26/01/2017 17:00

Sophie Parra, une rescapée des attentats du 13 novembre, se sent "abandonnée" par les médias et le gouvernement

C'est sur Twitter que Sophie Parra, une rescapée des attentats du 13-Novembre a choisi de crier son désarroi et sa colère sur Twitter. Elle s'adresse directement à la secrétaire d’Etat à l’Aide aux victimes et aux médias.

"On nous demande nos voix aux élections, mais on ne prend jamais de nos nouvelles", écrit-elle dans l'un de ses messages.

"On parle en notre nom aussi.", a-t-elle regretté.

Avant de pointer du doigt le comportement des médias. "Pour récolter ton témoignage sur l'horreur, ils se bousculent. Mais pour parler des galères, y'a plus personne".

 "J’en veux aussi un peu aux médias. Au moment des commémorations, on est très sollicités, on nous demande de témoigner. Pourquoi pas. Mais quelques jours après, on nous a déjà oubliés. Et puis on viendra de nouveau toquer à notre porte un an après, pour la même occasion. C’est très dur.", a-t-elle confié à Franceinfo.

Avant d' expliquer: " C'était un cri du cœur. (...) Et puis, j’ai vu les tweets de Juliette Méadel, notre Secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes."

Avant d'ajouter: "A longueur de journée, elle disait tout le bien qu’elle pensait de Manuel Valls, que c'était son candidat dans la primaire de la gauche. Je suis très contente pour elle. Mais en vrai, je m’en fiche."

"Normalement, elle est censée être là pour nous aider, pour nous soutenir. Enfin, normalement. Car depuis quelque temps, ce sont les associations qui font surtout le travail.", a-t-elle regretté.

Et de poursuivre: "On nous a dit que ce secrétariat d’Etat était fait exprès pour nous. Mais non, il n’y a jamais personne. J'ai la rage."

"Pas plus tard qu'en novembre, j'ai contacté le cabinet de Juliette Méadel parce que ça bloquait au niveau de ma prise en charge médicale. Vous savez quoi ? Il a fallu que je fasse un tweet un peu énervé pour qu'une solution soit trouvée. Vous trouvez ça normal, qu'on soit obligés de passer par Twitter pour se faire entendre ?", a-t-elle raconté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Missy
27/janvier/2017 - 12h55

C'est triste comme histoire. C'est vrai que les médias ont un role important dans notre rapport à ces événements et a notre hiérarchie de l'horreur.

J'ai rencontré, il y a quelques semaines, une psy spécialisée dans les grands traumatismes. Elle a avoué, à mon grand étonnement, que les victimes de terrorisme meme si ce sont celles dont on parle le plus, ne sont pas celles qui ont les plus grands traumatismes, mais les victimes de viol (notamment dans une famille), et ces dernières sont beaucoup plus courantes, mais on en parle moins. En tout cas, courage quand meme a cette fille et a toutes les victimes. 

Portrait de zeltron
27/janvier/2017 - 00h43

"Vous n'aurez pas ma haine " a fait une tournée médias triomphale.

Portrait de MImide57
26/janvier/2017 - 19h44

Je crois qu'elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut elle a certes ete victime reste a savoir si ces exisgences sont superieures a celles d'autres victimes qui sont passées a autre chose et pour qui ce n'est plus qu'un mauvais souvenir qu'elles font tout pour oublier...

C'est comme la perte d'un proche certains la surmonte car ils sont forts et d'autres ne s'en remettent jamais...

Portrait de Loupiole
26/janvier/2017 - 19h19

Une post ado découvre la vie ! 

Portrait de newlife
26/janvier/2017 - 18h54

de l'aide humaine, mais laquelle ??? reste sur twitter et nous emmerde pas pfuitttt

Portrait de Langue de p..este
26/janvier/2017 - 18h48

Il est temps de se bouger et d'aller voir un psy l'état ne va pas non plus assister tout le monde . 

Portrait de Colinet
26/janvier/2017 - 18h32
Loubna Meliane, porte-parole « engagée » de Manuel Valls :C'est une femen ...YES
Portrait de Filoû02
26/janvier/2017 - 17h29
Lorient a écrit :

Eh oui Sophie ! Nous sommes que des numéros et de la chaire à canon !  Ne compter que sur soi même et se faire aider par un psychologue ou psychiatre ! 

 

n'importe quoi ! comme si un psy pouvait tout résoudre !  on voit bien que vous n'y êtes pas passé. Cette jeune femme a tout à fait raison, c'est au gouvernement de nous aider. et au passage on dit chair à canon, la chaire c'est tout autre chose !

 

  

Portrait de Pepe41
26/janvier/2017 - 17h27 - depuis l'application mobile

Un accidenté de la route qui n'y est pour rien, se sentira tout autant abandonné...

Portrait de Filoû02
26/janvier/2017 - 17h26

Eh oui Sophie ! Beaucoup de promesses et rien au final...