29/10/2018 15:49

Violente explosion dans le centre de Tunis - Une femme s'est faite exploser à proximité de policiers - Au moins 9 personnes blessées

15h46: Ce que l'on sait

Au moins neuf personnes, dont huit policiers, ont été blessées dans un attentat perpétré lundi en début d'après-midi par une femme kamikaze en plein centre de Tunis, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Intérieur.
Cette femme, dont l'identité n'est pas encore connue, s'est fait exploser "à proximité de voitures de police", sur l'avenue Habib Bourguiba, la principale artère du centre de la capitale tunisienne, a déclaré Sofiène Zaag, porte-parole de ce ministère.
Sur place, une journaliste de l'AFP a pu voir le corps sans vie de la kamikaze. Plusieurs ambulances et d'importants renforts de police sont arrivés sur les lieux et le secteur a été immédiatement bouclé, d'après la même source.
De nombreuses boutiques de cette avenue commerçante ont rapidement baissé leurs rideaux, dans une atmosphère chaotique, selon une journaliste de l'AFP.
Il s'agit du premier attentat à secouer la capitale tunisienne depuis le 24 novembre 2015 quand une attaque suicide, commise là aussi en plein centre-ville contre un bus de la garde présidentielle avait tué 12 agents. Cette attaque avait été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).
Quelques mois plus tôt, le 18 mars 2015, toujours à Tunis, deux hommes avaient ouvert le feu à l'arme automatique sur des touristes qui descendaient d'autocars pour visiter le musée du Bardo, avant de les pourchasser dans le bâtiment.

15h30: Il s'agit du premier attentat à secouer la capitale tunisienne depuis le 24 novembre 2015 quand une attaque suicide, commise là aussi en plein centre-ville contre un bus de la garde présidentielle avait tué 12 agents. Cette attaque avait été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).
Quelques mois plus tôt, le 18 mars 2015, toujours à Tunis, deux hommes avaient ouvert le feu à l'arme automatique sur des touristes qui descendaient d'autocars pour visiter le musée du Bardo, avant de les pourchasser dans le bâtiment.

15h18: De nombreuses boutiques de cette avenue commerçante ont rapidement baissé leurs rideaux, dans une atmosphère chaotique, selon une journaliste de l'AFP.

15h10: Cette femme, dont l'identité n'est pas encore connue, s'est fait exploser "à proximité de voitures de police", sur l'avenue Habib Bourguiba, la principale artère du centre de la capitale tunisienne, a déclaré Sofiène Zaag, porte-parole de ce ministère.

14h56: Une forte explosion s'est produite lundi en début d'après-midi dans le centre de Tunis, ont rapporté des journalistes de l'AFP. Interrogés, des témoins et un policier ont affirmé qu'une femme s'était faite exploser à proximité de policiers.

Plusieurs ambulances et de nombreux renforts de police se trouvaient sur place, d'après une journaliste de l'AFP. 

Neuf personnes ont été blessées, annonce le ministère de l'Intérieur

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Saint-Clair
29/octobre/2018 - 23h39
pijl a écrit :

Seule la terroriste est morte ? Excellente nouvelle. Le Coran a t-il prévu un nombre minimum de puceaux pour l'accueillir au paradis ? 

elle va se farcir les vieillards !

Portrait de jusdetomate
29/octobre/2018 - 16h59

Il serait bon de corriger cette erreur que l'on entend ou voit trop souvent!! Il n'y a pas d'accord du participe passé de faire suivi d'un infinitif: on dit elle s'est FAIT exploser et non elle s'est FAITE exploser. Normalement la règle est la même pour le verbe laisser.