08/11/2017 07:17

Paradise Papers: Le réalisateur Jean-Jacques Annaud accusé d'avoir caché 1,5 million de dollars au fisc français en utilisant une structure offshore

Le réalisateur Jean-Jacques Annaud a caché 1,5 million de dollars au fisc français en utilisant une structure offshore dans divers paradis fiscaux selon les révélations faites ce matin sur le site internet du Monde dans le cadre de l'opération Paradise Papers. Le réalisateur qui assure avoir régularisé sa situation le 12 octobre dernier.

Le Monde explique: "Le 30 septembre 1997, dix jours avant la sortie en salle du film aux Etats-Unis, le réalisateur constitue dans le plus grand secret un trust  discrétionnaire baptisé Los Condores Trust, sur l’île anglo-normande de Guernesey. (...) Ce qui était à la base un montage fiscal uniquement basé sur une île anglo-normande va s’internationaliser au fil des ans.

La société Uspallata est déplacée aux îles Vierges britanniques en 2003, son compte en banque est transféré à Ansbacher, une banque privée pour les ultrariches aux Bahamas, tandis que le trust Los Condores prend son envol pour les îles Caïmans en juillet 2007. "

Plus de dix ans plus tard, les Paradise Papers mettent en lumière les montants que renferme Uspallata : 1,48 million de dollars, soit plus d’1,2 million d’euros.

France Inter précise de son côté: "Une fois informé par courrier de notre enquête, Jean-Jacques Annaud a mandaté un cabinet d'avocats fiscalistes parisien. Ce dernier a alors immédiatement contacté la cellule de régularisation de Bercy. Monsieur Annaud n'a en effet jamais déclaré au fisc français les avoirs qu'il possède dans des paradis fiscaux, alors qu'il s'est toujours considéré comme résident fiscal en France.

Selon ses conseillers, Jean-Jacques Annaud ne maîtriserait pas les arcanes de la fiscalité. 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de M.O.
8/novembre/2017 - 15h25

Pffff. Ouai, c est vrai que tout ça peut paraître malhonnête mais soyons réalistes, nous ferions tous la même chose si nous avions la chance d avoir de l argent. Ce sont les états les coupables dans cette histoire. Coupable de taxer à outrance et coupable de fermer les yeux pour certains.