28/09/2018 11:01

La plateforme Netflix annonce l'ouverture d'un bureau à Paris, des embauches et sept nouveaux programmes

Quatre ans après son lancement en France, Netflix passe à la vitesse supérieure avec l'ouverture d'un bureau parisien et l'annonce de sept nouveaux programmes, afin de satisfaire des abonnés français de plus en plus nombreux, mais aussi faire face à une concurrence accrue.

"Nous doublons nos investissements en France" avec sept nouveaux programmes, a annoncé le PDG Reed Hastings, de passage à Paris hier sur le site du tournage de la série d'anticipation Osmosis. La plate-forme de vidéos à la demande par abonnement (SVOD) investit "plusieurs dizaines de millions d'euros", avec trois nouveaux projets de séries françaises et l'achat de trois films et d'un documentaire français, qui s'ajoutent aux sept programmes hexagonaux déjà annoncés ces derniers mois.
Parmi les nouveaux projets: une série comique où une bande d'amis transforme en "coffee shop" une boucherie sur le déclin, une série d'horreur où les personnages monstrueux créés par une romancière prennent vie et une série de vampires adaptée d'un roman de Thierry Jonquet. S'y ajoutent deux documentaires, dont "Solidarité" écrit par Stéphane de Freitas, le réalisateur du très remarqué "À voix haute" qui suivait un concours d'éloquence à Saint-Denis, et deux films, dont "Banlieusards" réalisé par le rappeur Kery James.
Pour accompagner ces nouvelles productions, Netflix rouvre un bureau à Paris, sur le modèle de son bureau londonien, qui emploiera une équipe de 20 personnes, avec des embauches à la clé. La plate-forme avait installé une petite équipe à Paris à son arrivée en 2014, mais elle l'avait rapidement fermé et transféré aux Pays-Bas. Les bureaux français ne comprendront pas de studios, contrairement aux locaux espagnols de Netflix, et les lieux de tournage seront disséminés en région parisienne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions