31/08/2017 14:32

Edouard Philippe interpellé en conférence de presse par Raquel Garrido de La France Insoumise au nom de l'émission d'Ardisson sur C8 - Regardez

Soumis au feu roulant des questions des journalistes jeudi lors de la présentation des ordonnances réformant le code du travail, Edouard Philippe a été interpellé par Raquel Garrido, chroniqueuse sur C8 mais avant tout porte-parole de La France insoumise.

"Raquel Garrido, pour les Terriens du dimanche sur C8", s'est présentée l'avocate, avant d'interroger le Premier ministre sur "le rôle de l'Elysée dans la rédaction des ordonnances" et de lui demander si, comme elle dit l'avoir entendu, seulement "dix personnes ont écrit" les textes dévoilés jeudi à la presse. "Pardonnez moi si la réponse que je vous fais vous donne le sentiment de ressembler furieusement à un cours de droit. Je ne suis pas du tout bien placé pour vous donner un cours de droit et je n'en ai pas du tout envie", a cinglé en retour M. Philippe avant de rappeler en quoi consistait "la voie des ordonnances".

"Mais qui a tenu la plume?", a tenté de relancer la porte-parole de La France insoumise, sans obtenir de réponse. Mme Garrido, qui n'a "pas de carte de presse ni de vocation à en avoir" comme elle l'a affirmé à l'AFP, a tout de même été accréditée à la conférence de presse car le Premier ministre "assume ses réformes et n'a aucun problème à donner la parole à l'opposition", a assuré Matignon.

Mme Garrido doit tenir à partir du 10 septembre une chronique dans l'émission de Thierry Ardisson, dans le sillage de plusieurs personnalités politiques qui se sont tournées vers les médias à la rentrée (Henri Guaino, Julien Dray, Jean-Pierre Raffarin, Aurélie Filippetti...). Mais d'autres empruntent le chemin inverse: mardi, le journaliste Bruno Roger-Petit a ainsi été nommé porte-parole de la présidence de la République, alimentant les critiques sur la confusion des genres.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mestoutou
31/août/2017 - 17h36

Beaucoup de belles paroles; mais les travailleurs ne sont pas dupes, peut être pas plus de licenciements en espérant; mais pas de nouvelles pour les 5000000 de chômeurs !

Portrait de Ping-pong
31/août/2017 - 15h49 - depuis l'application mobile

N'importe quoi. Qu'est-ce qu'elle représente ? Artison lui aussi veut se faire remarquer en embauchant cette nana. Pas très crédible tout cela.