18/08/2016 07:46

JO RIO 2016 - Deux nageurs américains interpellés dans l'avion du retour. Ils auraient menti en racontant une agression à Rio

C'est l'information choc de la nui en marge des Jeux Olympiques de Rio.

Deux nageurs américains, qui prétendent avoir été braqués avec une arme à feu dans la nuit de samedi à dimanche en marge des JO de Rio, ont été interpellés au moment de quitter le Brésil.

Jack Conger et Gunnar Bentz ont été débarqués de leur avion pour les États-Unis par les autorités brésiliennes, a déclaré Patrick Sandusky, porte-parole de l'USOC.

Ces interpellations surviennent alors que Keyla Blank, une juge de Rio, a relevé "certaines incohérences" dans les témoignages de quatre nageurs américains, dont Jack Conger et Gunnar Bentz, qui prétendent avoir été victimes d'une agression à Rio.

Ryan Lochte, six fois médaillé d'or olympique durant sa carrière, avait raconté à la télévision américaine NBC avoir été braqué avec trois autres nageurs - Jack Conger, Gunnar Bentz et James Feigen - par de faux policiers équipés d'une arme à feu, dimanche à l'aube.

De retour d'une fête au Club France, dans la zone sud huppée de Rio, où les athlètes français célèbrent leurs médailles, ils auraient vu leur taxi stoppé par des faux policiers, avait-il raconté.

Alors qu'il ignorait les ordres d'un des braqueurs qui lui demandait de s'étendre au sol, "le type a sorti son arme, l'a enclenchée, l'a braquée sur mon front et a dit 'baisse-toi'", avait relaté le champion olympique.

"Il est à noter que les victimes sont rentrées physiquement et mentalement en pleine forme, au point de plaisanter entre eux", a souligné pour sa part la juge, qui met en doute le récit en se basant sur des images enregistrées par les caméras de sécurité à leur retour au village olympique.

.

 


Deux nageurs américains interpellés dans l... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BUCK JOHN
18/août/2016 - 08h50

En prison, ils serviront de poupées aux autres détenus.