12/05/2016 10:26

Les Espagnols pourraient être privés de l'Euro-2016 de football à la télévision !

A moins d'un mois du début de l'Euro-2016 de football en France, les Espagnols ne savent toujours pas s'ils pourront suivre les matchs du tournoi (du 10 juin au 10 juillet), aucun groupe n'ayant acquis les droits de retransmission.

Les importantes sommes réclamées par l'UEFA pour la retransmission de l'Euro, autour de 45 millions d'euros pour l'ensemble des matches selon des sources proches du marché, et le manque de rentabilité supposé semblent dissuader les chaînes espagnoles, gratuites comme payantes. "Nous nous informons sur la question, mais nous ne négocions rien", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la télévision publique TVE sans donner davantage de détails.

"Nous ne sommes pas intéressés", a affirmé un porte-parole du groupe Mediapro, allié au groupe qatari BeIn Sports en Espagne. Le groupe Mediaset Espagne, détenteur de deux chaînes gratuites, a rejeté une première offre, mais n'exclut pas de revoir sa décision si l'offre évolue. "S'il y a une modification des conditions et que celles-ci entrent dans nos critères de rentabilité, il serait envisageable d'avoir ces droits sportifs", a déclaré une porte-parole de Mediaset. Ce groupe avait retransmis l'Euro en 2012 et 2008, deux compétitions remportées par l'Espagne.

Selon des sources proches du marché, Mediaset aurait payé 40 millions d'euros pour les 31 matches de l'Euro-2012 en Pologne et Ukraine, alors que l'Euro-2016, avec davantage de participants, aura 51 matches. L'offre rejetée par Mediaset aurait engendré "un impact négatif de 15 millions d'euros sur les comptes" de la branche espagnole du groupe fondé par le magnat italien Silvio Berlusconi. Un autre groupe privé, Atresmedia, possédant deux chaînes gratuites, conditionne également l'achat des droits à leur rentabilité. "Nous n'excluons rien a priori. Cela dépendra des marges de rentabilité", selon un porte-parole d'Atresmedia.

Des sources proches du marché rappellent que l'Euro ne dure qu'un mois et que l'audience de la compétition, facteur-clé pour la rentabilité, dépend beaucoup des résultats de la sélection espagnole.

L'Espagne est actuellement le seul grand pays d'Europe où aucun accord n'a été signé pour la retransmission de la compétition, qui débutera le 10 juin.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cyrius
26/mai/2016 - 04h58
Saturnin a écrit :

Je suis prêt à héberger gratos une jolie andalouse fan de foot !!

Et moi donc
Portrait de Cyrius
26/mai/2016 - 04h58
Eclipse a écrit :
Au pire ils peuvent aller sur rojadirecta par exemple
Ha c'est très pratique parfois
Portrait de Cyrius
26/mai/2016 - 04h58
De toute manière ils ne gagneront pas l'Euro
Portrait de Eclipse
13/mai/2016 - 06h02
Au pire ils peuvent aller sur rojadirecta par exemple
Portrait de papilou
12/mai/2016 - 20h46
Pat-Hibulaire a écrit :

Je sens que je vais m'expatrier 1 mois en Espagne !

smiley

Moi aussi! A un mois du début on nous saoule avec ça.  smiley Et Pernault déclare que 60 millions de français attendent avec impatience cet événement... Ben non, ils ne sont plus que 59 999 998 car ici,  nous sommes deux à ne pas aimer le foot et il y en a peut-être d'autres (n'est-ce pas J.M M???....)