10/12/2018 17:58

Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" le 17 novembre, la moitié des radars automatique du pays a été mise hors service.

Selon les informations d'Europe 1, depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" le 17 novembre, la moitié des radars automatique du pays a été mise hors de service.

Dans certains départements ruraux, cela touche même la quasi-totalité des appareils.

Dans le détail, au moins 250 appareils ont été détruits, incendiés la plupart du temps. Rien que la nuit dernière, il y en a encore eu six détruits dans l'Ain, en Isère et en Martinique.

On compte aussi plus de 1.500 actes de vandalisme : cabines peinturlurées ou recouvertes de plastique. Au total, la moitié des radars automatiques du pays a été mise hors service.

La facture se chiffre déjà en millions d'euros, sans compter le manque à gagner, avec le nombre de flashs en chute libre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
11/décembre/2018 - 09h28

c'est idiot, ça va coûter des millions pour les remplacer, et qui va payer ? vous et moi !

Portrait de Jacques J.
11/décembre/2018 - 09h26

Je croyais que les gilets jaunes se plaignaient du prix de l'essence. S'ils détruisent les radars, c'est qu'ils veulent rouler vite, et donc payer plus de frais d'essence..  

Portrait de Klariss
10/décembre/2018 - 23h33

Il me semblait que le refus de la priorité a un piéton sur un passage clouté était passé à 6points

Portrait de LEPRECHAUN.
10/décembre/2018 - 19h26
la voie a écrit :

la moitié des radars HS: va t on voir une augmentation des accidents ?

interressant à voir !