26/01/2017 15:30

Attentats de Paris et Bruxelles: Des membres de la cellule jihadiste projetaient des kidnappings selon les médias belges

Des membres de la cellule jihadiste à l'origine des attentats de Paris et de Bruxelles avaient envisagé d'enlever des personnalités pour obtenir la libération de personnes incarcérées en Belgique, dont l'auteur de l'attaque contre le Musée juif de Bruxelles, ont rapporté mercredi plusieurs médias belges.

Les enquêteurs ont tiré cette conclusion de l'enregistrement d'une conversation retrouvé sur un ordinateur portable abandonné dans une poubelle à Schaerbeek (Bruxelles), à proximité de la planque d'où étaient partis les auteurs de l'attentat du 22 mars à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, ont indiqué les chaînes publiques francophone RTBF et flamande VRT.

Najim Laachraoui déclare dans une conversation  qu'il faut kidnapper "une ou deux têtes", pour demander en échange la libération de "frères et de sœurs" actuellement en prison. : "Et en priorité, les frères qui ont travaillé les... tu vois comme Nemmouche et Bakkali tu vois ? Et aussi de demander euh... la libération de certaines sœurs, tu vois ? Louange à Dieu, tu vois ? Ça c'est... ce serait une grosse victoire pour la Dawla (État Islamique)".

Contacté par l'AFP, le parquet fédéral belge n'a pas souhaité commenter ces informations.

Ailleurs sur le web

Vos réactions