27/10/2018 16:30

Viol conjugal: Trois chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" présentent leurs excuses sur les réseaux sociaux après l'émission de jeudi - Vidéo

Le CSA a reçu près de 650 saisines concernant un extrait de l'émission de Cyril Hanouna sur C8, "Touche pas à mon poste".

Les chroniqueurs réagissaient à une question posée sur Twitter mardi par Fun Radio et qui a ému beaucoup d'auditeurs. "Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ?", demandait Fun Radio. En réponses: 51% de non, 49% de oui.

"Mettre le mot +viol+, aujourd'hui, pour ce cas précis de Charlotte, ça n'a aucun sens, voilà. C'est presque très dangereux pour tout le monde", a lancé Géraldine Maillet jeudi dans "Touche pas à mon poste" sur C8, s'en prenant à la secrétaire d'État à l'Égalité entre les hommes et les femmes Marlène Schiappa. "Elle est en train de judiciariser les relations entre les hommes et les femmes", a déclaré Géraldine Maillet.

"Il va y avoir un code civil du sexe, ça veut dire qu'on a le droit de faire l'amour entre 23 heures et minuit et à minuit cinq il y aura un procès verbal ! (...) On est en train de devenir fous", a-t-elle lancé.

L'ex-Miss France Delphine Wespiser a appuyé le propos de la chroniqueuse:

"Avec Charlotte, on ne parle pas de son voisin, on parle de son petit copain (...) Des choses qui se font quand l'une ou l'autre personne dort, c'est tout à fait mignon, tout à fait sympa".

Les images, supprimées de la plateforme de la chaîne, ont été largement partagées sur les réseaux sociaux.

A la table des chroniqueurs, Gilles Verdez s'est au contraire emporté en accusant Fun Radio de faire "l'apologie du viol conjugal", soutenu par Benjamin Castaldi.

"Ces gens-là ne doivent plus faire de radio", a lancé Gilles Verdez:
"C'est maladroit ce qu'ils ont fait à l'antenne", a souligné Cyril Hanouna. Il a reproché ensuite sa virulence à Gilles Verdez: "C'est à cause de gens comme vous qu'on ne va plus faire de TV, plus faire de radio et on va tout arrêter. (...) Arrêtez les censeurs!", a lancé l'animateur star du groupe Canal+.

Géraldine Maillet et Delphine Wespiser se sont excusées sur Twitter, Géraldine Maillet regrettant des "propos sans doute trop expéditifs".

Marlène Schiappa avait mis les points sur les i jeudi dans un tweet en forme de réponse à Fun Radio: "Ce que vous décrivez est un viol. Définition juridique: pénétration obtenue sous la menace la contrainte ou la surprise".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rosbeef
28/octobre/2018 - 11h10

Oh! My God 

Portrait de jeanseb54
28/octobre/2018 - 08h51 - depuis l'application mobile

Le viol conjugal nouveau sujet pour faire parler les attardés qui non pas de vie et ne veulent pas que les autres en ai , d’ailleurs je me suis déjà réveillé en aillant ma femme qui me faisait une pipe , du coup elle me violait ; si vous êtes trop bête, que vous n’avez pas assez de neurones pour comprendre les différents sujets débattus à la tv allez plutôt faire des pâtés avec vos déjections ce sera plus utile que de créer des polémiques bidons surtout que les chroniqueurs de tpmp incriminés avaient raison.

Portrait de malodos
28/octobre/2018 - 07h41
Carolina Aguista a écrit :

Quand je lis tes propos nauséabonds, je ne vois qu’un seul attardé ici: TOI

Apparemment tu approuves leurs propos abjectes.Je te plains.

 

 

Portrait de kaboom2000
28/octobre/2018 - 06h10

J'ai beau apprécier régulièrement cette émission, il faut bien avouer que pour le coup ils ont dérapé violemment. 

Dire des choses et revenir dessus 2 jours après en disant que les propos ont été mal compris, c'est un peu fort.

Le tweet d'origine était clair. On y parlait d'une relation sexuelle qui avait lieu pendant le sommeil d'une des deux personnes, et sans consentement. 

L'absence de consentement n'est elle pas un élément important de la notion de viol? 

Chose très rare, Verdez était la voix de la raison, et le pire à mon sens a été la remise en place de Nabilla qui a osé parler de consentement...

Et concernant les excuses, on peut douter de la sincérité quand on voit que les 3 messages ont été envoyés dans la foulée. Je pense que Cyril a donné ses ordres et les chroniqueurs se sont exécutés. 

Autant j'avais trouvé les sanctions données par le CSA disproportionnées par rapport aux faits reprochés à l'époque, là je pense qu'il faut une sanction et pourquoi pas enlever le direct si ça permet d'éviter ce genre de dérapage. Car l'important, c'est pas tant ce qui a été dit que l'impact que ça peut avoir sur le jeune public qui peut s'inspirer des mots des chroniqueurs et de Cyril

Portrait de Carolina Aguista
28/octobre/2018 - 02h49
malodos a écrit :

Ils peuvent toujours s'excuser mais leurs propos diffusés en direct restent néanmoins leurs pensées. Aprés la polémique et la merde qui leurs collent au cul ils s'excusent pour ne pas heurter le français moyen et s'éviter des ennuis.TPMP  est une émission pour attardés animés par des idiots.

Quand je lis tes propos nauséabonds, je ne vois qu’un seul attardé ici: TOI

Portrait de Verygood
27/octobre/2018 - 19h56

Chroniqueurs qui se veulent tellement sérieux qu'ils en oublient la décence......

 
Portrait de Spooky
27/octobre/2018 - 19h16
Philou.2 a écrit :

On leurs demande de débattre et c'est ce qu'ils font.. parfois maladroitement comme sur ce sujet ! 

À ce moment là, si le sujet leur echappe et qu'ils ont un minimum de conscience en amont, pour faire les choses intelligemment, ils auraient dû inviter un intervenant compétant sur le sujet. C'est déjà arrivé. Le débat aurait été tout autre et plus intéressant. 

Portrait de Spooky
27/octobre/2018 - 18h43

Ils ont pris conscience qu'ils étaient en direct, après coup ou ont leurs à fait comprendre qu'ils étaient allés un peu loin dans leurs propos à une heure de grande écoute. 

Portrait de Antivirus
27/octobre/2018 - 18h33
onebob a écrit :

ben ouais on avait compris..triste qu il faille faire des explication pour les neu neus..

je rêve où il y a des gens pour défendre ces crétins qui font cette émission de merde ??? Pour rappel, la dénommée Delphine Wespiser a dit : « Avec Charlotte, on ne parle pas de son voisin, on parle de son petit copain (…) Des choses qui se font quand l’une ou l’autre personne dort, c’est tout à fait mignon, tout à fait sympa ».

Si si c'est pas nier le viol conjugal ??????!!!! Ils se sont tout simplement fait tirer les bretelles et peut-être ont compris qu'ils risquaient d'être virés, alors ils retournent leur veste et s'excusent. Quelle bande d'hypocrites ! C'est pathétique que ce genre d'émissions existe, c'est vraiment de la  sous-culture. quelle honte !

 

Portrait de Mark - USA
27/octobre/2018 - 17h44

1. Triste qu'il y a ait des snippers qui attendent la moindre occasion pour contacter le CSA 2. Dommage que l'on doive toujours s'excuser quand on a une opinion qui diffère                3. Qui peut croire que des gens censés feraient l'apologie du viol conjugal en 2018 !!!        4. Verdez est en partie responsable de cette nuée de flocons de neige qui s'abattent sur l'émission à chaque fois qu'il y a un débat polémique. C'est un extrémiste inculte en quête d'attention.

Portrait de malodos
27/octobre/2018 - 17h43

Ils peuvent toujours s'excuser mais leurs propos diffusés en direct restent néanmoins leurs pensées. Aprés la polémique et la merde qui leurs collent au cul ils s'excusent pour ne pas heurter le français moyen et s'éviter des ennuis.TPMP  est une émission pour attardés animés par des idiots.