11/08/2017 11:39

Militaires renversés à Levallois-Perret: Le suspect de l'attaque a été transféré par hélicoptère de Lille à Paris

L'homme suspecté d'avoir renversé mercredi matin six militaires à Levallois-Perret a été transféré aujourd'hui de Lille à Paris.

Depuis deux jours, il était hospitalisé au centre hospitalier régional de Lille après avoir reçu cinq balles lors de son interpellation mercredi après-midi.

BFMTV indique que "son état de santé n'est toutefois toujours pas compatible avec un placement en garde à vue". Le suspect sera hospitalisé à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris.

Mercredi, à 8h00, une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant 6 blessés. L'homme avait pré-positionné son véhicule Place de Verdun, à proximité d'un immeuble où les militaires résident.

Le conducteur a été interpellé dans l'après-midi sur l'autoroute A16 et a reçu 5 balles. 

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piedsdansleplat
11/août/2017 - 17h00

il a couté combien ce pauvre type. En hélicoptère, une ambulance avec quelques cahots dans les nids de poule aurait largement suffi. Il faut l'interroger à la dure. Comme dans son pays d'origine, là-bas ça rigole pas pour moins que ça. Mais en France on s'occupe des malfaiteurs mieux que des victimes.

Portrait de Enimar68
11/août/2017 - 13h53 - depuis l'application mobile
alekine1 a écrit :

Mais tu es pire que moi. Le rendre transgenre mais quelle horreur pour quelqu'un de non préparé ;)

Alekine arrête de fantasmer, tu te fais du mal.
Il parlait juste de la carotide
;-)

Portrait de Enimar68
11/août/2017 - 13h14 - depuis l'application mobile
.legay a écrit :

Ou profiter de la "jurisprudence" de l'histoire de l'ivrogne qui à oublié que son chien était attaché à sa voiture...

La pareil !!! , le transporter en ambulance par la route et à l'arrivée :

"Oups chef !!! on a fait une boulette" !!! :X

Lord Pendlebury arrête de râler. On doit le soigner, on a pas le choix.
Article R4127-7 du Code de la Santé Publique.

Portrait de Filoû02
11/août/2017 - 11h54

Purée un petit coup de bistouri là où c'est vitale et hop on en parle plus !