13/01/2016 13:07

De Louane à Kendji, en passant par Polnareff, découvrez combien gagnent les artistes pour chaque concert

A quelques mois des festivals musicaux de cet été, Europe 1 a enquêté sur les enchères qui montent pour décrocher les plus grosses têtes d'affiche.

Nos confrères révèlent notamment que pour faire venir par exemple les Insus, ex-Téléphone, il faut débourser entre 300.000 et 600.000 euros le concert, "selon la taille de la salle et s'ils ont déjà joué dans la région", peut-on lire.

Si les organisateurs veulent faire venir Michel Polnareff, il faudra payer entre 250.000 et 300.000 euros.

Du côté des artistes les plus jeunes, un concert avec Kendji Girac, Louane ou Fréro Delavega, sera facturé environ 100.000 euros.

Europe 1 révèle que pour les anglo-saxons, les tarifs s'envolent.

Ainsi, pour décrocher Muse, par exemple, la note sera de 500.000 euros le concert.

"Les festivals qui appartiennent à des gros groupes s'en sortent donc mieux que les autres, car ils négocient les artistes pour plusieurs dates et parviennent ainsi à obtenir des prix un peu moins élevés", précisent nos confères.

Et d'ajouter que ces tarifs n'incluent pas les déplacements, les hôtels et l'infrastructure scénique. "Il s'agit simplement de la somme que touchent l'artiste et ses musiciens.", écrivent-ils.


Kendji raconte une anecdote par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de laurentdelyon
14/janvier/2016 - 09h05 - depuis l'application mobile

Kendji même gratuit j'en veux pas

Portrait de Nouch30
13/janvier/2016 - 18h50

Rappelons que ce n'est pas ce qu'ils gagnent que c'est du brut, avec ça ils doivent tout payer: collaborateurs, charges sociales, impôts... Et avec ce qui reste mettre de côté pour leurs vieux jours.

 

En gros on peut enlever 80-90% à ces sommes pour avoir ce qui leur reste d'utilisable.

 

Quant au dernier album studio de Polnareff, c'est Kama Sutra de 1990.

Portrait de schch
13/janvier/2016 - 15h33

Rappelons également que les prix des cachets augmentent car les artistes perdent des revenus avec le piratage de la musique.

Avant une tournée servait à faire la promotion d'un disque.  Maintenant on sort un disque pour vendre des tickets de concert.

Ce n'est peut être pas plus mal que les artistes doivent vivre de la scène.