22/03/2017 13:07

L'avocat de Pénélope Fillon dément les informations du Monde concernant l'authenticité des documents transmis à la justice

Dans un communiqué de presse, l'avocat de Pénélope Fillon dément les informations du Monde concernant l'authenticité des documents transmis à la justice.

"Tous les documents relatifs au travail" de Pénélépe Fillon "sont véritables", a-t-il affirmé.

Hier soir, sur son site Internet, Le Monde a évoqué un nouveau rebondissement dans l'affaire Fillon. L’enquête élargie à des faits d’« escroquerie aggravée », « de faux et usage de faux », affirment nos confrères.

Et d'expliquer que le parquet national financier (PNF) a délivré jeudi dernier "un réquisitoire supplétif pour « escroquerie aggravée, faux et usage de faux » aux juges d’instruction en charge de l’enquête – Serge Tournaire, Aude Buresi et Stéphanie Tacheau –, ouverte pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquement aux obligations déclaratives."

Le Monde explique que cette décision a été prise après la deuxième perquisition menée en mars à l’Assemblée nationale durant laquelle de nouveaux documents ont été saisis. "Ces feuilles, signées par Penelope Fillon, comportaient différents calculs d’heures travaillées.", peut-on lire.

Nos confrères ajoutent: "Les enquêteurs se demandent si ces calculs ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire. On ignore à qui était destinée cette déclaration d’emploi et à quelle période de sa vie professionnelle ils correspondent."


Penelope Fillon parle pour la première fois ce... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
23/mars/2017 - 09h40

"Tous les documents relatifs au travail" de Pénélope Fillon "sont véritables",

Evidemment, c'est lui qui les a faits.

Portrait de papilou
22/mars/2017 - 20h24

Elle semblait un peu à plaindre vu ses déclarations  à la chaîne anglaise et son catholicisme convaincu (tu ne mentiras point!...) Finalement, si c'est très décevant de la voir nier la vérité, c'est une belle preuve d'amour pour son mari....

Portrait de Lapin
22/mars/2017 - 17h24

On souhaite à Pénélope de fournir aux juges, une

fois pour toutes, toutes les explications et les

preuves que ce n'étaient pas des emplois fictifs et

qu'elle ne soit pas mise en examen mais on a

l'impression qu'elle va avoir beaucoup de difficultés.

Portrait de Seaskua...
22/mars/2017 - 15h46
mpageon a écrit :

Ouvrez un livre de Droit à la page "Présomptions légales" ou taisez-vous.

 

 

Sauf erreur de ma part, les présomptions légales concernent le code civil, tandis que les époux Fillon sont poursuivis au pénal.

Portrait de Seaskua...
22/mars/2017 - 15h41
manubr11 a écrit :

je ne comprends pas le concept ; j'en était resté à ce que c'était à la justice de démontrer la culpabilité et pas à l'inculpé de prouver son innocence !
l'affaire prend une tournure hallucinante : il y a une forte suspicion d'emploi fictif , la justice enquête ; la justice met en examen alors qu'elle a trouvé lors de saisie des documents qui allait dans le sens de l'inculpé alors du coup elle suspecte que ce sont des faux ... à ce compte là non seulement il doit prouver son innocence ce qui est une aberration mais en plus il ne pourra jamais y arriver.

Il y a une instruction judiciaire qui doit agir à charge et à décharge. Ensuite il y a une enquête de police qui s'exerce sous commission rogatoire (Donc sous l'autorité du juge d'instruction) et un Parquet (En l'espèce le Parquet National Financier) qui agit selon une procédure accusatoire.

 

Le Parquet accuse les époux Fillon. Le Juge enquête à charge et à décharge. La défense est dans son rôle. Mais la conclusion de cela n'interviendra qu'à la décision du juge d'instruction ou qu'à la décision d'un tribunal. En attendant c'est de la communication et donc du vent !

 

Le Parquet National Financier s'est saisi d'une affaire qui n'est pas de son niveau. Cela l'oblige maintenant à se saisir de l'affaire Leroux. Ce n'est pas pour cela qu'il a été créé mais pour traiter de la grande délinquance économique et financière, ainsi que de la corruption ! Et le PNF communique beaucoup ! Beaucoup trop en plus, puisque certains de ses actes sont remis à deux journalistes du Monde. Lesquels donnent l'impression d'avoir une ligne directe avec quelqu'un au PNF.

 

Nous verrons la conclusion de ce dossier mais quand ? Le dossier Karachi dure depuis 15 ans ! Il est extrêmement difficile de prouver un emploi fictif d'assistant parlementaire. (Puisque seul l'employeur peut attester de la réalité de l'emploi). Il est extrêmement difficile de démontrer qu'un rôle de consultant est fictif. (DSK avait été mis en examen pour ce motif et avait bénéficié d'un non lieu, mais plusieurs mois après l'ouverture de l'enquête)

 

Il faut toujours se souvenir de l'affaire ELF et de la mise en examen de Roland Dumas par Eva Joly et Laurence Vichnievsky. Toutes deux étant ensuite entrées en politique dans le mouvement écologiste. Quel est le bilan de cette instruction vis à vis de Roland Dumas ! Rien puisque Roland Dumas a été relaxé au final. (Il avait été inculpé en 1998 - Relaxé en 2003)

 

Le droit n'est pas la morale et lorsque la morale infiltre le droit il y a un danger démocratique. François Fillon a-t-il commis une faute morale ? Je le pense. A-t-il commis un délit ? Cela sera extrêmement difficile à démontrer devant un Tribunal. Tout comme pour Mr Leroux. Surtout que dans un Tribunal Correctionnel ce n'est pas l'intime conviction qui l'emporte mais les preuves apportées. (Un Tribunal Correctionnel n'est pas une Cour d'Assise)

Portrait de DOUNDAR
22/mars/2017 - 15h16 - depuis l'application mobile

Quand la France descend bien bas cela donne ce résultat !
On mythonne on manipule les gens crédules on fait mariner ! On intensifié ! Histoire de ....et Macron devient President
Et le pire dans 5 ans on va nous dire ! Oui c était pour faire barrage à Fillion !
Je rigole d avance devant la stupidité du peuple français de nos jours incapable de faire la part dès choses et de se laisser manipuler à volo

Portrait de Seaskua...
22/mars/2017 - 15h13
Greenday2013 a écrit :

Et en quoi le principe de la présomption d'innocence nous interdit de nous interroger publiquement sur les déclarations de Madame Fillon disant "Je n'ai jamais été l'assistante de mon mari, ou quoi que ce soit de ce genre..." ?

 

GD

La présomption d'innocence n'interdit en rien de s'interroger sur la sincérité des déclarations des époux Fillon ou de leurs conseils, ni sur leurs approximations, ni sur leurs éventuels mensonges éhontés. La présomption d'innocence interdit, par contre, de les désigner comme coupables a-priori. (Je vous invite à lire l'article 9-1 du code civil pour vous en convaincre)

 

Le doute est légitime; La condamnation définitive par des citoyens qui n'ont pas accès au dossier ne l'est pas. Sauf si l'on a un irrespect du principe fondamental de la présomption d'innocence.

 

Souvenez-vous que Gérard Longuet a été mis en examen (Inculpé à l'époque) pendant 15 ans avant d'être innocenté. Souvenez vous d'Outreau. Puis ensuite commentez comme vous l'entendez. Loin de moi l'idée d'obliger quiconque. Je m'attache juste à rappeler que bien des innocents ont été désignés comme coupables. A tort ! (Et inversement d'ailleurs)

Portrait de Antivirus
22/mars/2017 - 14h55

Que voulez vous qu'un avocat dise d'autre ??? il defend sa cliente, il ne va pas l'enfoncer!

Portrait de Greenday2013
22/mars/2017 - 13h37
Seaskua... a écrit :

Le rôle d'un avocat n'est pas de défendre la vérité mais de défendre son client. Cette précision étant faite, c'est à la justice de trancher, dans un débat contradictoire, au cours duquel le Procureur devra prouver la culpabilité. En attendant, c'est la présomption d'innocence qui est la règle fondamentale.

 

Il ne sert à rien de faire des textes si ce n'est pas pour les appliquer. Non ?

Et en quoi le principe de la présomption d'innocence nous interdit de nous interroger publiquement sur les déclarations de Madame Fillon disant "Je n'ai jamais été l'assistante de mon mari, ou quoi que ce soit de ce genre..." ?

 

GD

Portrait de Seaskua...
22/mars/2017 - 13h26

Le rôle d'un avocat n'est pas de défendre la vérité mais de défendre son client. Cette précision étant faite, c'est à la justice de trancher, dans un débat contradictoire, au cours duquel le Procureur devra prouver la culpabilité. En attendant, c'est la présomption d'innocence qui est la règle fondamentale.

 

Il ne sert à rien de faire des textes si ce n'est pas pour les appliquer. Non ?

Les plus vus