17/05/2016 17:49

Des objets personnels de Marilyn Monroe font le tour du monde avant une vente "historique"

Une minaudière, une lettre au professeur Lee Strasberg, un carnet de chèque, une montre en diamants et platine... Des objets personnels de Marilyn Monroe embarquent pour un tour du monde la semaine prochaine avant une vente "historique" en novembre.

"C'est l'une des plus importantes et historiques mises aux enchères jamais vue sur Marilyn Monroe. Cette collection variée nous donne un aperçu des plus intimes sur cette légende du cinéma", a commenté Martin Nolan, directeur général de la maison de ventes aux enchères Julien's Auctions, cité dans un communiqué.

C'est la "plus vaste collection d'objets éphémères ayant appartenu à Marilyn Monroe jamais mise en vente", insiste le communiqué de Julien's Auctions: des dessins au crayon, des reçus de taxi, un carnet de chèque avec le détail de ses dépenses de 1962, la dernière année de sa vie, une déclaration d'impôts, etc.

Ces objets vont être exposés à partir de mercredi prochain à Londres pour un mois (London England Design Centre Chelsea Harbour), avant de passer un mois en Irlande (Newbridge Museum of Style Icons), de voyager sur le paquebot Queen Mary 2, entre autres étapes.
Ils seront mis aux enchères à Los Angeles les 19 et 20 novembre, en même temps qu'une autre série d'objets et costumes portés par la star à l'écran: dont l'emblématique robe à paillettes noire de Marilyn dans "Certains l'aiment chaud", un body vert et brun porté dans "Arrêt d'autobus" ou les boucles d'oreilles pendantes en strass de "Comment épouser un millionnaire".

Cette collection provient du patrimoine de la famille de Lee Strasberg, célèbre professeur d'art dramatique qui a enseigné sa "méthode" à de nombreuses vedettes, dont Marilyn.

Décédée d'une overdose de barbituriques le 5 août 1962, la légendaire actrice et sex-symbole à la personnalité tourmentée aurait fêté ses 90 ans cette année.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ca me rend dingue

"Je vous aime tellement que ce que vous êtes rejaillit sur moi."
Arthur Miller.

Portrait de andya
18/mai/2016 - 09h49 - depuis l'application mobile
titgreg a écrit :

Cet "enjouement"? ...

Et depuis quand Gene Kelly se trouve être une femme dans la liste choisie de vos "sex symbols" ? ...

Allez, il faut d'abord avoir un peu de culture avant de prétendre pouvoir l'étaler.

Dans l'ordre, apprenez d'abord, et donnez des leçons ensuite...

Et dans l'état, gardez surtout pour vous vos appréciations vaseuses, et mieux encore , à ce stade là des choses, ... fermez là. smiley

 

 

Il ou elle a quand mm le droit de réagir à sa manière. Qui êtes vous pour lui demander de la fermer!??

Portrait de titgreg
18/mai/2016 - 00h56
GdPhoebus a écrit :

Franchement ?

Je n'ai jamais compris cette enjouement pour cette femme.

Peroxydée, des cuisses comme une dinde de noël, un jeu d'actrice très limite. ....

En fait c'était juste la Nabila de l'époque...

Gene Kelly, Lauren Bacall et même BB avaient plus de classe.

Cet "enjouement"? ...

Et depuis quand Gene Kelly se trouve être une femme dans la liste choisie de vos "sex symbols" ? ...

Allez, il faut d'abord avoir un peu de culture avant de prétendre pouvoir l'étaler.

Dans l'ordre, apprenez d'abord, et donnez des leçons ensuite...

Et dans l'état, gardez surtout pour vous vos appréciations vaseuses, et mieux encore , à ce stade là des choses, ... fermez là. smiley

 

 

Portrait de Igor535
17/mai/2016 - 22h41

The Misfits, merveilleux film, effectivement. Tourné dans la région de Reno, ville du Nevada, on peut encore voir aujourd'hui le bar où fut tournée l'une des scènes les plus marquantes du film, une scène de bagarre.

Il faut croire que la jeune femme qu'elle était à l'époque devait vraiment être très gravement malade pour en arriver là alors qu'elle avait le monde à ses pieds  et venait de s'offrir une bien jolie villa dont elle n'aura hélas pas profité. Il est surprenant que la molécule qui l'a tuée n''ait été interdite qu'en 1982.

Qui sait, peut-être aurait elle, à l'instar de BB quelques années plus tard; tout plaqué pour s'investir dans une cause.

Bien sûr, des gens jeunes décèdent chaque jour dans l'anonymat le plus complet mais il n'empêche que son histoire est et sera toujours un drame effroyable.

Portrait de visela
17/mai/2016 - 21h56
Le Sécheur fou a écrit :

Pour une fois d'accord avec vous visela... The misfits, un pur bonheur... et "quand la ville dort"... second rôle mais magnifique

Quand la ville dort... je l'avais oublié... magnifique !!!

Portrait de visela
17/mai/2016 - 21h19
GdPhoebus a écrit :

Franchement ?

Je n'ai jamais compris cette enjouement pour cette femme.

Peroxydée, des cuisses comme une dinde de noël, un jeu d'actrice très limite. ....

En fait c'était juste la Nabila de l'époque...

Gene Kelly, Lauren Bacall et même BB avaient plus de classe.

Dire ça de Marilyn c'est ne jamais avoir vu son oeuvre... d'accord, elle a fait beaucoup de comédies légeres mais toujours avec justesse mais avez-vous seulement vu "the misfits", superbe film ou elle démontre son caractère dramatique, ou "Niagara" et son intensité dans le polar...

Evidemment que non, vous n'avez rien vu...

ah au fait, juste un truc... Gene Kelly est un... HOMME... ça montre votre culture cinématographique !!