02/01/2018 14:32

Alors que Canal Plus attaque en justice le "zapping" de France 2, Delphine Ernotte joue la provocation sur Twitter

Comme vous l'a rapporté jeanmarcmorandini.com,  Canal Plus a assigné France Télévisions après la diffusion il y a quelques mois d'une nouvelle émission : "Vu", réalisée par Patrick Menais. Selon Télérama, le groupe considère le programme - reprenant des séquences vues à la télévision - comme "une reprise parasitaire" du "Zapping", la célèbre séquence diffusée sur Canal Plus.

La chaîne cryptée réclame 44 millions d'euros de dommages et intérêts.

Si jusque là aucun dirigeant du groupe France Télévisions n'avait réagi à cette attaque, Delphine Ernotte vient de sortir du silence. La présidente du groupe public a préféré jouer la carte de la provocation. 
Sur Twitter, elle s'est amusée ce midi à écrire: "A savourer sans modération", en indiquant un lien pour visionner une rétrospective de l'année 2017 réalisée par Patrick Menais et ses équipes de "Vu".

Pour mémoire, Patrick Menais a été licencié de Canal Plus en juillet 2016. Un licenciement qui avait été annulée par Myriam El Khomri, la ministre du Travail de l'époque. Interrogé par nos confrères de Télérama, l'avocat de Patrick Menais, Jérémie Assous, explique que "Canal+ a depuis déposé un recours auprès du tribunal administratif". "La procédure risque de durer encore beaucoup de temps puisque la décision du tribunal est elle-même susceptible d’appel. Et ensuite, ça peut même aller devant le Conseil d’État", ajoute l'avocat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nork le belge
2/janvier/2018 - 19h51

Punaise elle a pris un coup de vieux Agathe Auproux

Portrait de Martin17
2/janvier/2018 - 16h16 - depuis l'application mobile

Quand cette femme va t elle disparaître du paysage audiovisuel ?

Portrait de nina83
2/janvier/2018 - 15h50

J'espère qu'un jour elle sera virée du jour au lendemain, comme Tex et bien d'autres, je plains ceux qui bossent pour elle