20/10/2016 12:01

Le rappeur américain Eminem sort de son silence avec une chanson où il s'en prend violemment à Donald Trump

Le rappeur américain Eminem est sorti de son silence mercredi avec une chanson où il s'en prend violemment à Donald Trump, un titre de presque huit minutes dans lequel il prend aussi fait et cause pour le mouvement Black Lives Matter.

Le chanteur de Detroit, qui est le rappeur ayant vendu le plus de disques de toute l'histoire, n'a pas beaucoup fait parler de lui depuis plusieurs années, mais il avait indiqué sur sa page Facebook travailler sur un nouvel album.

Il a finalement téléchargé sur YouTube une nouvelle chanson, intitulée "Campaign Speech" ("Discours de campagne"), dans laquelle il offre sa vision de l'Amérique d'aujourd'hui dans un rap freestyle, sans beaucoup de musique pour l'accompagner. Le morceau ressemble davantage à un long monologue rythmé qu'à une chanson.

Eminem y reste fidèle à sa réputation avec un style provoquant et fleuri. Il pointe du doigt le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, qui représente le vrai danger selon lui.

Le rappeur avance notamment que les Américains devraient avoir peur du magnat de l'immobilier, "candidat imprévisible" avec "le doigt sur le bouton" (nucléaire), "qui n'a réponse à rien".

L'artiste de 44 ans n'a jamais beaucoup parlé de politique dans ses interviews mais a déjà avoué être davantage de gauche.

Dans "Campaign Speech" il ne cherche pas non plus à donner de leçons de morale, au contraire, expliquant même crument les fantaisies sexuelles auxquelles il s'adonnerait s'il était élu président à la place de Trump, lui-même accusé de diverses agressions sexuelles qu'il nie.

Eminem n'est pas le premier artiste à s'en prendre à Donald Trump, et des figures comme Katy Perry ou Jennifer Lopez prévoient de faire campagne pour la candidate démocrate Hillary Clinton dans les semaines avant les élections du 8 novembre.

Eminem, l'artiste blanc le plus emblématique de la scène hip-hop, évoque aussi les violents incidents qui ont causé des tensions raciales et galvanisé le mouvement Black Lives Matter.

Il s'imagine ainsi prendre sa revanche sur George Zimmerman, vigile de quartier qui avait tué Trayvon Martin, un jeune homme noir non armé, en Floride en 2012. Il s'imagine ainsi "ramener le torse de Zimmerman sur le pas de la porte du père de Trayvon comme un cadeau pour lui".


Débat Trump/Clinton: Les candidats ne se sont... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Langue de p..este
21/octobre/2016 - 07h26
jvaisvousdire a écrit :

Il n'a rien fait sur DAESH !

Bah non trop dangereux mieux vaut soutenir les blacks plutôt que les autres minorités ça fait mieux sur le cv dans le milieu du rap smiley . Ses prises de position étaient plus couillues autrefois ...

 

 

Portrait de Langue de p..este
21/octobre/2016 - 07h23

Se ranger du coté des blacks en cette période ça c'est du courage smiley 

Portrait de Aryzona
20/octobre/2016 - 14h46

J'adore Eminem!

Portrait de chelmi
20/octobre/2016 - 13h33 - depuis l'application mobile

Ce n'est pas un artiste qui me dictera ma façon de voter ! Si des fans se laissent influencer c'est grave voir dramatique !

Portrait de Isaduci
20/octobre/2016 - 13h33
Dem a écrit :

Je ne suis pas du tout fan de Eminem, mais faire de lui un chanteur de variétés ou le comparer à Nabilla est totalement stupide...

c'est clair

Portrait de Dem
20/octobre/2016 - 12h48 - depuis l'application mobile

Je ne suis pas du tout fan de Eminem, mais faire de lui un chanteur de variétés ou le comparer à Nabilla est totalement stupide...

Portrait de Martino
20/octobre/2016 - 12h26

Ha la la, ces chanteuses de variété qui se prennent pour des leaders d'opinion..Nabila au sénat ! smiley