23/09/2015 12:01

Le James Bond joué par Daniel Craig est celui qui boit le plus d'alcool par film de tous les temps, selon une étude

Le James Bond joué par Daniel Craig est celui qui boit le plus d'alcool par film de tous les temps, selon une étude du magazine professionnel The Grocer.

Le célèbre espion a été incarné par cinq autres acteurs mais aucun ne buvait autant, soit une moyenne de 20 unités par film, précise le magazine britannique.

Sean Connery buvait deux fois moins (11 unités) depuis ses débuts dans "Dr No" en 1962. George Lazenby a atteint 9 unités dans son unique interprétation du rôle, dans "Au service de sa Majesté", avant que Roger Moore n'augmente la dose à 11 unités par film.

Timothy Dalton fut le plus sobre, avec 4 ou 5 unités par film mais l'alcool se remit à couler à flots avec Pierce Brosnan, avec 12 unités par film.

Le magazine y voit le poids prépondérant des sponsors. Ainsi, le nouveau James Bond, "Spectre", dont la sortie mondiale est prévue le 6 novembre, devrait forcer sur la vodka puisqu'une célèbre marque sponsorise le film.

"Un partenariat avec 007 peut s'avérer juteux pour les grandes marques", souligne le magazine. La consommation de gin a bondi au Royaume-Uni depuis que Daniel Craig a délaissé son traditionnel vodka martini pour des Vesper Martini associant gin, vodka et vermouth, à ses débuts en 2006 dans "Casino Royale", souligne The Grocer.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
7/octobre/2015 - 04h31
Norin-Rad a écrit :

il me semble que dans les romans (pq oui james bond a la base c'est des romans d’espionnage) bond est alcoolique...

Bien d'accord avec toi
Portrait de Koro
7/octobre/2015 - 04h31
Je n'aime pas trop ce James Bond
Portrait de Norin-Rad
23/septembre/2015 - 18h03

il me semble que dans les romans (pq oui james bond a la base c'est des romans d’espionnage) bond est alcoolique...

Portrait de lucrecia25
23/septembre/2015 - 12h39

Le personnage James Bond était sensé être parfait, quand il a été créé.. Sean Connery incarnait bien, dans son jeune temps, ce beau grand brun, ténébreux, intelligent, rusé, fin.. mais maintenant, James Bond n'est plus qu'un vulgaire espion, blond, violent, qui fait des excès....bref, tout évolue...et pas forcément dans le bon sens!