25/03/2018 16:32

Victoria Abril de retour au théâtre, 30 ans plus tard, avec "Paprika", une pièce de boulevard signée Pierre Palmade

Plus de trente ans après une première expérience au théâtre avant d'être happée par le cinéma, l'exubérante Victoria Abril, l'une des muses de Pedro Almodovar, est de retour sur les planches avec "Paprika", pièce de boulevard signée Pierre Palmade. Chose rare, France 2 diffusera en direct la pièce le 3 avril, à 20H55. C'est à Paris, en 1986, que l'actrice espagnole de "La Loi du désir", "Attache-moi", "Talons aiguilles" et "Kika", a fait ses débuts au théâtre dans "Nuit d'ivresse" de Josiane Balasko. "Je suis hyper heureuse de rejouer au théâtre", confie à l'AFP l'actrice actuellement à l'affiche du Théâtre de la Madeleine.

"Je n'étais jamais remontée sur les planches. Le cinéma a pris le dessus et j'ai élevé mes enfants. Ça compte aussi!", lance-t-elle. "Le contact direct avec le public est thérapeutique. L'adrénaline est dingue! Chaque soir, c'est comme un rendez-vous amoureux. Au cinéma, on a juste droit au verdict du nombre d'entrées. On ne voit pas les spectateurs pleurer ou rire", ajoute-t-elle. L'actrice de 58 ans attendait la "bonne pièce". Avec "Paprika", Pierre Palmade lui a écrit un rôle sur mesure, rappelant les personnages sulfureux qu'affectionne Almodovar. "Je suis Eva, une artiste de cabaret presque à la retraite, indépendante, sans Dieu, ni amant, ni maquereau. Une vie de merde, mais en liberté, plutôt qu'une vie de +pouf'+ en prison dorée!", résume celle qui a été nommée deux fois pour le César de meilleur second rôle. "Eva n'a pas de morale, mais des avis et elle sait se faire respecter", précise-t-elle. Pour ce retour au théâtre, l'actrice partage l'affiche avec quatre comédiens dont Jean-Baptiste Maunier.

La révélation du film "Les Choristes" de Christophe Barratier joue un jeune homme qui débarque un beau jour chez Eva et prétend être le fils qu'elle a abandonné à la naissance. A mi-chemin entre théâtre de boulevard et mélodrame, "Paprika" est un cocktail réussi d'humour et d'émotion, dans une mise en scène très dynamique signée Jeoffrey Bourdenet. "Je suis parti d'une situation électrique pour inventer une comédie un peu +trash+", souligne Pierre Palmade. Fin avril, Victoria Abril reprendra les tournages de "Clem", la série familiale à succès de TF1 qui en est à sa 8e saison, avec une audience de 5 millions de téléspectateurs en moyenne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions