05/01/2018 14:00

Dans le Gard, la gendarmerie démantèle un trafic de disques de grande ampleur grâce à l'aide de... la chanteuse Lio

Comme le magazine du journal Le Soir l'a indiqué, Lio a aidé les autorités à arrêter un trafic de disques. En effet, la chanteuse avait porté plainte à la SACEM (la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) pour les alerter de la contrefaçon de ses CD. Deux enquêteurs de l'organisme ont alors collaboré avec la gendarmerie du Gard pour trouver le coupable.
L'homme à l'origine du trafic a été arrêté à Sauve, près de Nîmes, dans le Gard. Lors de son arrestation ont été trouvés plus de 4.000 CD contrefaits de la chanteuse Lio et d’autres artistes. Les forces de l'ordre estiment le préjudice à 6.000 euros.
Sans payer de droits d'auteur aux artistes, il vendait les disques contrefaits en Asie. Les autorités, qui ont partagé l'affaire et des photographies du butin sur Facebook, cherchent maintenant à savoir combien de disques ont été expédiés lors de ce trafic hors norme.
.



.


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wouhpinaise
5/janvier/2018 - 17h22
Jarod26 a écrit :
il faut être teubé pour écouter du lio =)

Si j'ai bien compris les CD étaient destinés à l'Asie. Alors peut être que les asiatiques apprécient les chansons de Lio. Pourquoi pas ? Elle a bien rencontré le succès en France il y a 30 ans après-tout.