31/01/2017 08:51

Condamné à 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d'intérêt général, l'homme qui a giflé Manuel Valls fait appel

Le 18 janvier dernier, le jeune homme de 18 ans qui avait giflé Manuel Valls, lors d'un déplacement à Lamballe, avait été condamné à trois mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d’intérêt général.

Selon le site du Telegramme, le jeune homme a décidé de faire appel.

Son avocate, Me Blot, confie : « Il avait accepté dans le contexte de pression de la CRPC ».

Et d'ajouter: «Mais je lui avais expliqué que, comme pour toutes les procédures, l’appel était possible ».

L’auteur de la gifle conteste « non pas sur le civil », mais sur « le principe pénal ».

« C’est le délit qui fait l’objet de cet appel », précise-t-elle.

Avant d'ajouter: « Nous souhaitons que la circonstance aggravante de préméditation ne soit pas retenue ». 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Filoû02
31/janvier/2017 - 09h14

Il peut plaider non coupable !!  Il peut mettre ce geste sur le compte du syndrome de GDLT !  smiley