30/04/2018 16:47

Meurtre Angélique: Une information judiciaire ouverte pour séquestration, viol et meurtre sur mineure de moins de 15 ans

15h40: Le procureur de la République de Lille, Thierry Pocquet du Haut-Jussé, prend la parole

"Le suspect va être présenté à un juge dans quelques instants (...) L'individu a été condamné le 26 mars 1996 pour viol avec armes sur mineur de moins de 15 ans et deux agressions sexuelles sur des femmes d'une quarantaine d'années (...) Le suspect a manqué une seule fois à ses obligations de suivi en 2014". Le suspect "respectait globalement" les obligations liées à son fichage des délinquants sexuels, a précisé le procureur. 

"Le suspect connaissait la victime et sa famille". Le procureur a indiqué que le suspect a expliqué avoir appréhendé la jeune adolescente dans un jardin près de son domicile et l'avoir emmenée chez lui. L'homme l'a ensuite étranglée. Il a indiqué aux enquêteurs qu'il a ensuite mis le corps d'Angélique dans une valise dans sa voiture et l'a abandonnée dans un fourré. "Le décès est lié à une asphyxie traumatique".

L'homme va être présenté au parquet dans la journée pour "séquestration de mineur de moins de 15 ans en vue de la préparation d'un crime, viol sur mineur de moins de 15 ans et meurtre su mineur de moins de 15 ans".

08h27: L'homme de 45 ans a vécu près de dix ans dans le même immeuble que la famille d'Angélique. La jeune fille lui faisait confiance quand mercredi, il lui a demandé dans le parc de le suivre jusqu'à sa nouvelle maison en brique rouges, à 300 mètres de là, en prétextant devoir lui donner un cadeau pour ses parents. Sa femme et ses enfants étaient en vacances. Il a affirmé avoir tenté de violer la jeune fille sans y parvenir, avant de l’étrangler. Une déclaration que les enquêteurs cherchent à vérifier. L'autopsie du corps d'Angélique doit avoir lieu lundi.

07h42: Tristesse et colère après le meurtre d'Angélique par un récidiviste de 45 ans 

L'homme de 45 ans, père de deux enfants, chauffeur de bus, était un ancien voisin d'Angélique, selon une source policière, "il connaissait donc la victime". "C'est incompréhensible d'avoir un habitant délinquant sexuel et que personne n'avait été mis au courant", a dénoncé Michel Sas, premier adjoint au maire de Wambrechies.

 Sur le plan judiciaire, David R., 45 ans, le meurtrier présumé de la petite Angélique, n’avait plus fait parler de lui depuis mars 2000, soit il y a dix-huit ans (sinon pour un récent rappel à la loi).

À l’époque, il sort de prison. Il vient de purger une condamnation à neuf ans de prison pour un « viol avec arme » commis en 1994 à La Madeleine, une autre commune proche de Lille. Sa victime : une adolescente de 13 ans – du même âge qu’Angélique. David R. a alors 21 ans.

Le même mois, outre ce viol, perpétré sous la menace d’un couteau, il avait commis plusieurs « attentats à la pudeur aggravés» et un vol avec violence.

Plusieurs habitants se sont rendus dans l'école dimanche, "pour savoir quoi dire aux enfants", dit une mère. Karine, voisine d'immeuble d'Angélique, témoigne émue: "C'était une amie de ma fille. Elle était pleine de vie, souriante, ses parents disaient que c'était +une pile électrique+. On savait depuis le début que ce n'était pas une fugue".

"La ville est en état de choc, certains habitants sont abattus, d'autres en colère. Il y a une énorme tristesse chez tous les habitants", affirme Georges Spadavecchia, délégué sécurité de Wambrechies.

.

Dimanche 29 avril

.

17h18: En 1996, alors âgé d’une vingtaine d’années, le suspect avait été condamné pour viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence commis en 1994 sur une mineure de 13 ans  selon le Parisien.

Les faits s’étaient déroulés à La Madeleine, une commune située dans le département du Nord. Il avait été condamné à neuf ans de prison avant d’être libéré en 2000. Depuis, il n’avait plus fait parler de lui.

Sa condamnation avait été inscrite au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS), créé par la loi du 9 mars 2004.

17h00: Le point complet à 17h

Angélique, une adolescente de 13 ans, a été retrouvée morte dans la nuit de samedi à dimanche à Quesnoy-sur-Deûle (Nord). Un homme, déjà condamné pour viol, a "avoué les faits" et est en garde à vue. Angélique, cheveux châtain clair, yeux bleus, mesurant 1,50 m, avait disparu depuis mercredi 16H30 dans la commune voisine de Wambrechies, selon un avis de recherche de la police diffusé sur internet. Elle a laissé "un mot disant rejoindre des copines pour ensuite rentrer, mais n'est jamais rentrée" chez elle, relataient les policiers qui jugeaient cette disparition "inquiétante", d'autant que la famille avait écarté l'hypothèse d'une fugue.

Samedi, en fin de journée, "de nouvelles investigations et des recoupements ont conduit les enquêteurs" à placer en garde à vue un homme âgé de 45 ans, habitant de Wambrechies", a relaté le parquet de Lille dans un communiqué.

"Celui-ci a très rapidement avoué les faits, et a emmené ces enquêteurs", à l'endroit "où il avait abandonné le corps de la jeune fille". Angélique a été retrouvée morte dimanche peu avant 02H00, sur un chemin forestier à Quesnoy-sur-Deûle, à une dizaine de kilomètres au nord de Lille, selon une source policière. Sur le casier judiciaire de l'homme interpellé figure "une condamnation datant de 1996 pour des faits commis en 1994, qualifiés de viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence", selon le parquet qui précise que le suspect était inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles.

Les magistrats ne donnent en revanche pas d'indications sur les circonstances de la mort de l'adolescente.

"Les investigations et la garde à vue se poursuivent", ajoute seulement le parquet qui précise qu'une autopsie sera effectuée lundi. Angélique a été aperçue pour la dernière fois mercredi à 16H30 dans le quartier de l'Agrippin, près de son domicile, avait indiqué la mairie de Wambrechies.

Depuis le signalement de sa disparition, des moyens importants avaient été diligentés par la sécurité publique et la police judiciaire. La police a notamment mobilisé dès jeudi une brigade cynophile, et des pompiers plongeurs avaient été sollicités pour la recherche d'un corps à proximité du port de plaisance de Wambrechies, en bordure de la Deûle.

Une battue avait également été organisée à Wambrechies vendredi après-midi rassemblant une centaine de personnes, dont des proches de la jeune fille.

Une autre était prévue dimanche après-midi à Marquette-lez-Lille, commune voisine de Wambrechies. Samedi, le "seul élément" en possession de la police "était le témoignage d'un enfant de 10 ans qui aurait vu la jeune fille partir volontairement avec un homme mercredi soir", selon une source policière.

"Un jeune garçon l'avait vue partir avec un homme qu'elle semblait connaître", confirme le parquet dans son communiqué. "Affreux", "tragique", "horrible", dimanche après-midi, dans le café central de la petite ville de Wambrechies, au bord de la Deûle, les habitants ne parlaient que de ce drame. "J'ai des petits-enfants et ça m'inquiète beaucoup", affirme ainsi Margaret, au bar. Des avis de recherche étaient encore placardés sur les vitrines de commerces, d'immeubles et les vitres de voiture. Elles jouxtaient parfois celles collées dimanche matin après la découverte du corps annonçant la mise en place d'une cellule psychologique dans une école de cette ville de quelque 10.000 habitants.

Dans le hall de cette école, située dans le quartier d'Angélique, un livre blanc a été ouvert. "La ville est en état de choc, certains habitants sont abattus, d'autres en colère.

Les gens sont extrêmement solidaires, une solidarité qui a notamment été exprimée par ces battues spontanées. Il y a une énorme tristesse chez tous les habitants", a affirmé à l'AFP Georges Spadavecchia, délégué sécurité de la Ville.

11h11: Depuis trois jours, les policiers s'intéressaient particulièrement au témoignage d'un enfant de 10 ans.

Ce dernier affirmait avoir vu Angélique mercredi vers 16h30, rejoindre un homme majeur dans un parc du quartier de l'Agrippin, de son plein gré. Grâce à ce signalement, les enquêteurs ont pu interpeller un homme de 45 ans chez lui, dimanche. Déjà connu pour des faits graves à caractère sexuel, il a rapidement avoué les faits.

Le suspect affirme avoir attiré l'adolescente à son domicile et tenté de la violer. L'enfant se serait débattue et il l'aurait alors étranglée, avant de la transporter dans un sous-bois à Quesnoy-sur-Deûle, commune voisine de Wambrechies.

L'homme a conduit les policiers sur place dans la nuit de samedi à dimanche.

Une autopsie doit désormais permettre de vérifier la véracité de son récit. Le suspect se trouve toujours en garde à vue.

10h07: Selon France 3, le corps d'Angélique Six, l'adolescente de 13 ans disparue mercredi à Wambrechies, a été découvert vers 2 heures du matin dans une forêt sur la commune voisine de Quesnoy-sur-Deûle, selon une source policière. Elle était dénudée et est morte par asphyxie, selon nos informations.

Un homme de 45 ans a avoué les faits en garde à vue vers 23 heures avant d'amener les enquêteurs sur les lieux. Il s'agit d'un riverain du parc, qui aurait essayé d'abuser d'elle avant de la tuer et transporter son corps vers la forêt. Il était déjà connu pour des antécédents de viol et agressions sexuelles.
S'agissant d'un homme du quartier, la victime le connaissait et lui a fait suffisamment confiance pour le suivre à pied. Hier déjà, les policiers avaient entendu un petit garçon de 10 ans affirmant avoir vu Angélique rejoindre un homme dans le parc près de son domicile.

09h31: Un homme de 45 ans, déjà pour des faits de viols a reconnu avoir étranglé la fillette (BFM TV)

09h23: Hier, les policiers avaient entendu un petit garçon de 10 ans affirmant avoir vu Angélique rejoindre un homme dans le parc près de son domicile. La police assurait alors qu'aucune piste n'était écartée.

09h09: Le corps d'Angélique Six, l'adolescente de 13 ans disparue mercredi à Wambrechies, a été découvert vers 2 heures du matin dans une forêt sur la commune voisine de Quesnoy-sur-Deûle, selon une source policière.

Un homme est en garde à vue, mais on ignore son degré d'implication. Le procureur de la République de Lille doit tenir une conférence de presse à 10 heures.

.

08h53: Le commissariat de police de Lille a lancé un avis de recherche relayé sur Twitter par le compte de la police du Nord pour tenter de retrouver une jeune adolescente : Angélique Six. La jeune fille est âgée de 13 ans.

Elle a disparu dans la ville de Wambrechies (Nord) mercredi 25 avril vers 16h30 après avoir laissé un mot disant qu’elle allait rejoindre des copines. Angélique mesure 1,53m, a des cheveux blonds et des yeux bleus . Le jour de sa disparition, elle portait un t-shirt, un jean et des baskets.

Les sapeurs-pompiers ont eux aussi été sollicités vendredi vers 16 heures : des secours de Marcq-en-Baroeul, Lille, Tourcoing et Villeneuve-d'Ascq ont effectué des recherches à proximité du port de plaisance et notamment dans la Deûle en faisant appel à des plongeurs. Des recherches jusque-là infructueuses.

Hier, le parquet de Lille confiait n'avoir à ce stade "aucun élément" sur l'origine de sa disparition. Son père, cependant, ne croit pas à l'hypothèse de la fugue.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Samka
30/avril/2018 - 20h38

En fait il n'y a pas de justice en France, quand cette saloperie va passer au tribunal, la justice va lui offrir un avocat, la justice est là pour pour le protéger. 

Les victimes, les familles surtout n'ont jamais d'aide comme l'ont ces assassins, des associations pour pleurer sur les conditions en prison mais pas pour pleurer les familles, des juges qui se réunissent pour savoir si on peut les remettre en liberté mais ces mêmes juges n'ont jamais rencontré les familles, d'un côté la justice et de l'autre l'injustice complète.

Portrait de momo71
30/avril/2018 - 20h21

C'est facile aujourd'hui de condamner,  maintenant que cette bête immonde tueuse d'enfants s'est "rassasiée". C'est avant qu'il fallait l'enfermer  pour toujours.

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 19h04
Agosile a écrit :

Tes grands parents étaient alcoolos, miséreux et toujours pendus derrière leur fenêtre ? 

Neen! leurs grands parents venaient de HONFLEUR!smiley les normands savent se tenir!smiley

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 18h23
Agosile a écrit :

3 fautes dans ton texte. Je te laisse le soin de les retrouver. :bigsmile:

Donc, selon toi, boire un coup ou regarder ce qui se passe dehors fait des gens des criminels ? Fichtre !!! Au fait, un ch'ti digne de ce nom ne dit jamais "le chnord" 

 Le département du Nord est constituée de la flandre intérieure et de la flandre extérieure, autrement dit le patois du nord est le flamand (mes grands parents le parlaient à la maison)pas le ch'ti! dany boon s'est planté! Ceux qu'on appelle pour se moquer gentiment dans le Nord, les chti se trouvent dans le 62(Le PAS DE CALAIsmiley. Il y a toujours eu une rivalité entre les nordistes flamands et le pas de calais chti! fin du hssmiley

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 16h57
Agosile a écrit :

Fourniret c'était le nord peut-être ???? 

je connai la région nord pas de calais: j'y suis né, hazebrouck(59): la haut, misère social, alcoolisme, et les gens qui épient derrière leurs fenêtre dès qu'ils entendent une voiture!

Portrait de zem
30/avril/2018 - 16h55
Jacques Caukissin a écrit :

Peine de mort automatique pour les violeurs ça évitera qu'ils level up en meurtriers plus tard ahh mais je suis bête il se passera rien on est en france...il restera nourri logé blanchi pendant 20 ans avec nos impôts et il sortira tranquillement

ohhhh non jamais 20 ans ,quand vous pensez qu'en 96 condamné pour avoir violé une gamine de 12 ans ,avec arme ,ensuite 2 Femmes violées ,et pour finir agression a main armée ,6 ans après il est dehors..Alors Messieurs les Procureurs cessez de venir parader a la télé et faites votre travail ,

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 16h54
Agosile a écrit :

Commence par apprendre à écrire correctement. 

et toi à lire correctement: ont interrogé, pas de S car auxiliaire avoir avant le verbe!

Portrait de zem
30/avril/2018 - 13h59
dany082 a écrit :
Ca montre bien le defaut de fonctionnement de la justice et l’application de certaines peines de prison qui ne sont plus du tout adaptées

Si ces monstres étaient condamnés a la hauteur de leurs actes ,et la c'est perpétuité,mais voila ....en France on ne condamne plus ...et une fois condamné a des peines dérisoires ,il y a ensuite les remises de peine ....

Portrait de Achedolph
30/avril/2018 - 13h40
brems a écrit :

Non une naïve qui pense qu il a changé que c était une erreur de jeunesse... d ailleurs a priori il n avait pas recommence. On peut se demander si voir la photo de Maëlys et lelandais n existe pas ce type de prédateur. 

C’est fréquent. Ça va du syndrome de l’infirmière à l’hybristophilie. C’est typiquement féminin.

Portrait de Wouhpinaise
30/avril/2018 - 13h20
Haz 59 a écrit :

Les journalistes ont interrogé les voisins. Je vous laisse deviner leur impression habituel : c'était un papa normal. Il y a même des voisins qui laissaient leur enfants pour qu'il les accompagne à leur école et tout celà avec l'accent débile à la dany boon: le chti! de vrai cas soc dans le chnord!:bigsmile:

Ses voisins ignoraient son passé. Ils côtoyaient juste un père de famille qu'ils trouvaient sympathique. N'importe qui aurait eu confiance. Alors en quoi cela fait d'eux des cas soc ?

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 11h52
Silver_Duck a écrit :

Encore un suédois !

normal c'est dans le nord ou les haut de france comme on dit maintenant!

Portrait de dany082
30/avril/2018 - 10h59 - depuis l'application mobile

Ca montre bien le defaut de fonctionnement de la justice et l’application de certaines peines de prison qui ne sont plus du tout adaptées

Portrait de Silver_Duck
30/avril/2018 - 09h54

Encore un suédois !

Portrait de Achedolph
30/avril/2018 - 09h39
Haz 59 a écrit :

Naïf non. Je sais très bien qu en plus d être manipulateur ce sont de bons comédiens. Sinon votre deuxième réflexion est hors sujet.

Simple exemple pour illustrer les erreurs d’appréciation.

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 09h32
Achedolph a écrit :

Vous vous moquez bêtement, vous n’avez rien compris.

Les pires se cachent derrière un masque de respectabilité. C’est indispensable pour se fondre dans la masse et tromper son monde.

Vous me faites penser à ces naïfs qui recherchaient obstinément parmi les juifs polonais parce qu’ils refusaient d’envisager que Jack l’Eventreur puisse être un anglais tout ce qu’il y a de plus fréquentable.

Naïf non. Je sais très bien qu en plus d être manipulateur ce sont de bons comédiens. Sinon votre deuxième réflexion est hors sujet.

Portrait de brems
30/avril/2018 - 09h07
Haz 59 a écrit :

je viens de lire dans la voix du nord que ce pourri est père de deux enfants et que sa compagne connaissait son passé de délinquant sexuel! mais elle l'accepte quand même! . Encore une cas soc!

Non une naïve qui pense qu il a changé que c était une erreur de jeunesse... d ailleurs a priori il n avait pas recommence. On peut se demander si voir la photo de Maëlys et lelandais n existe pas ce type de prédateur. 

Portrait de Achedolph
30/avril/2018 - 08h55
Haz 59 a écrit :

Les journalistes ont interrogé les voisins. Je vous laisse deviner leur impression habituel : c'était un papa normal. Il y a même des voisins qui laissaient leur enfants pour qu'il les accompagne à leur école et tout celà avec l'accent débile à la dany boon: le chti! de vrai cas soc dans le chnord!:bigsmile:

Vous vous moquez bêtement, vous n’avez rien compris.

Les pires se cachent derrière un masque de respectabilité. C’est indispensable pour se fondre dans la masse et tromper son monde.

Vous me faites penser à ces naïfs qui recherchaient obstinément parmi les juifs polonais parce qu’ils refusaient d’envisager que Jack l’Eventreur puisse être un anglais tout ce qu’il y a de plus fréquentable.

Portrait de Haz 59
30/avril/2018 - 08h01

Les journalistes ont interrogé les voisins. Je vous laisse deviner leur impression habituel : c'était un papa normal. Il y a même des voisins qui laissaient leur enfants pour qu'il les accompagne à leur école et tout celà avec l'accent débile à la dany boon: le chti! de vrai cas soc dans le chnord!smiley

Portrait de erine.teygype
29/avril/2018 - 21h51
Micheldu17.02 a écrit :

Le nécessaire a été fait pour que le rétablissement de la peine de mort soit constitutionnellement impossible au niveau de la France. Et même à supposer que....cela nous ferait rejeter par l' Union Européenne.

Donc cela peut "faire du bien de l' évoquer" mais ça s' arrête là.

La peine de mort reviendra avec la prolifération des barbares, ce n'est qu'une question de temps.

Portrait de Micheldu17.02
29/avril/2018 - 21h05
Visiteur95 a écrit :

9 ans pour viol d'une mineure ?

Ben il va falloir revoir vos grilles les branlos de la justice !!! Ou alors, ok pour 9 ans, mais vous castrez chimiquement le mec à sa sortie !

La "castration" chimique n' est qu' un traitement dont les effets tendent à disparaître avec l' arrêt du traitement.

Les USA étaient allés jus qu' à la castration totale, ce qui permettait au "bénéficiaire" de sortir de prison plutôt que de d' effectuer la totalité de la peine. Cependant, ultérieurement un certain nombre d' entre eux, étant avant tout des prédateurs,  ne pouvant plus sévir en étant "sexuellement actifs" se sont rendus coupables de sévices, tortures, suivis de meurtres.

Cette  possibilité aurait  donc été abandonnée.

Portrait de Haz 59
29/avril/2018 - 20h13
GreenArrow a écrit :

Arrêtez de faire vos beaufs 2 min et sortez de chez vous un peu. c'est pas mieux dans les autres pays y compris ceux qui ont la peine de mort (comme certains états des USA) où ça n’empêche pas les crèmes et les viols.

Les crèmes. Tu commences à avoir faim  toi 

Portrait de GreenArrow
29/avril/2018 - 20h09
zem a écrit :

Normal la France est devenue la poubelle du monde

Arrêtez de faire vos beaufs 2 min et sortez de chez vous un peu. c'est pas mieux dans les autres pays y compris ceux qui ont la peine de mort (comme certains états des USA) où ça n’empêche pas les crèmes et les viols.

Portrait de atlantique07
29/avril/2018 - 18h48

Il faudrait cesser ces marches blanches , fleurs , dessins , nounours et lâcher de ballons........Une marche pour protester contre le laxisme judiciaire serait  nécessaire.

Portrait de Jilou1994
29/avril/2018 - 18h22

Voilà le résultat du sentimentalisme ! 

Portrait de Micheldu17.02
29/avril/2018 - 18h22
Filoû.2 a écrit :

je ne sais pas si la peine de mort serait la solution mais il serait bon de faire un référendum à ce sujet ? 

Le nécessaire a été fait pour que le rétablissement de la peine de mort soit constitutionnellement impossible au niveau de la France. Et même à supposer que....cela nous ferait rejeter par l' Union Européenne.

Donc cela peut "faire du bien de l' évoquer" mais ça s' arrête là.

Portrait de atlantique07
29/avril/2018 - 18h10

Condamné pour viol avec arme sur mineur  :9 ans de prison , sortie après 4 ans......Le juge qui l'a fait libéré est coupable mais ne sera jamais puni....

Portrait de Haz 59
29/avril/2018 - 16h59

je viens de lire dans la voix du nord que ce pourri est père de deux enfants et que sa compagne connaissait son passé de délinquant sexuel! mais elle l'accepte quand même! . Encore une cas soc!

Portrait de Queben
29/avril/2018 - 16h35
zem a écrit :

Normal la France est devenue la poubelle du monde

+ 1 000 000 000 000....

Portrait de zem
29/avril/2018 - 15h00
Haz 59 a écrit :

La FRANCE, c'est le paradis pour toutes les ordures de la terre! 

Normal la France est devenue la poubelle du monde

Portrait de Stephanie22ans
29/avril/2018 - 13h27

à 13 ans, ce n'est pas une "fillette" mais une ado