10/05/2016 10:20

Allemagne : Un coach déclenche une polémique en traitant ses nageuses de "maigres mannequins"

L'un des entraîneurs de l'équipe d'Allemagne de natation a fustigé lundi le manque de puissance de ses nageuses, de "maigres mannequins" selon lui, après leur échec à se qualifier pour les jeux Olympiques de Rio (5-21 août).
Annika Bruhn (23 ans), Anna Dietterle (19), Helen Scholtissek (19) et Paulina Schmiedel (23) n'ont atteint les minima du 4x100 mètres nage libre ni à Kazan, lors des championnats du monde en août, ni à Berlin, lors des sélections nationales la semaine dernière.
Et elles n'auront pas l'occasion de se rattraper à Londres, lors des Championnats d'Europe du 9 au 22 mai. "Elles ont eu suffisamment de chances", a déploré leur coach Henning Lambertz dans les colonnes de Bild.
"Si on les compare aux meilleures du monde, nos filles sont de maigres mannequins, pas des athlètes. Elles n'ont pas atteint les minima, elles manquaient clairement de puissance."
Mais les nageuses n'ont pas apprécié ses commentaires, à commencer par Scholtissek qui expliqué n'en être qu'au début de sa carrière. "Cette année, j'ai passé des dizaines heures à soulever des poids et j'ai travaillé dur", a rétorqué la nageuse de 19 ans. "Ma carrière débute à peine donc c'est évident que je ne ressemble pas aux meilleures."
Même son de cloche du côté de Dietterle qui estime qu'il est "injuste de comparer" leurs performances à celles des meilleures nageuses mondiales, "qui ont cinq ou six ans de plus et sont au sommet de leur carrière".
La dernière médaille allemande sur le 4x100 date de 1996 lors que l'Allemagne avait décroché le bronze, derrière les Etats-Unis et la Chine.


La légende de la natation, Ian Thorpe, lutte... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Forever
11/mai/2016 - 06h02
La défaite doit-être amère