28/11/2018 10:01

Une jeune femme publie une photo de son visage défiguré à cause d'une coloration pour cheveux: "J'avais une tête d'ampoule!"

C'est sur Facebook que Estelle, 19 ans, a raconté ce qui lui est arrivée. La jeune femme a publié des photos d'elle complètement défigurée à cause ... d'une coloration pour cheveux !

Alors qu'elle avait déjà fait une légère réaction instantanée lors d'une précédente coloration, elle avait cette fois-ci pris ses précautions en testant le produit sur sa peau. Seulement, elle n’avait attendu que 30 minutes au lieu des 48 recommandées. 

Au site du Parisien, elle raconte. «J’ai fait une bêtise et j’ai envie de dire aux autres, ne faites pas comme moi !»Et d'ajouter: «J’ai failli mourir, je ne veux pas que ça arrive à d’autres.»

Avant d'expliquer qu'il y a quelques jours, après une coloration, son cuir chevelu a commencé à la démanger, mais surtout,  le haut de son crâne a enflé. C'est après une nuit de sommeil qu'elle s'est rendue compte qu'elle était défigurée: «J’avais une tête d’ampoule».

Rapidement prise en charge aux urgences, les médecins ont immédiatement compris qu'elle avait fait une réaction allergique au PPD. "Abréviation de paraphénylènediamine, de la famille des benzènes, le PPD (tristement nommé «Allergen of the Year» en 2006 par l'American Contact Dermatitis Society), permet de faire tenir les colorations foncées sur les cheveux. Mais ce produit n’est pas autorisé dans d’autres cosmétiques.", explique le site de CNews.

Les médecins lui ont alors prescrit une perfusion aux corticoïdes et aux antihistaminiques. Seulement, l’œdème ne se résorbe pas, et monte vers ses tempes et son front. Rapidement, Estelle s’étouffe, sa langue gonfle, et son rythme cardiaque s’accélère.

Après une piqûre d’adrénaline et une nuit sous surveillance à l'hôpital, l'état de santé de la jeune femme s'est amélioré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions