30/01/2016 19:30

Manifestation contre l'état d'urgence: Deux militaires en repos agressés par une vingtaine de personnes à Paris

Deux militaires en civil et hors service ont été agressés samedi après-midi par une vingtaine de personnes en marge de la manifestation à Paris pour la levée de l'état d'urgence, a-t-on appris de source policière.

L'enquête devra notamment s'attacher à déterminer s'ils ont été visés en raison de leur qualité de militaire ou s'ils ont pu être pris pour des militants d'extrême-droite, selon une source proche de l'enquête.

Les agresseurs étaient vêtus de noir, masqués et cagoulés, selon la préfecture de police. L'un des deux militaires a été blessé à l'arcade sourcilière et soigné sur place par les pompiers.

Le téléphone de l'un des deux militaires, mobilisés à Paris dans le cadre du plan Vigipirate, a également été dérobé. Les agresseurs ont réussi à prendre la fuite.

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Paris et dans toute la France pour dénoncer le projet de déchéance de nationalité et l'état d'urgence, qui devrait être prolongé.

A Paris, quelque 5.500 manifestants selon la préfecture de police, 20.000 selon les organisateurs, ont bravé la pluie entre la place de la République et le Palais-Royal.

Des manifestations se sont également déroulées dans plusieurs dizaines de villes en France, à l'appel des collectifs "Nous ne céderons pas" et "Stop état d'urgence", qui regroupent notamment des syndicats (CGT, FSU, Syndicat de la magistrature), des associations (Attac, Droit au logement, Droits devant, MRAP) et des organisations de défense des droits de l'homme (FIDH).

Ces organisations demandent la levée immédiate de l'état d'urgence, instauré après les attentats du 13 novembre 2015, et l'abandon du projet de déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour des activités terroristes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
11/février/2016 - 05h01
pumpernickel a écrit :

5500 ou 20000, il y quand même du monde qui a un truc à se reprocher ????

Ne cherche pas à comprendre
Portrait de Gallus
11/février/2016 - 05h01
Micheldu17.02 a écrit :

Clin d' œil à rosy :

En 68, les étudiants : "CRS ! SS ! CRS ! SS !...........

Les CRS, (pour la rime) : " Etudiants ! Diants ! Diants !........smiley

Jolie celle la
Portrait de Gallus
11/février/2016 - 05h01
Ce n'est que le début
Portrait de Micheldu17.02
31/janvier/2016 - 17h07

Clin d' œil à rosy :

En 68, les étudiants : "CRS ! SS ! CRS ! SS !...........

Les CRS, (pour la rime) : " Etudiants ! Diants ! Diants !........smiley

Portrait de Aryzona
31/janvier/2016 - 10h43

Quels bande de nuls ceux la! Agresser des militaires, mais on va ou la? Ils sont bien contents qu'ils y ai des militaires et autres forces de l'ordre qui tuent les terroristes! Bande d'abrutis! faudra pas pleurer quand il y aura un nouvel attentat (et c'est sûr qu'il y en aura) et que les militaires policiers et gendarmes seront partis! Il y en a qui mérite une bonne tarte dans la gueule ça leur remettrai les idées en place! 

Portrait de Mamaoutai
31/janvier/2016 - 10h18

On peut prendre le TGV Marseille Paris sans présenter un billet pendant tout le trajet et sans être contrôlé au niveau des bagages et sans voir un seul policier ou militaire.

On se moquerait pas de nous?

Portrait de pitoune44
31/janvier/2016 - 09h33

encore une belle bande d'abrutis qui ne comprenne rien a l'état d'urgence et se seront les premiers a venir se plaindre si il se passent quelques choses!

Portrait de Eugénie
31/janvier/2016 - 08h56

Mais comment ont-ils pu savoir que c'étaient des militaires?

Portrait de MC26
31/janvier/2016 - 08h36
Patatrac a écrit :

Qui sont ces bandes de contre, qui manifestent contre l'état d'urgence, ça ne change rien dans la vie de tous les jours comme Vigipirate, peut-être que ça gêne un peu plus les trafiquants et les voyous dans les banlieues.  

je leur souhaite simplement de ne pas avoir de famille prise dans un attentat...c'est du n'importe quoi ...

Portrait de MC26
31/janvier/2016 - 08h34

Mon mari est militaire et quand il est en civil ce n'est pas marqué sur son front qu'il est "militaire"...par contre quel courage "20 contre 2" cagoulés...j'espère que ces voyous vont être retrouvés et punis comme il se doit...

Portrait de DADO
31/janvier/2016 - 00h39 - depuis l'application mobile

Quel honte d'attaquer nos militaires qui sont là pour nous

Portrait de Marine-One
31/janvier/2016 - 00h23
l'aspic a écrit :

CGT, FSU, Syndicat de la magistrature, Attac, Droit au logement, Droits devant, MRAP....

 

Toute la lie de la société Française etait bel et bien présente !, et a montré son vrai visage, celui de l'intolérance, de la violence, et de la lâcheté !

La lie de la société ?,

Et vous Fonfec ?? vous êtes l'élite ? tolérante, modérée, objective ??

 

Mouarf!!!!!!!!!!!!!!!! 

Portrait de Calmes
30/janvier/2016 - 23h15 - depuis l'application mobile
lucieat a écrit :

Moi, l'état d'urgence ne me dérange pas, me rassure plutôt, seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher craignent l'ordre et les services d'ordre. S'il y avait eu une bombe au milieu de leur cortège et fait des victimes, ils auraient compris à quoi sert l'état d'urgence ou plutôt c'est parce qu'il existe qu'ils ont pu manifesté en paix, tous ces donneurs de leçon intolérants et sectaires de soixantehuitards attardés

Je suis d'accord mais en plus il me semblait que pendant l'état d'urgence les regroupements ou les manifestations étaient interdits

Portrait de Calmes
30/janvier/2016 - 23h10 - depuis l'application mobile

Je suis super écœurée, lors des récents attentats de janvier et novembre 2015 on embrassait on encensait les militaires aujourd'hui on les tabasse on demandait des mesures de protection aujourd'hui on n'en veut plus, c'est ça le français il ne sait pas ce qu'il veut
Trop écœurée envi de vomir

Portrait de maminou
30/janvier/2016 - 20h58 - depuis l'application mobile

L'état d'urgence on n'a rien à Toulouse même pas un militaire des la rue ni aux portes des magasins depuis le 13 novembre rien

Portrait de lucieat
30/janvier/2016 - 20h44

Moi, l'état d'urgence ne me dérange pas, me rassure plutôt, seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher craignent l'ordre et les services d'ordre. S'il y avait eu une bombe au milieu de leur cortège et fait des victimes, ils auraient compris à quoi sert l'état d'urgence ou plutôt c'est parce qu'il existe qu'ils ont pu manifesté en paix, tous ces donneurs de leçon intolérants et sectaires de soixantehuitards attardés

Portrait de Eugénie
30/janvier/2016 - 20h38
l'aspic a écrit :

CGT, FSU, Syndicat de la magistrature, Attac, Droit au logement, Droits devant, MRAP....

 

Toute la lie de la société Française etait bel et bien présente !, et a montré son vrai visage, celui de l'intolérance, de la violence, et de la lâcheté !

Tout est dit... j'ajouterai un bon référendum permettait de leur clouer le bec:!

Portrait de l'aspic
30/janvier/2016 - 20h22

CGT, FSU, Syndicat de la magistrature, Attac, Droit au logement, Droits devant, MRAP....

 

Toute la lie de la société Française etait bel et bien présente !, et a montré son vrai visage, celui de l'intolérance, de la violence, et de la lâcheté !

Portrait de brems
30/janvier/2016 - 20h08

Au secours ! A part des personnes qui ont soit des problèmes soit des choses à se reprocher qui peut être contre l état d urgence et la déchéance de nationalité ? 

Portrait de Cherokee
30/janvier/2016 - 19h49

2 contre 20,des laches rien que des sales laches...

Portrait de Drahcir232
30/janvier/2016 - 19h36 - depuis l'application mobile

Non seulement on est incapable de sortir de la crise contrairement à tous les pays qui nous entourent mais en plus le gouvernement est incapable d'assurer la sécurité des citoyens, en pleine manifestation pendant une alerte vigipirare du plus haut niveau 20 personnes en agressent 2 et il y a aucune arrestation, lamentable !!