22/12/2016 10:42

Une journaliste de CNN affirme avoir été humiliée lors d'une fouille à l'aéroport et tout a été filmé - Regardez

Angela Rye, journaliste à CNN,  explique que la fouille corporelle s'est déroulée sans incident jusqu'à ce qu'on lui glisse une main sous la robe.

"Sa main a frappé directement les lèvres de mon sexe", explique Angela.

"Surprise, j'ai sursauté et j'ai eu directement une boule dans la gorge en essayant de contenir mes larmes."

Quand Angela a été fouillé sur l'avant du corps, même chose: "J'avais peur que ça se passe à nouveau et sa main a effectivement frappé une nouvelle fois mes parties génitales.

Je n'ai pas pu retenir mes larmes."

On lui avait dit que si elle refusait cette fouille corporelle, elle serait escortée de l'aéroport et manquerait son vol pour New York. Angela a déposé une plainte au sujet de l'incident.

"Bien sûr, nous voulons que l'Amérique soit protégée mais il ne faut pas violer la sécurité émotionnelle et physique des citoyens américains en même temps."

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de madof
27/décembre/2016 - 09h17

C'est faire tout un flan pour pas grand chose (effleurement)smiley

Portrait de murielkoenig
23/décembre/2016 - 09h51

il n'y a rien eu de mal, il ne faut pas exagérer, quand elle va chez l'esthéticienne, elle se fout à poil et elle ne fait pas un flan

Portrait de Benwag
23/décembre/2016 - 08h35 - depuis l'application mobile

Putain, la meuf se prend des doigts dans la c***** et on lit des commentaires genre "faut qu'elle redescende de son piédestal". Si vous parliez anglais vous comprendriez qu'elle a juste bippé. Si ça ne vous choque pas plus que ça, je serai ravi de voir votre sœur/cousine/femme/mère se faire mettre devant tout le monde sans en avoir été prévenue juste parce que sa ceinture contenait du métal avec vous en train de lui demander d'arrêter de se faire sa princesse parce qu'elle pleure. Purée, y a des abrutis ma parole.

Portrait de Mark - USA
22/décembre/2016 - 14h45

Elle a raison. Certains abusent complètement. J'y ai eu droit aussi. Rare mais ça arrive.

Portrait de alanlp
22/décembre/2016 - 14h21

On ne connait ni le lieu ni le temps de l'incident, encore moins les circonstances. l'article est nul !

Si la dernière phrase est une citation de la journaliste, c'est à vomir: "il ne faut pas violer la sécurité émotionnelle et physique des citoyens américains".

 

Elle devrait laisser l'usage du mot "viol" aux vraies victimes et descendre de son piédestal: oui les journalistes peuvent être contrôlés, même quand ils ont un avion à prendre.

 

Portrait de Jilou1994
22/décembre/2016 - 14h20

Elle fait que son boulot la femme du service de sécurité, je ne vois pas où est le problème. Je crois surtout que la journaliste a un gros ego matériel. Ah ! Orgueil quand tu nous tiens. 

Portrait de poulpeg
22/décembre/2016 - 13h38

On a pas le début de la scène. Quel a été son comportement avant ? Est ce qu'elle a insulté les agents de sécurité ? C'est diificile de juger seulement un passage de la scène...

Portrait de atlantique07
22/décembre/2016 - 13h36

Elle a juste prit ses désirs pour une réalité........

Portrait de paf 21
22/décembre/2016 - 13h19

On est fouillé  comme çà quand on va voir un match de foot c est pas hyper choquant !!

Par contre une fille peut facilement cacher un truc la ou vous pensez !!

Portrait de helgor
22/décembre/2016 - 13h09
Bernard Buvard8 a écrit :

Evidemment que c'est une femme qui l'a fouillée... Mais elle ne le précise pas afin d'amplifier l'indignation qu'elle cherche à provoquer...

 

La vidéo est assez éloquente, et si les citations de cet article étaient en anglais , on le verrait de suite (his/her hand)

je suis allé voir son article sur le site de cnn, on n'a ici qu'une toute petite partie de l'histoire, et elle précise bien que c'est "a female agent", 

ça semble avoir commencé parce qu'elle a déclenché les détecteurs

 

Portrait de Filoû02
22/décembre/2016 - 12h29
Micheldu17.02 a écrit :

Les mots ont un sens :

 

- Ceci est une fouille par palpation, elle garde ses vêtements.

-  Une  "fouille à corps" signifie à poil ou à poils, c' est selon.......smiley

 

personnellement je lui ferais volontiers une fouille mais avec son consentement et en privé mais bon ça c'est une question d affinités !smiley

Portrait de Micheldu17.02
22/décembre/2016 - 12h27

Les mots ont un sens :

 

- Ceci est une fouille par palpation, elle garde ses vêtements.

-  Une  "fouille à corps" signifie à poil ou à poils, c' est selon.......smiley

 

Portrait de Filoû02
22/décembre/2016 - 12h03

Je n'avais pas regardé la vidéo !! Ok c'est une simple fouille au corps  ! Évidemment que c'est humiliant de sentir les mains sur le corps mais ce sont les ordres !  

 

Portrait de Filoû02
22/décembre/2016 - 11h53
Bernard Buvard8 a écrit :

Evidemment que c'est une femme qui l'a fouillée... Mais elle ne le précise pas afin d'amplifier l'indignation qu'elle cherche à provoquer...

est ce qu'il y a eu un abus ca ?  Lors d'une fouille au corps pour les hommes il en va de même ! 

Portrait de Bernard Buvard8
22/décembre/2016 - 11h48
Filoû02 a écrit :

Je doute que les auteurs de la fouille en auraient fait de même si la journaliste eût un physique beaucoup moins avantageux ? Ce sont des femmes qui l ont fouillé ?

Evidemment que c'est une femme qui l'a fouillée... Mais elle ne le précise pas afin d'amplifier l'indignation qu'elle cherche à provoquer...

Portrait de Rosette
22/décembre/2016 - 11h39

Quelle chochotte ! La sécurité c'est la sécurité. Il n'y a rien de choquant la dedans d'autant que c'est une femme qui procède à la fouille certes consciencieuse mais nécessaire par les temps qui courent. De la à sursauter et chougner comme elle le fait, c'est un peu ridicule.

Portrait de Filoû02
22/décembre/2016 - 10h57

Je doute que les auteurs de la fouille en auraient fait de même si la journaliste eût un physique beaucoup moins avantageux ? Ce sont des femmes qui l ont fouillé ?

Portrait de Corinne94
22/décembre/2016 - 10h49 - depuis l'application mobile

Inadmissible c'est tous ce que j'ai à dire