23/11/2015 10:51

Attentats: Les producteurs de concerts redoutent l'onde de choc possible sur l'économie du spectacle

L'attentat au Bataclan n'a pas vidé les salles de spectacles parisiennes mais les producteurs de concerts redoutent l'onde de choc possible sur l'économie du secteur alors que les ventes de billets ont connu un sévère coup d'arrêt dans la capitale.

Les ventes de billets de concerts de musique actuelle et variétés à Paris ont accusé depuis les attentats une chute de l'ordre de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année, cruciale pour le l'économie du spectacle, selon une première tendance communiquée vendredi à l'AFP par le Prodiss, syndicat des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles.

Même si cette estimation ne porte que sur quelques jours, elle rend "les producteurs super-inquiets pour la suite", indique cette organisation regroupant quelque 340 entrepreneurs de spectacles.

"Il y a une baisse" des achats de billets, confirme un producteur de concerts rock. "Mais cette baisse concerne tout le pays, le luxe, le tourisme, on n'est pas les seuls", rappelle-t-il, en estimant que cette "baisse n'est que passagère".

Après avoir annulé ou reporté plusieurs concerts dans la foulée de l'attaque du Bataclan qui a fait plus de 80 morts en plein concert, les grandes salles parisiennes ont rouvert leurs portes mardi.

Plusieurs concerts ont fait le plein, comme Simply Red au Zénith ou la comédie musicale "Résiste" au Palais des sports.

Dans le cinéma, plus de 2,2 millions de spectateurs sont allés voir "007 Spectre", qui réussit le meilleur score pour un James Bond en France en dépit de la fermeture de la plupart des cinémas parisiens samedi.

Dans le théâtre privé, la fréquentation a chuté de 35 à 40% dans les premiers jours.

Même des pièces à succès comme "Le Mensonge" avec Pierre Arditi au théâtre Edouard VII et "Fleur de Cactus" avec Catherine Frot au Théâtre Antoine ont vu la salle de vider de plus du tiers.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
5/décembre/2015 - 00h18
PhilRAI a écrit :

Ils n'ont qu'à faire des spectacles à la gloire de l'Islam !

Vu que nombre de gens du spectacle ont pris fait et cause pour les musulmans contre les vilains islamophobes d'extrême droite, ça ne devrait pas beaucoup les déranger.

Ha non on peut s'en passer
Portrait de Caramella
5/décembre/2015 - 00h18
Je ne serai pas étonnée