18/11/2016 14:01

Primaire à droite: La Cnil enquête sur l'application smartphone des sarkozystes

La Cnil a lancé des investigations sur l'application smartphone utilisée par la campagne de Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de la droite, pour géolocaliser les sympathisants potentiels et faciliter le porte-à-porte ciblé.

"L'instruction de ces investigations se poursuit", a indiqué le service de communication de la Commission nationale informatique et liberté (Cnil), parlant d'expertises technique et juridique, sans donner plus d'indications sur le contenu des investigations ni sur le calendrier attendu pour ses conclusions.

L'application pour smartphones Knockin ("frapper à la porte" en anglais), lancée en septembre, permet aux militants sarkozystes de géolocaliser les "sympathisants" du candidat, et faciliter le porte-à-porte ciblé. Les militants rencontrés par l'AFP assurent que l'application ne contient que les coordonnées de personnes ayant accepté de communiquer leurs adresses.

En septembre, RMC avait affirmé qu'il s'agissait plutôt de recoupement de données publiques sur internet, y compris celles de personnes ayant "liké" la page Facebook de M. Sarkozy, ou une de ses publications sur Twitter.

La Cnil estime, dans un guide publié avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) la semaine dernière, que l'organisation d'élections primaires en amont de la présidentielle "suscite des questions particulières en termes de protection des données".

"La collecte massive de données issues des réseaux sociaux n'est pas légale en l'absence d'information des personnes concernées", a-t-elle aussi rappelé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MImide57
18/novembre/2016 - 18h38
Lilas a écrit :

Je peux comprendre que l'on puisse ne pas aimer Nicolas Sarkozy... mais avant d'hurler avec la meute'' il faudrait un peu se poser des questions.. encore deux "affaires" Takieddine et celle-çi que l'on sort juste avant les élections aux primaires... Je me souviens des anti-sarkozyste qui l'accusaient de vouloir se présenter en 2012 pour échapper à la justice'' .. les mêmes, persuadés de sa culpabilité, prédisaient la prison.. que s'est il passé ?? il est toujours en piste'' .. étonnant !! Avec de tels ennemis si il avait été coupable il serait déjà tombé.. Il faut avoir un mental hors du commun pour faire face à un tel acharnement'' . moi cet homme force mon admiration''..

 

Avec Sarko c'est tout ou rien soit on croit a tout ce qu'il raconte et on l'admire soit on n'y croit pas  et on le deteste car il prend les francais pour des abrutis...

Portrait de geneve
18/novembre/2016 - 17h06

L'anti Sarkozysme commence à être lassant !

Portrait de chelmi
18/novembre/2016 - 15h34 - depuis l'application mobile

Ça commence a bien faire cet acharnement.

Portrait de ARTISAN3
18/novembre/2016 - 15h03

Il n'y a que Sarko comme politique...