25/04/2017 14:18

France 2 proposera une programmation spéciale le 17 mai à l'occasion de la journée de la lutte contre l'homophobie

France 2 se mobilise à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie le mercredi 17 mai 2017, en proposant une grande soirée continue autour de la fiction inédite « BAISERS CACHÉS », réalisée par Didier Bivel et incarnée par Patrick Timsit, Bruno Putzulu, Barbara Schulz, Catherine Jacob, Bérenger Anceaux et Jules Houplain.

La diffusion de ce téléfilm très fort - distingué par le prix de la critique au Festival de Luchon l’an dernier - sera suivie d’un débat en direct animé par Julian Bugier, en présence notamment de Patrick Timsit. Cette soirée permettra de revenir largement, avec de nombreux témoins et experts, sur la situation douloureuse des jeunes homosexuels, souvent harcelés en milieu scolaire et parfois rejetés par leur cercle familial et amical... A l'heure où certains pays européens font de la lutte contre l'homophobie une question politique, pourquoi est-ce si difficile en France de faire entendre la voix des minorités sexuelles ?

Dans la foulée de ce débat, France 2 diffusera le film documentaire « LES INVISIBLES », réalisé par Sébastien Lifshitz.

Pour donner encore plus d’impact et de résonance à cette œuvre et aux questions de société fondamentales soulevées par cette soirée continue, France 2 traitera de la question de l’homophobie et de ses différentes problématiques dans plusieurs de ses programmes et éditions d’information. 

Le 17 mai, l’antenne sera particulièrement mobilisée avec un nouvel éclairage dans TÉLÉMATIN, l’invitation de Patrick Timsit et de Bruno Putzulu dans C'EST AU PROGRAMME, sans oublier bien sûr les JT de France 2.

Cette programmation événementielle autour de la lutte contre l’homophobie et la transphobie s’inscrit, plus largement, dans le prolongement de nombreux programmes emblématiques et engagements forts, déployés par France Télévisions ces dernières années. Rappelons plus particulièrement, sur France 2, l’impact des documentaires manifestes « Homos la haine », « Harcèlement, ils se manifestent » et, plus récemment, « Trans, c’est mon genre », ou encore, précédemment, la fiction « Un amour à taire » sur la déportation des homosexuels pendant la seconde guerre mondiale. 

A 20h55: « BAISERS CACHÉS » : Nouveau venu au lycée, Nathan, 16 ans, vit seul avec son père policier Stéphane. Leurs rapports sont complices. Nathan est invité à une soirée où il flashe sur un garçon de sa classe. Ils se retrouvent à l’abri des regards et s’embrassent.

Mais quelqu’un les observe en cachette et publie la photo de leur baiser sur facebook : la rumeur se répand sur le net et provoque le scandale au lycée et dans les familles. Stéphane découvre l’homosexualité de son fils. Il est choqué et se détourne de Nathan. 

Au lycée, les élèves harcèlent Nathan et s’interrogent sur l’identité de l’autre garçon. Nathan, amoureux, refuse de révéler l’identité de son amoureux et fait front contre les moqueries et la violence. Pourra-t-il compter sur son père ? Et sur celui qu’il aime ?

A 22h40: GRAND DÉBAT EN DIRECT « HOMOPHOBIE : LE COMBAT CONTINUE », présenté par Julian Bugier : Cela se passe dans la cour de l’école, dans la rue mais aussi au sein de la famille : en 2017, encore trop de personnes homosexuelles sont victimes d’homophobie. Depuis 2013 et les débats autour du « mariage pour tous », les agressions verbales et physiques se sont multipliées avec les réseaux sociaux comme terrain de prédilection. Une situation extrêmement difficile à vivre pour les jeunes homosexuels. 30% d’entre eux ont tenté, un jour de se suicider.

A 23h35 : FILM DOCUMENTAIRE « LES INVISIBLES »
César du meilleur documentaire en 2013

Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres. Ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir. Ils n'ont eu peur de rien.

 

 


Journée mondiale de lutte contre l'homophobie... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Friend27
26/avril/2017 - 13h44

J'ai eu la chance de déjà voir ce téléfilm sur une chaine de télévision suisse. Je le conseille à tous. C'est un téléfilm magnifiquement interprété par des acteurs talentueux tout en sincérité. Sa diffusion permettra peut-être à de nombreux intolérants de voir les choses autrement et de constater une nouvelle fois que l'amour que l'on ressent pour quelqu'un va bien au delà d'une simple histoire d'orientation sexuelle. Quant aux messages homophobes qu'on peut encore lire, ils sont à vomir...

Portrait de Planisphère
25/avril/2017 - 20h31

Pourquoi pas un magnifique téléfilm sur l'histoire d'un élève de 17 ans tombant follement amoureux de sa professeure de 24 ans plus âgée ? Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour... L'histoire pourrait se passer en Corée du Nord par exemple...smiley

Portrait de haegenb
25/avril/2017 - 16h43
teji a écrit :

Je risque pas de regarder un film avec des tarlouzes.

J'ai signalé ton commentaire, et j'espère bien que tu auras des problèmes, sale ordure.

Portrait de Kylen_chan
25/avril/2017 - 14h38

Un téléfilm gentillet .Patrick Timsit est plutôt bon dans dans les rôles sérieux.

Mais j'aurais préféré un marathon Queer as Folk (USA ) avec le beau et un peu sal*pard Brian Kinney smiley smiley

Portrait de Lucide
25/avril/2017 - 14h27

Le 17 mai ou le 17 mars ?

Portrait de Lucide
25/avril/2017 - 14h27

Le 17 mai ou le 17 mars ?

Portrait de Lucide
25/avril/2017 - 14h26

Le 17 mai ou le 17 mars ?

Portrait de Lucide
25/avril/2017 - 14h26

Le 17 mai ou le 17 mars ?

Portrait de Lucide
25/avril/2017 - 14h26

Le 17 mai ou le 17 mars ?