29/06/2016 14:19

Son fils, atteint du syndrome de Down, n'est pas invité à un anniversaire - Une mère écrit une lettre aux parents de ses camarades

"Une lettre ouverte aux parents qui ont pensé que c'était OK d'inviter toute la classe à l'anniversaire de leur enfant, sauf mon fils..."

Voici comment commence la lettre que Jennifer Kiss-Engele a écrite sur Facebook.

Elle est destinée aux parents des enfants qui sont dans la même classe que son fils.

Découvrez son émouvante lettre sur morandinisante.com

LIRE L'ARTICLE

EN INTÉGRALITÉ SUR

MORANDINISANTE.COM

EN CLIQUANT ICI

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
30/juin/2016 - 10h56
Le pauvre gamin
Portrait de geneve
29/juin/2016 - 19h44
Tess a écrit :

Bah non. J'ai le droit de donner mon avis et il vaut autant que le vôtre, vous n'avez pas le monopole de la souffrance. Moi je vis avec une maladie grave depuis 25 ans et je ne me permets pas de dire aux gens qui souffrent de maux plus secondaires de fermer leur gueule.

Parce que vous vivez avec une maladie grave depuis 25 ans vous pouvez insulter les autres.... drôle de façon de voir les choses ! 

Mais bon, le débat est clos, on ne sera jamais d'accord !

Portrait de dicorebel
29/juin/2016 - 18h01
joe72 a écrit :

c est une blague ?

rassurez moi...quand bien meme s en serait une c est carrément deplace

ben non c'est pas une blague, sous pretexte que j'invite pas un voisin a ma fete des voisins ou toute la rue sera chez moi pour la soirée du siecle, je suis obligé de l'inviter ????

Portrait de visela
29/juin/2016 - 17h29
republikator a écrit :
Je pense que c'est un sujet tellement sensible qu'elle aurait mieux fait d'aller voir directement les parents et pas de se cacher derriere son pc pour faire un micro buz alors que c'est une affaire du quotidien...

Je ne pense pas qu'elle s'est cachée derrière son PC... elle n'a simplement pas voulu n'en faire qu'une affaire personnelle et justement éduqué le plus de monde possible au travers de l'histoire de son fils... je trouves ça plutot bien... regarde, on en parle en France alors qu'elle est aux USA

Portrait de geneve
29/juin/2016 - 17h24
Tess a écrit :

""On ne choisit pas TOUJOURS", différence! Et bien sûr quand le handicap arrive sans être attendu, c'est effectivement terrible je le concède bien volontier. Je ne parlais pas de facilité mais de souffrances. Un enfant rejeté est un enfant rejeté point. Mais bien sûr qu'on ne compare pas ce qui est un passage difficile de l'enfance et ce qui va être le combat d'une vie entière. De plus je ne m'avancerai sûrement pas, seuls les parents confrontés à cette situation en mesurent toutes les difficultés, c'est évident.

seuls les parents confrontés à cette situation en mesurent toutes les difficultés, c'est évident.

 

alors dans ces cas là... on se tait !

Portrait de helgor
29/juin/2016 - 16h51
Pantalaimon a écrit :
Belle histoire... Mais je comprends pas, le gamin est atteint de trisomie 21, pourquoi appeler ca "syndrome de Down" ? C'est pour ne pas dire le mot "trisomie" ? Pour faire plus "spécial" ?

 

Je ne suis pas allée voir les détails, mais vu le nom, ce doit être des anglais ou des américains, chez qui la trisomie s'appelle Down syndrome, du nom du médecin qui en a défini les caractéristiques

 

je ne sais pas non plus les conditions de dépistage dans ces pays, si certains parents font effectivement  le choix de garder un enfant handicapé, il y en a aussi qui le découvrent après la naissance

 

 

 

Portrait de geneve
29/juin/2016 - 16h48
Tess a écrit :

C'est justement pour cette raison que certains s'interrogent sur le choix de garder cet enfant en sachant justement toute la souffrance que ça implique!

Et je vous rappelle qu'en primaire par exemple, les gros, les roux, les grandes perches ... etc, en prennent plein la tronche aussi. Et dans un monde d'adultes les pauvres, les SDF sont regardés comme des merdes. Oui on vit dans un monde dur, injuste et souvent méchant et c'est pas près de changer.

Je sais de quoi je parle, et on ne CHOISIT PAS d'avoir un enfant handicapé... et dans le monde actuel, il est plus facile d'être roux et gros qu'être handicapé... alors les phrases toutes faites... facile !

Portrait de geneve
29/juin/2016 - 16h34

La tristesse des parents d'enfant handicapé est infinie ; le regard des gens sur leur enfant est souvent ignoble  et cela fait mal...

mais rien ne peut être supérieur à la tristesse de l'enfant handicapé qui doit subir chaque jour, qu'il soit petit ou grand, les regards des autres.

Pensez-y lorsque vous en croisez un !

Portrait de republikator
29/juin/2016 - 16h29 - depuis l'application mobile

Je pense que c'est un sujet tellement sensible qu'elle aurait mieux fait d'aller voir directement les parents et pas de se cacher derriere son pc pour faire un micro buz alors que c'est une affaire du quotidien...

Portrait de dicorebel
29/juin/2016 - 15h13

si on ne peut plus inviter qui on veut...

Portrait de Poinz75
29/juin/2016 - 15h07

Y a une autre video qui circule sur une petite fille noire de France qui n a pas été invitée parce qu elle est noire. Elle rit de cette situation en disant qu elle n est pas noire, qu il y a differentes  nuance de couleurs mais que le noir n est pas sa couleur.

De toute façon il est clair que c est l affaire de tous d expliquer la différence et en quoi on peut tous vivre ensemble. Travail de l instit,des institutions pour éduquer les enfants et des familles. Sinon cela crée des peurs absurdes et archaïques que nos Lumières regretteraient...

A la question est ce qu on invite les cons? Ben ouais! Pour un diner ! Certains en ont même fait un film!