14/10/2017 10:16

Rafael Nadal poursuit en diffamation la désormais chroniqueuse Roselyne Bachelot et lui demande 100.000 euros de dommages et intérêts

Rafael Nadal a poursuivi ce vendredi  en diffamation l'ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot. Il lui demande 100.000 euros de dommages et intérêts pour l'avoir accusé de dopage dans une émission télévisée l'an dernier.

Les faits remontent à mars 2016 sur la chaîne D8 au sujet de l'affaire du contrôle positif de l'ancienne numéro 1 mondiale russe Maria Sharapova, Roselyne Bachelot, avait accusé Nadal, longuement absent en 2012, d'avoir feint une blessure pour dissimuler un contrôle antidopage positif.

"On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, quand il a été arrêté sept mois, est certainement due à un contrôle positif", avait lancé l'ex-ministre de la Santé et des Sports (2007-2010).

La parole de Mme Bachelot "pèse énormément du fait de ses anciennes fonctions", a plaidé l'avocat du joueur, Me Patrick Maisonneuve, devant le tribunal correctionnel de Paris affirmant que les conséquences qu'auraient pu engendrer ces accusations sur la carrière du joueur sont énormes et dramatiques notamment en ce qui concerne "les sponsors actuels ou à venir" de Rafael Nadal.

Regardez la séquence qui avait été diffusée à l'époque

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de papilou
14/octobre/2017 - 17h55

Si ça pouvait faire taire cette mégère incompétente, ce serait super!