14/01/2017 17:50

Facebook veut collaborer davantage avec les médias et chasser les fausses informations

Nouveaux formats, outils techniques, promotion, Facebook veut renforcer sa collaboration avec les médias et valoriser davantage l'information, pour "devenir un meilleur partenaire" et aider ses utilisateurs à devenir des "lecteurs informés", a annoncé le réseau social.

Devenu, malgré lui, l'un des principaux vecteurs de diffusion des fausses informations, les fameuses "fake news", Facebook avait déjà annoncé, mi-décembre, une série de mesures pour en limiter la portée. Dans un message posté mercredi, le directeur de produit Fidji Simo, reprend ces initiatives.

Le réseau social teste notamment sur un nombre limité de personnes une nouvelle commande qui permet aux internautes de marquer un message comme étant une fausse information.

Facebook a aussi dévoilé mercredi de nombreuses initiatives en direction des médias d'information considérés comme légitimes Sur le plan technique, le réseau social travaille notamment à l'amélioration de son application Instant Articles, qui permet aux médias de publier du contenu sous une forme plus attractive. Il devrait notamment être possible aux éditeurs de presse de publier plusieurs articles à la fois dans un seul envoi.

Toujours par le biais d'Instant Articles, Facebook va tester, avec le magazine allemand Bild, la possibilité de proposer un abonnement gratuit à l'essai, avec la possibilité de convertir un lecteur sans engagement en abonné. Le réseau social va également mettre gratuitement à disposition des groupes de presse partenaires l'utilisation de son logiciel CrowdTangle, qui permet de mesurer la diffusion d'articles sur les réseaux sociaux. Facebook travaille aussi à rendre l'utilisation de Facebook Live, qui permet de diffuser du contenu vidéo en direct, plus aisée pour les journalistes.

Le réseau social va aussi proposer des cours gratuits en ligne pour les journalistes afin de les aider à améliorer la diffusion de leur contenu sur Facebook et Instagram.

La plateforme au 1,79 milliard d'utilisateurs mensuels entend intensifier les rencontres et les échanges avec les éditeurs de presse dans les mois à venir. Facebook assure vouloir faire sa "part" du travail "pour permettre aux gens d'avoir des conversations qui aient du sens, d'être informés et connectés les uns aux autres".


Morandini Zap: Pirater les comptes Facebook, c... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vannes56
29/janvier/2017 - 06h34
nirvanien1978 a écrit :

les gens sont assez grands pour verifier les infos aupres de plusieures sources, ça sent bon la censure,  ki va decider ke l'info est bonne ou pas ?

Ce n'est pas le genre de Facebook
Portrait de Vannes56
29/janvier/2017 - 06h34
Caramella a écrit :
Il y a du boulot !
Bien d'accord avec toi
Portrait de Vannes56
29/janvier/2017 - 06h34
Facebook c'est de la m...
Portrait de Caramella
15/janvier/2017 - 10h30
Il y a du boulot !
Portrait de pafpaffee
15/janvier/2017 - 06h45

avec plus de 90% de gens qui pensent que les merdias subventionnés sont les vrais fakenews à ne pas croire , la pensée unique bolchévik sans frontières a du plomb dans l’aile !

Portrait de nirvanien1978
14/janvier/2017 - 18h50

les gens sont assez grands pour verifier les infos aupres de plusieures sources, ça sent bon la censure,  ki va decider ke l'info est bonne ou pas ?

Portrait de Fakrys
14/janvier/2017 - 17h58

le soucis étant que les médias font de fausses informations!!! Et ils valident les haineux de +en+!!! les théories complotistes, les propagandes racistes, tout est relayé par les médias sans contrôle!

On a des sites et y compris chaînes d'infos qui ne recoupent pas et n'attendent pas d'avoir au moins 2 sinon 3 sources vérifiées différentes avant de donner une information!

Les réseaux soi disant sociaux dont facebook fait partie commentent en temps réel et diffusent n'importe quoi à longueur de temps sans contrôle!!!

à partir du moment où des contre vérités répétées et reprises partout part tous semblent devenir des vérités...

à partir du moment où on dit et fait n'importe quoi pour le buzz OU on fait dire n'importe quoi pour le clic...

Si on en croit les médias il se passe des choses incroyables, exceptionnelles sans arrêt et quand on clique c'est en général "tout ça pour ça" et faux!

ça clasherait, humilierait, et autres termes exagérés alors qu'il n'y a pas grand chose sinon rien de tout cela! le meilleur ou pire exemple étant TPMP...