la Préfecture.

14h08: Plusieurs centaines de personnes sont en train d' s'approcher du haut des Champs Elysées vers la place de l'Etoile.

.

.

12h19: Autour de 1 200 manifestants "gilets jaunes", selon la préfecture, se rassemblent dans le calme à Bourges (Cher), placé sous le coup d'un arrêté de la préfète interdisant tout rassemblement dans le centre historique.

Sept personnes ont été interpellées à la sortie de l'autoroute A71. Lors de ces contrôles préventifs, les gendarmes ont saisi des billes de fer, des bâtons équipés de lames et des armes blanches. Environ 1.200 personnes étaient rassemblées dans la ville vers 10h30, pour un départ de cortège prévu à 14 heures. 

12h17: La préfecture de Police fait état de 24 interpellations préventives suite à des contrôles, notamment pour port d'arme prohibée et participation à un groupement en vue de commettre des violences. Une heure plus tard, un cortège quittait le quartier de Bercy, près du ministère des Finances, en direction de Bastille, sans heurts.

11h19: Plusieurs centaines de manifestants défilent en ce moment dans Paris dans 4 cortèges différents qui devraient tenter de converger

.

.

11h03: Une cinquantaine de "gilets jaunes" ont bloqué le centre d'impression de L'Yonne Républicaine dans la nuit de vendredi à samedi à Auxerre, a-t-on appris auprès du quotidien régional. "Peu avant minuit, ils se sont rassemblés devant le centre d'impression, empêchant la sortie des camions de livraison, avant de brûler sur place des palettes. Le climat sur place était tendu", a indiqué à l'AFP la rédaction en chef de l'Yonne Républicaine. Plusieurs livraisons de quotidiens régionaux du groupe Centre France imprimés sur place ont été empêchées, notamment celles du Journal du Centre et celle d'une édition de la République du Centre.

10h31: De plus en plus de manifester sont en train de se masser près de Bourges, la ville qui a été choisie comme symbole de cette acte 9 des gilets jaunes

.

.

08h38: Les Champs Elysées sous haute sécurité ce matin, avec la police qui a monté des protections au milieu de l'avebue pour empêcher l'accès vers l'Elysée.

.

.

07h21: Pour la première fois depuis le début du mouvement, un grand appel à été lancé pour un rassemblement à Bourges. Il s'agit, selon Priscillia Ludosky, l'une des figures historiques des "gilets jaunes" de "démontrer notre unité au centre de la France". Comme elle l'expliquait vendredi soir sur "Vécu, le média du gilet jaune": "Ça se passe à Bourges parce que beaucoup de régions se sont déjà déplacées, sur Paris notamment. Bourges, c'est le centre de la France", en plus de son homophonie avec les "bourgeois" dont s'amusent certains. La préfète du Cher a pris des dispositions pour interdire tout rassemblement dans le centre historique de la ville et les musées, jardins et bâtiments publics de la ville demeureront fermés samedi.

Les horodateurs et le mobilier urbain ont été démontés, et les banques ont protégé leurs façades avec des plaques de contreplaqué. D'autres appels ont été lancés pour se retrouver à Paris, notamment par Eric Drouet, l'un des initiateurs du mouvement qui a commencé il y a deux mois.

L'endroit précis ne sera probablement révélé qu'au dernier moment. "Je veux qu'il y ait beaucoup de monde, montrer que le peuple est là, montrer que les chiffres qu'ils disent sont archi-faux. Si ça tourne un peu au vinaigre, je reculerai", explique Patrick Lerest, 62 ans, gilet jaune à Nemours (Seine-et-Marne).

"J'y vais pas pour casser du flic, poursuit-il. Je veux une manif tranquille. Mon but, ce n'est pas d'en prendre plein la tronche. On en a tous marre de se faire gazer". Le préfet de police de Paris redoute en effet "plus de radicalité", affirmant observer "semaine après semaine une dérive vers des comportements de plus en plus violents".

<

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wouhpinaise
13/janvier/2019 - 11h07
onebob a écrit :

whaouu anne christine lang deputé lrem qui prends la carte bleu de l assemblée national pour payer ses propres depenses genial et autres...nos impots servent bien...

Oui j'ai vu ça. Frais médicaux, de pharmacie et autres pendant ses vacances. Quelle honte !

Portrait de onebob
13/janvier/2019 - 10h30

whaouu anne christine lang deputé lrem qui prends la carte bleu de l assemblée national pour payer ses propres depenses genial et autres...nos impots servent bien...

Portrait de onebob
13/janvier/2019 - 10h20
Daniel45300 a écrit :

Et la pétition sur le climat qui dépasse celle de Priscillia Ludosky ? 

ben ooui preuve que ca demonstration est bidon...

j attends avec impatience la manif contre les GJ , si vous etes pas 1000 a paris , ca va etre la honte totale alors....

Portrait de onebob
13/janvier/2019 - 10h07

1.4 euro le litre de diesel ???? 60 $ le baril ...c est pas le vrai prix !!! ..1.25 euro le litre...serait plus reel....on nous prends pour des anes encore 

Portrait de onebob
13/janvier/2019 - 10h03
dominique34 a écrit :

vous rigolez

arrete de te mettre la honte..il y  aura jamais 51 % de la population dans la rue...a part la coupe du monde...on mets deschamps president alors....

Portrait de dominique34
13/janvier/2019 - 09h57
MacTV a écrit :

Comme au foot, comme en Champions' League !

50.000 à crier au stade et des millions à soutenir leur équipe devant la TV ! 

vous rigolez

Portrait de onebob
13/janvier/2019 - 09h56
dominique34 a écrit :

n empêche nous sommes toujours 65 millions,je vous laisse faire le calcul en %

genial ton commentaire..pour le climat  il y a eu 20 -30 milles dans les rues a paris , donc les francais en foutent du climats et l ecologie ....il represente pas 65 M , je vous laisse faire le %  , ou  toutes autres manif ou il y a autant ou moins de monde que  les GJ

Portrait de Polska
13/janvier/2019 - 09h47 - depuis l'application mobile
Bactérie a écrit :

Cette semaine la presse étrangère a déjà fait le constat que le régime Macron est plus violent et répressif que celui de Poutine.

Encore un ou deux mois d'escalade à ce rythme et Macron sera pire que Kim Jong Un

Renseignez vous sur la manière dont Poutine traite le hooliganisme en Russie.
Une simple pancarte dans une manifestation sur laquelle est inscrite "Poutine, dégage" est passible de 7 ans de prison pour son porteur.
Je vous soupçonne d'être une souche multi résistante, je préconise l'expertise géorgienne dans votre cas : médecine des phages.

Portrait de Wouhpinaise
13/janvier/2019 - 09h41

Ils étaient où les gitans qui voulaient tout casser ?

Portrait de vinze
13/janvier/2019 - 09h40 - depuis l'application mobile

Ça fait 1 an 1/2 que Macron est là et tout le monde lui tombe dessus... Si ça se trouve dans 2 ans il aura réussi et tout le monde retournera sa veste. Les français sont ainsi. D'autant plus que la plupart des ronchons ne votent jamais ! Par contre ils sont les 1er à se plaindre !

Portrait de Oui-oui...
13/janvier/2019 - 03h06
555 a écrit :

Et quand on grattouille ça chatouille. 

Vous en avez marre on a compris, mais dites vous bien que le premier responsable de cette situation c'est Macron et son équipe. D'abord il était au courant que ce mouvement allait arriver, ensuite on ne traite pas par le mépris et la condescendance un mouvement  aussi hétéroclite comme celui ci et pour finir on attend pas des semaines en espérant que le mouvement meurt dans l'œuf.  Un bon dirigeant prend le taureau par les cornes et ne se planque pas à l'étranger pour y balancer des phrases assassines qui attisent les braises. 

Bon, ok, quand bien même je serais assez d’accord sur votre analyse de Macron, on fait quoi maintenant ? On continue de tout casser en refusant toute discutions? On continue à brailler et demander tout et son contraire? D'autant  que jusqu’à preuve du contraire les GJ sont une minorité. 

Portrait de B612
12/janvier/2019 - 22h08
Oui-oui... a écrit :

Le dernier sondage s’était 60%, et quand on gratouille, c’est 31% qui «soutiennent » réellement  et 29% qui n’ont que de la « sympathie pour ». D’ailleurs je l’ai constaté encore aujourd’hui, il reste bien peu de gilet jaune sur les tableaux de bord. La population commence vraiment à en avoir raz le bol de tout ce cirque.

Effectivement le soutien baisse. Mais un soutien aussi majoritaire au bout de deux mois de perturbations pour les gens, de manifestations des samedis, d'impact économique, et malgré les réponses du gouvernement (qui auraient du je pense faire davantage baisser ce soutien), c'est quand même pas mal.

Portrait de Oui-oui...
12/janvier/2019 - 20h08
555 a écrit :

S'ils n'étaient que 50 000 le gouvernement n'aurait pas cette attitude, il en aurait même pas du tout.

S'ils n'étaient que 50 000 Macron n'aurait pas lâché 11 milliards en 11 mn.

1/ les chiffres viennent uniquement de Castagangster 

2/ Les chiffres ne tiennent pas compte du soutient de la majorité des français -/+ de 65%

etc...

 

Le dernier sondage s’était 60%, et quand on gratouille, c’est 31% qui «soutiennent » réellement  et 29% qui n’ont que de la « sympathie pour ». D’ailleurs je l’ai constaté encore aujourd’hui, il reste bien peu de gilet jaune sur les tableaux de bord. La population commence vraiment à en avoir raz le bol de tout ce cirque.

Portrait de KANGABA
12/janvier/2019 - 19h58
555 a écrit :

LAREM en tête aux européennes ? mouarfffff ! 

Merci pour ce fou rire. 

Riras bien...!

Portrait de Lemat
12/janvier/2019 - 19h57
555 a écrit :

LAREM en tête aux européennes ? mouarfffff ! 

Merci pour ce fou rire. 

second c'est quasi sur mais il faut dire qu il n'y a rien derriere.

Portrait de Philou.2
12/janvier/2019 - 19h55
B612 a écrit :

Ouah la saisie de fou de la Préfecture de Police de ce matin. Tout pour faire sauter la République : des bombes de peinture, une paire de lunettes de plongée, une chaine... :bigsmile:

ah bon !! Il y avait un vide grenier aujourd'hui ? smiley

Portrait de B612
12/janvier/2019 - 19h26

Ouah la saisie de fou de la Préfecture de Police de ce matin. Tout pour faire sauter la République : des bombes de peinture, une paire de lunettes de plongée, une chaine... smiley

Portrait de Mamie ninja
12/janvier/2019 - 19h26

Des nouvelles de la horde gitane qui devait déferler en masse avec des armeuuuuux ?

Portrait de KANGABA
12/janvier/2019 - 18h59
bibigaeldu02 a écrit :

Ah bon ? Pourtant si de nouvelles élections étaient organisées, Macron repasserait tranquillou... Foutre dehors pour qui ? Cindy Lee et le parti du plaisir ? 

C'est ça le plus drôle ! Lorsque LAREM sortira en tête aux européennes il y en a qui vont faire de drôles de gueules !

Portrait de Mamie ninja
12/janvier/2019 - 18h40
bibigaeldu02 a écrit :

Ah bon ? Pourtant si de nouvelles élections étaient organisées, Macron repasserait tranquillou... Foutre dehors pour qui ? Cindy Lee et le parti du plaisir ? 

Ou l’autre imbecile qui appelait au bank run ce matin et qui demandait aux gilets jaunes de vider leur compte bancaire ce matin dès 8h00. 

Ils sont à découvert le 10 du mois les gars si j’ai tout compris, cet imbécile veut les mettre un peu plus dans le rouge ?

Portrait de Mamie ninja
12/janvier/2019 - 18h34
Visiteur96 a écrit :

Ben oui, je veux bien qu'on nous prenne pour des cons, mais il y a des limites. Comment peut-il y avoir 50 000 manifestants pour 80 000 forces de l'ordre ?? 2 CRS par manifestant ? Lol. C'est toute la France qui se réveille et qui veut foutre dehors ce gouvernement qui trahit la nation !!!!! Sortez de chez vous. la France entière brûle (Toulouse, Bordeau, Rouen, ….). Et elle continuera de brûler tant qu'elle est gouvernée par des incapables que je n'embaucherais même pas comme secrétaires !

Vous vous defoncez au gaz hilarant ?

Portrait de Visiteur96
12/janvier/2019 - 18h21
555 a écrit :

S'ils n'étaient que 50 000 le gouvernement n'aurait pas cette attitude, il en aurait même pas du tout.

S'ils n'étaient que 50 000 Macron n'aurait pas lâché 11 milliards en 11 mn.

1/ les chiffres viennent uniquement de Castagangster 

2/ Les chiffres ne tiennent pas compte du soutient de la majorité des français -/+ de 65%

etc...

 

Ben oui, je veux bien qu'on nous prenne pour des cons, mais il y a des limites. Comment peut-il y avoir 50 000 manifestants pour 80 000 forces de l'ordre ?? 2 CRS par manifestant ? Lol. C'est toute la France qui se réveille et qui veut foutre dehors ce gouvernement qui trahit la nation !!!!! Sortez de chez vous. la France entière brûle (Toulouse, Bordeau, Rouen, ….). Et elle continuera de brûler tant qu'elle est gouvernée par des incapables que je n'embaucherais même pas comme secrétaires !

Portrait de barnay
12/janvier/2019 - 18h11

quand tu vois que les arrestations finissent par des interviews des racailles qui rigole et ils reparte avec les vêtements sur eux qu'il viennes de volé bravo la justice

Portrait de Visiteur96
12/janvier/2019 - 18h08
dominique34 a écrit :

50.000 le vrai peuple MDR

Oui oui oui 50 000.

Votre chiffre est bon !

… Mais juste sur Paris smiley

Portrait de dominique34
12/janvier/2019 - 18h02
Visiteur96 a écrit :

Le peuple de France, le vrai, se révolte. En dépit des mensonges des médias qui minimisent systématiquement leurs actions. On arrête pas le peuple de France par les insultes et les coups de bluffs des incapables qui nous gouvernent. Ils ne récoltent que ce qu'ils ont semé !!!!! (des taxes à outrance pour le peuple, tandis qu'ils se paient notre tête avec des Benalla et autres "Responsables" de commissions de mes fesses à 14 000 € net, sans parler de notre Président amateur qui se pavane avec des délinquants-braqueurs multirécidivistes en reluquant leur torse !!!)

La Justice est forte… contre un boxeur qui défendait ses proches… et dans le même temps les vrais délinquants ne sont jamais inquiétés !!! Ils sont relâchés quand la police parvient à en attraper un ou deux…...

REVOLUTION

50.000 le vrai peuple MDR

Portrait de ale35
12/janvier/2019 - 18h01

Quand les MERDIAS de tout type arrêteront de faire de la pub aux voyous se sera ut-être plus calme

Portrait de barnay
12/janvier/2019 - 17h51

si il veules de l argent ils ferais mieux d allez cherche un travail au lieux de faire chier les gens

 

 

Portrait de Alexshe
12/janvier/2019 - 17h50
grosstache a écrit :

Très bien parlé . 

Bravo.. Clap clap...ils ne seraient pas mieux dans leur bar habituel avec un bon vin chaud ? . Ptdrr

 

Pourtant si j'avais du citer la personne dont les commentaires font le plus «pilier de comptoir» vous auriez été en première ligne. Le fait d'être anti gilet jaune n'efface pas votre côté beauf, loin de là

Portrait de barnay
12/janvier/2019 - 17h50

la france des cassos

 

Portrait de Alexshe
12/janvier/2019 - 17h50
sergioplaya2 a écrit :
Comme je comprends 50000 veulent imposer leur propre loi à 67000 000 c’est ça?

Vous croyez que tous les gens qui soutiennent sont dans la rue? Vous simplifiez bien les choses...  et est ce que je dois rappeler que la masse à élu Hollande, macron, écoute du aya nakamura ou va voir kev adams au ciné ? (Je peux continuer longtemps...) La masse c'est de la m*rde et c'est plutôt rassurant de ne pas en faire parti

Les plus vus