01/12/2018 20:45

Gilets Jaunes - Emmanuel Macron: "Les coupables de ces violences veulent le chaos - La préfecture de Haute-Loire située au Puy-en-Velay est en feu

20h40: La préfecture de Haute-Loire située au Puy-en-Velay est en feu après une manifestation des "gilets jaunes"

20h22: Christophe Castaner annonce sur TF1 que les violences ont fait plus d'une centaine de blessés, dont une victime en urgence absolue.

19h49: Emmanuel Macron prend la parole depuis l'Argentine:

Il fait tout d'abord un point sur le sommet du G20 et sur l'action de la France dans le dossier sur le climat.

Après de longues minutes, il s'exprime enfin sur la situation en France :

"Je ne répondrai à aucune question sur ce point. Aucune cause ne justifie que des forces de l'ordre soit attaquées ou l'Arc de Triomphie soit souillés. Ces gens veulent le chaos, ils seront identifiés et tenus responsables de leurs actes. Je respecterai toujours les contestations, mais je n'accepterai jamais la violence"

.

.

19h39: Selon le Parisien, un fusil d’assaut HK G36 des forces de l’ordre a été dérobé par des casseurs en marge des manifestations. L’arme appartient à une compagnie de sécurisation et d’intervention.

Celle-ci a été prise à partie près de la station Iéna, dans le XVIe arrondissement. Des casseurs semblent avoir profité de la confusion occasionnée pour voler le fusil.

Un appel sur les ondes des forces de l’ordre a été lancé pour retrouver ce dernier.

19h15: Alors que les échauffourées se poursuivent notamment à Paris, la préfecture de police annonce avoir déjà procédé à 224 interpellations.

18h25: Marine Le Pen : "Le Ministre de l'Intérieur veut que la situation s'aggrave pour décrédibiliser le mouvement" dit-elle sur BFM TV

18h23: Au moins 205 personnes ont été interpellées dans la capitale entre ce matin et la fin de l'après-midi, selon les chiffres provisoires de la préfecture de police. Celles-ci ont principalement eu lieu aux alentours des Champs-Élysées, à paris.

18h13: Christophe Castaner est l'invité ce soir du journal de 20 heures de TF1. Le ministre de l'Intérieur reviendra sur les débordements du jour en marge du mouvement des "gilets jaunes".

.

.

17h50: La situation dégénère ce soir sur le Vieux-Port à Marseille et à Avignon selon La Provence avec des affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants

17h44: Marine Le Pen demande sur Twitter aux "gilets jaunes" de quitter les lieux "pour permettre aux forces de l'ordre d'intervenir". La présidente du Rassemblement national invite aussi le président de la République à recevoir les présidents des différents partis face à cette situation.

17h42: Une voiture de police a été incendiée rue Danielle Casanova (1er arrondissement), indique une journaliste de franceinfo. Elle précise que le véhicule était vide.

17h17: Les grands magasins Printemps et Galeries Lafayette évacués en urgence en raison des violences à Paris

.

.

17h05: Un incendie éclate à proximité du musée de l'Orangerie dans les jardins des Tuileries à Paris

.

.

16h57: François Hollande condamne à son tour les violences commises à Paris en marge de la mobilisation des "gilets jaunes".

16h53: Réunion de crise au Ministère de l'Intérieur dans les minutes qui viennent pour tenter de calmer la situation

16h51: Au total, 146 personnes ont été interpellées à Paris en milieu d'après-midi soit davantage que lors de la précédente action dans la capitale selon le bilan officiel. Par ailleurs, 65 personnes ont été blessées, dont 11 parmi les forces de l'ordre.

16h08: Selon le Ministère de l'Intérieur il y a eu 146 interpellations à cette heure dans Paris

16h03: L'image glaçante de l'Arc de Triomphe noyé dans les fumées des voitures en feu dans Paris

.

.

15h59: Des voitures sont en feu aux abords des Champs Elysées et de l'avenue Foch. Les pompiers tentent d'intervenir.

.

.

15h38: Plusieurs établissements bancaires ont été pris pour cibles par certains casseurs. Une agence LCL a ainsi été incendiée à l'angle du boulevard Haussmann et de la rue de Monceau.

15h09: Un groupe de manifestants converge actuellement vers la rue de Rivoli  qui possède de nombreuses boutiques. Ce nouveau groupe est constitué de personnes qui se trouvaient sur les Champs-Elysées et qui ont été dispersées par les très nombreux canons à eaux utilisés par la police, les grenades dispersantes et les gaz lacrymogènes. (France Info)

14h45: Plusieurs voitures sont en feu en plein Paris, boulevard de Friedland près des Champs Elysées

.

.

14h42: Communiqué des Républicains

.

.

14h41: Une cinquantaine de « gilets jaunes » ont fait irruption à deux reprises sur le tarmac de l'aéroport de Nantes Atlantique. Les manifestants, la plupart membres du collectif militant « Nantes révoltée », ont investi une première fois en milieu de matinée le hall 4 de l'aéroport puis ont réussi à forcer une porte et à se rendre sur le bord du tarmac

14h25: Des manifestants mettent le feu à plusieurs endroits dans Paris de l'avenue Foch aux Champs Elysées en passant par le Bld Haussmann

.

.

14h08: Un échafaudage a pris feu sur le boulevard Haussmann, où des manifestants tentent de rejoindre les Champs-Elysées, indique un journaliste de France 

13h31: Vingt personnes ont été blessées lors des heurts à Paris, dont six parmi les forces de l'ordre, annonce la préfecture de police.

13h15: Barricade en feu aux abords des Champs Elysées selon des images diffusées par BFM TV

.

.

 

13h04: Le Premier Ministre annonce 107 arrestations à Paris et se dit choqué de voir l'Arc de Triomphe tagué et il rappelle sa volonté de dialogue

 "Tout ceux qui souhaitent dialoguer (...) seront les bienvenus. Mais au risque de paraître vieux jeu, je veux dire combien j'ai été choqué par la mise en cause de symboles qui sont ceux de la France : le fait que l'Arc de triomphe ait été tagué, ou qu'autour du tombeau du soldat inconnu une manifestation violente puisse avoir lieu. Je ne me satisfais pas de ces images. Nous avons procédé à plus de 107 interpellations, ce qui est considérable et qui démontre à la fois la violence qui s'exprime, et la volonté de ne rien laisser passer."

.

.

12h38: Devant la situation à Paris, le Premier Ministre et le Ministre de l'intérieur se rendent à la Préfecture de Police

12h30: La Place de l'Etoile a été totalement évacuée après plusieurs heures d'affrontement. Le bilan passe à 81 interpellations

.

.

12h05: Des manifestants ont tagué sur l'Arc de Triomphe la mention: "Les gilets jaunes vaincront"

.

.

12h00: Plusieurs dizaines de "gilets jaunes" assis, ont entonné une Marseillaise autour de la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe

.

.

11h39: Toujours plus d'interpellations à Paris... Le chiffre passe à l'instant à 59 personnes

.

.

.

10 personnes ont été blessés depuis ce matin à Paris lors des affrontements dont 3 policiers

11h32: Les nouveaux incidents entre « gilets jaunes » et forces de l’ordre à Paris ce samedi matin montrent que « certains sont vraiment venus pour en découdre » et cela « discrédite un combat légitime », a déclaré la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn. « C’est normal de manifester, c’est un droit absolu, mais rien ne justifie cette violence. On sent bien que certains sont vraiment venus pour en découdre », a-t-elle affirmé sur LCI.

11h26: Selon Nice Matin, après s'être réuni sur le parking de l'Allianz Riviera, le cortège d'environ 300 personnes a pris la direction de l'aéroport de Nice. Les "gilets jaunes" bloquaient complètement le rond-point Max Cartier, principal accès aux deux terminaux de l'aéroport. Des discussions étaient en cours avec les forces de l'ordre pour permettre au moins un barrage filtrant créant un "embouteillage monstre". C'est la première fois depuis le début de la mobilisation des "gilets jaunes" il y a 3 semaines que l'aéroport de Nice est visé.

11h18 : La police ne cesse d'envoyer des gaz lacrymogènes avec désormais 44 interpellations à Paris 

11h11: Christophe Castaner annonce "200 manifestants pacifiques sur les Champs-Élysées. 1500 perturbateurs à l’extérieur du périmètre venus pour en découdre. Nos forces de l'ordre répondent présent et repoussent les casseurs : déjà 39 interpellations."

11h09: Nouveau point sur les interpellations à 11h avec 39 personnes arrêtées

11h04: Environ 700 manifestants remontent la rue de Rivoli dans le calme. Ils ont pris la direction du Louvre. (Le Parisien)

10h50: Les CRS continuent d'évacuer les grands axes qui entourent les Champs-Elysées, où la manifestation des "gilets jaunes" a lieu, selon France Bleu.

10h40: Le nombre d'interpellations ne cesse de grossir et passe à 24 à Paris, Place de l'Etoile

10h30: Marlène Schiappa ciblée par une des banderole qui s'affiche Place de l'Etoile à Paris

.

.

 

10h26: Sur BFM TV, Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement affirme "Des choses ont été faites comme le chèque énergie. Les gens y ont droit, il faut que les gens le demandent. Ca va pas régler tous les problèmes, mais c'est avec ces petites choses qu'on peu régler les problèmes. On a besoin de maintenir le cap et on adapte la méthode."

10h24: 80 à 100 « gilets jaunes » bloquent l’entrée de Leroy Merlin à Langueux (Côtes-d’Armor) et ils  prévoient de bloquer toute la journée des enseignes dans la zone commerciale.

10h18: Après les gaz lacrymogènes la police utilise les canons à eau pour la 1ere fois ce matin Place de l'Etoile à Paris.

.

.

10h04: Nouveau bilan des interpellations avec 16 personnes arrêtées désormais

.

.

10h00: Six personnes ont été interpellées en marge de la manifestation des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées, indique une source policière à franceinfo.

09h48: Vinci autoroute signale des manifestants aux péages et échangeurs de Nimes Garons, Nîmes centre, Arles, Saint-Martin de Crau, Salon, Bollène, Piolenc, Orange, Avignon, Cavaillon, Sénas. 

09h27: Deux personnes ont été interpellées pour port d'arme prohibée en haut des Champs-Elysées, indique la préfecture de police. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes après que des manifestants ont tenté de forcer un point de contrôle en haut des Champs-Elysées, ajoutent les autorités, qui dénombrent "500 à 600 personnes" situées au niveau de la place de l'Etoile en amont des barrages filtrants.

.

.

08h54: Le nombre de gilets jaunes ne cesse de monter en haut des Champs Elysées et on s'approche des 500 manifestants

08h51: Premiers incidents et gaz lacrymogènes sur les Champs Elysées alors qu'un groupe tente de forcer les barrages

.

.

08h40:  Christophe Castaner, accompagné par le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, a pris la parole sur les Champs Elysées après avoir salué les policiers déployés à Paris dans le cadre de la manifestation des "gilets jaunes": 

"Je souhaitais les saluer et leur dire merci, car ils sont là pour protéger les manifestants, les Parisiens et les touristes. Le plus important, c'est la sérénité : il faut que ceux qui souhaitent manifester puissent le faire, mais il faut aussi empêcher d'agir ceux qui sont venus pour casser." 

.

08h20: A cette heure, selon les journalistes sur place, on compte déjà 300 gilets jaunes en haut des Champs Elysées autour de la Place de l'Etoile

08h01: Déjà plus d'une centaine de Gilets Jaunes sont arrivés en haut des Champs Elysées à Paris

.

.

06h45: La rencontre prévue à Matignon entre Edouard Philippe et les "gilets jaunes" a tourné au fiasco vendredi, le Premier ministre assurant toutefois que "la porte de Matignon [serait] toujours ouverte" aux représentants de ce mouvement.

"J'ai demandé à plusieurs reprises à ce que cet entretien soit filmé et retransmis en direct à la télévision, cela a été refusé", a déclaré à la presse Jason Herbert, l'un des huit membres de la délégation qui avait émergé en début de semaine, avant de repartir après quelques minutes d'un dialogue de sourds. Ni M. Herbert, ni Matignon n'ont révélé l'identité du "gilet jaune" resté ensuite plus d'une heure avec Edouard Philippe et le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

"Cet échange a eu lieu, avec moins de représentants que j'espérais, mais il a eu lieu et je pense que c'était important qu'il ait lieu", a déclaré le Premier ministre après une discussion qu'il dit avoir jugée "utile" et "intéressante", à la veille de la troisième journée de manifestation nationale du mouvement qui dénonce notamment l'injustice fiscale.

"Il aurait été incompréhensible", a-t-il ajouté, qu'il n'y ait "pas ce moment d'échanges avec les représentants des gilets jaunes" après avoir reçu "tous les représentants des associations, des syndicats, des élus locaux, des corps intermédiaires" dans le cadre de trois mois de concertation voulus par le président Emmanuel Macron.

Depuis l'annonce du rendez-vous jeudi matin, le cabinet d'Edouard Philippe n'a jamais été en mesure de dire qui et combien de personnes seraient reçues. Jason Herbert, chargé de communication dans une médiathèque d'Angoulême, est l'une des figures du mouvement en Charente. Il était arrivé à Matignon vers 14H30, une demi-heure après l'horaire prévu.

06h11: Les Champs-Élysées seront réservés aux seuls piétons, "dans un dispositif très resserré, très hermétique, sur l'ensemble des accès" à l'avenue, a indiqué Christophe Castaner sur France 3, jeudi soir. "Ils pourront pénétrer, ils seront contrôlés avec une pièce d'identité, nous fouillerons les sacs", a insisté le ministre de l'Intérieur, en appuyant sur les "contrôles d'identité systématiques". Le dispositif de samedi rappelle celui de la Saint-Sylvestre ces dernières années.

Un arrêté pris vendredi par le préfet de police de Paris indique que la zone sécurisée va du rond-point des Champs-Elysées à la place Charles de Gaulle et englobe les 50 derniers mètres des artères menant à l'avenue des Champs-Elysées, selon l'arrêté. La présence des forces de l'ordre sera "particulièrement marquée sur le secteur des grands magasins et des grands boulevards", a aussi souligné la préfecture de police.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de momo71
2/décembre/2018 - 13h29

pas à la hauteur

Portrait de Queben
2/décembre/2018 - 09h35
Jse a écrit :

De Gaule aurait démissionné !!!!

Mauvaise réponse smiley

Portrait de alekine1
2/décembre/2018 - 09h35 - depuis l'application mobile
lovebcn3 a écrit :

Ah le monde des riches ! Hier c'était la journée de collecte de la banque alimentaire  Des gilets jaunes dans ma ville ont voulu en profiter en alpagant les gens et en essayant d'empêcher la collecte. J'étais dégouté mais ils ont bien montré qu'ils ne représentaient qu'eux même et que le peuple qui a besoin des dons pour manger,ils n'en avaient rien à faire. Et la semaine prochaine ils vont sûrement gêner et essayer de détourner le telethon à leurs profits:minables et détestables

@lovebcn3 Il faut arrêter de dire ce genre de chose. Dans ma ville, les gilets jaunes ont donné leur surplus aux associations d'entraide.
Vous généralisez un peu trop.

Portrait de Queben
2/décembre/2018 - 08h20

Je sais ce que De Gaulle aurait fait...

Alors on verra ce que Macron fera si il y a un autre samedi noir, puisqu'il se permet de faire référence à un grand homme politique digne de ce poste et de son peuple...

Macron n'est qu'un petit dictateur manipulé par des personnes occultes qui on un plan ; pas pour sauver le monde, mais pour protéger ses élites qui dominent déjà notre planète !!!

Portrait de Harriet
2/décembre/2018 - 08h16

A ce stade, le quinquennat n'est plus tenable ...

Il faut , a minima, une dissolution de l'assemblée ...

Portrait de Britnemona
1/décembre/2018 - 23h41

Tu veux trouver sur une fille pour une nuit? Venez sur >>> w­w­w.3­x­Da­t­e.t­o­p

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 22h11

Faudra peut-être qu'un moment les politiques de gauche ou centre, nomment un chat un chat.L'extrême gauche en France est + dangereuse que l'extrême droite.

Portrait de Lemat
1/décembre/2018 - 21h56

Attention à l'article 16. Le petit prince président pourrait arriver...

Portrait de loroginal59
1/décembre/2018 - 21h34

Beaucoup de gens critique les gilet jaune,si il arrive a obtenir raison beaucoup de gens diront merci

les gens son  leche boule de macron c'est abbuser

Portrait de monette66
1/décembre/2018 - 20h16

Merci Priscilla Eric Maxime d'avoir foutu le bordel inconscients que vous êtes

 

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 19h22
FLT a écrit :

Les français sont devenus fous ? A cause de qui vous croyez ? D'un virus ? 

 

40 ans d'une politique qui fait croire aux gens que la France peut s'en sortir sans bosser (35h, retraite à 60ans, pseudos congés maladie à gogo). Que Papa état sera toujours là pour garantir la retraite dès 60 ans, te payer quand t'as pas envie d'aller bosser. Que c'est pas grave 55% des Français paieront pour les autres.

Que Papa état est là pour te donner du boulot, en inventer s'il faut (gilets rouges gares SNCF.)

Qu'on peut se défouler, tout casser, c'est pas grave c'est Papa état qui paiera la facture.Et qu'en y a plus d'argent bah merde, on essaie de presser encore les 55% des personnes qui paient les impôts.

La solution pour sortir de la crise dans la logique gilets jaunes et FI, presser encore + les 10 derniers %, ceux qui sont les plus rentables. 

Portrait de wpjo
1/décembre/2018 - 19h19
Voltaire. a écrit :

L’horreur absolue, la banque en face de chez moi brule !!!!! Insensé ... cela fait peur 

Ou ça donne espoir ?... A qui appartient le droit régalien de frapper monnaie ? Le peuple, l'état, ou, les banques ?

Portrait de bichon33
1/décembre/2018 - 19h11
Voltaire. a écrit :

Non mais avenue Kléber presque au Trocadéro et c’est Beyrouth ....:-(  mais ça y est cela semble se calmer un peu !!!! 

OK merci. Tant mieux pour le calme qui semble revenir.

Portrait de francaz33
1/décembre/2018 - 18h57

qui croit encore que les gilets jaunes manifestent pacifiquement pas moi  je me desolidarise  je me rends compte que j'ai été manipulé

Portrait de bichon33
1/décembre/2018 - 18h42
Voltaire. a écrit :

J’ en pleure presque ...  et pas juste parce que les gaz lacrymogènes penetrent dans mon appartement pourtant au 4 eme étage ....

Vous résidez avenue des Champs -Elysées que certains veulent rebaptiser "Avenue des champs de ruines" ..?

Portrait de FLT
1/décembre/2018 - 18h33
bengalister a écrit :

C'est de sa faute si les gens cassent ?

Quelque chose me dit que quelque soit le président sauf à avoir un dictateur, certains Français vont venir casser. 40 ans de laisser faire, 40 ans d'une politique socialiste (gauche ou droite) où l'on accueille à bras ouvert la misère du monde, subventionne des gens pour éviter qu'ils ne cassent, fait fuire ou pointe du doigt ceux qui créent de la richesse. 

De toute façon même si Macron se barrait, un nouveau gouvernement élu dans ces conditions n'aurait pas non plus de légitimité. 

Les Français sont devenus fous, ce pays va imploser. 

Les français sont devenus fous ? A cause de qui vous croyez ? D'un virus ? 

 

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 18h13

La France Insoumise et le FN/RN se font la compet pour savoir qui pourra gouverner le tas de cendres.

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 18h11
C'est Mon Avis a écrit :

Sachant que les riches veulent toujours plus d'argent tout en payant le moins d'impôts possible.
Sachant que faire un don aux "restos du coeur" donne droit à un crédit d'impôts.
Sachant que le Roi...euh... le Président Macron a supprimé l'ISF.
Quel est, maintenant, l'intérêt pour un riche, de donner de l'argent aux restos du coeur puisqu'il ne paye plus l'ISF, donc plus besoin de crédit d'impôts ?
Sachant que certains retraités donnaient également aux restos du coeur, mais ne le pourront pas cette année car le Président Macron leur ponctionne la CSG.
Résultat : les restos du coeur vont avoir moins d'argent cette année pour nourrir les plus malheureux d'entre nous !!!
Rien n'est plus dangereux qu'un peuple qui a faim, car il n'a plus rien à perdre... CQFD

T'inquiètes à les ponctionner toujours +, il n'y en aura plus en France. Tu pourras te réjouir.

 

Portrait de C'est Mon Avis
1/décembre/2018 - 18h03

Il faudrait que Macron et sa clique comprennent que rien n'est plus dangereux qu'un peuple qui a faim, car il n'a rien à perdre !

Il a voulu le poste de Président, il l'a ! Avec les avantages et les inconvénients ! Avec l'actif et le passif ! Comme quand vous acceptez un héritage ! Avec son annulation de l'ISF et sa taxe sur les carburants, il a mis le feu aux poudres et a créé les gilets jaunes...

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 17h58
Dex a écrit :

MERCI MACRON d'avoir permis par votre autisme et votre arrogance que des casseurs embrasent Paris et dégradent l'arc de triomphe. Belle image donnée au monde!

C'est de sa faute si les gens cassent ?Quelque chose me dit que quelque soit le président sauf à avoir un dictateur, certains Français vont venir casser. 40 ans de laisser faire, 40 ans d'une politique socialiste (gauche ou droite) où l'on accueille à bras ouvert la misère du monde, subventionne des gens pour éviter qu'ils ne cassent, fait fuire ou pointe du doigt ceux qui créent de la richesse. De toute façon même si Macron se barrait, un nouveau gouvernement élu dans ces conditions n'aurait pas non plus de légitimité. Les Français sont devenus fous, ce pays va imploser. 

Portrait de wicket
1/décembre/2018 - 17h54
Dex a écrit :

MERCI MACRON d'avoir permis par votre autisme et votre arrogance que des casseurs embrasent Paris et dégradent l'arc de triomphe. Belle image donnée au monde!

Pensez-vous que c'est vraiment la faute de Macron ?... où c'est l'excuse toute trouvée pour "foutre la merde" de la part des extrêmes. Le brave "gilet jaune" est pris en otage par des bandes d'excités qui ne pensent qu'à en découdre. Espérons seulement qu'il n'y ait pas de morts... là, on passerait dans une autre dimension !

Portrait de C'est Mon Avis
1/décembre/2018 - 17h31

Malheureusement, la violence des actes est une réponse à la violence des mots de ce gouvernement ! Il y a une seule chose à faire pour qu'il n'y ai plus de casseurs sur les Champs-Elysées : le gouvernement DOIT (dans un premier temps), annuler cette taxe sur les carburants. Tant qu'il jouera les gros bras, il y aura malheureusement ça tous les samedis ! Après tout, c'est lui qui a créé les gilets jaunes ! C'est juste mon avis...

Portrait de Lemat
1/décembre/2018 - 17h22
ELLE– a écrit :

Comment activer le correcteur d’orthographe amélioré dans Google Chrome

Cliquez sur les trois points verticaux dans l’angle supérieur droit puis sur Paramètres

Faites défiler la page vers le bas, cliquez sur Paramètres avancés

Dans la section confidentialité et sécurité, activez l’option « Utiliser un service Web pour corriger les erreurs d’orthographe ».

 

Ne me remercie pas, mon Bobby.

Et on met des points à chaque fin de phrase contrairement à ce que vous faites.

Vous vous plaignez de l'orthographe des autres mais ne faites pas attention à votre syntaxe.

Plutôt que de vous attaquer, bassement, aux gens, répondez sur leurs idées.

Portrait de jarod.26
1/décembre/2018 - 16h31 - depuis l'application mobile
Mike-miller a écrit :
Actuellement à Paris, le tournage de American Nightmare 5 : Sans Limites Le dernier d'une saga terrifiante à succès ! Prochainement sur vos écran...

en version light

Portrait de vinze
1/décembre/2018 - 16h28 - depuis l'application mobile

Au gnouf tous ces paumés

Portrait de wicket
1/décembre/2018 - 16h12

et bien sûr, selon France Info, c'est l'extrême droite.... Et dire que ce sont nous qui les payons !!! Ecoeurement !

Portrait de bengalister
1/décembre/2018 - 15h03
Philou.2 a écrit :

Quel spectacle navrant !! On sentait bien une tension montée dans le pays et macron qui Lui y allait de ses réflexions envers le peuple lors de ses déplacements comme des provocations avec une arrogance incroyable ! Le résultat le voici ! Un pays pas si loin du chaos total ! 

Oui je crois qu'il s'est fait élire rien que pour ça . Se moquer des sans-dents (expression de son prédecesseur) et  les mépriser, se faire plein de pognon et aider ses copains de la finance mondialisée qui ne font que de la casse sociale sur le dos des travailleurs.Il faut qu'on paie moins d'impôts mais qu'on ait + de services publiques: + de crèches, des autoroutes gratuites, l'essence sans taxe au prix coûtant.Il faut faire payer tous les riches, qu'il n'y en ait plus 1 seul en France.

Continuer le chaos total. Bloquer tous les aéroports, libérer les prisonniers, retirer les contrôles aux frontières. Il faut aussi que les hopitaux arrêtent de soigner les gens. Les médecins, infirmièr(e)s: avec nous. Naturaliser tous les sans-papiers et leur donner un hébergement. Plus aucun sdf.

 

On en a marre. Ça va être le bordel, ça va être génial. La suite on verra. Génial.

 

Portrait de Linoïe
1/décembre/2018 - 15h03

Quel gâchis.... je me demande pourquoi ils ont appelé à refaire le bololo à Paris ce samedi. Ça ne vas pas servir leur cause.

Portrait de Alexshe
1/décembre/2018 - 14h59
ELLE– a écrit :

Tiens Purdeb.

T'es pas en train d'emmerder le monde au rond-point d'Auchan Strasbourg ?

Sinon, j'espère que tu as fait des réserves de munitions.

Je sais pas de qui tu parles! Je suis inscrit depuis 2 jours seulement mais toi je te connais parce que tu te démarque souvent avec les commenteraires les plus c*ns

Portrait de B612
1/décembre/2018 - 14h58
Lucide a écrit :

Je commence sérieusement à avoir des doutes, sur l’honnêteté intellectuelle de certaines personnes qui se prétendent "Gilet Jaune", quand je vois l'ensemble du bazar du rassemblement sur les Champs Elysées !

Je sais très bien qu'il y a ses casseurs professionnels, extrémistes, les black bocks et d'autres qui sont venus se défouler, mais quand même, je trouve que ça dégénère beaucoup et à ce compte là, ils vont se retrouver avec une majorité de gens qui seront contre eux ! ! ! !

Apparemment cela n'influe pas sur le soutien des français, qui font déjà face aux blocages et aux difficultés d'approvisionnement dans les magasins.

Des sondages effectués après les événements aux Champs-Elysées de samedi dernier montrent que le soutien des français aux Gilets Jaunes a augmenté.

Dans même temps, les cotes de confiance du Président, du Premier Ministre et du Ministre de l'Intérieur ont baissées (respectivement -1%, -6% et -3%).