Rechercher

31/07/2015 10:30

À Fréjus, la municipalité FN veut obliger les artistes qu'elle héberge à garder les enfants

La municipalité FN de Fréjus (Var) envisage de demander à une quinzaine d'artistes et d'artisans d'art installés dans des locaux qu'elle leur loue à prix modérés de participer en contrepartie, bénévolement, à l'accueil d'enfants de maternelles et d'écoles élémentaires dans le cadre de l'aménagement des rythmes scolaires.

L'initiative a été accueillie avec surprise et incompréhension par les intéressés et critiquée par la ministre de la Culture.

"Moi, je vais vous dire les choses, elles sont extrêmement simples", a déclaré le sénateur-maire Front national de la ville, David Rachline, lors du conseil municipal du 21 juillet. "La ville finance en grande partie le loyer d'un certain nombre de ces dames et messieurs (...). Il y a un minimum de retour (...). Le débat va s'arrêter ici: soit cela se passe bien et tout le monde est d'accord pour participer, soit je mets un terme à cette histoire où l'on paye des loyers à tout le monde. Voilà, donc c'est clair, comme cela je l'aurai dit publiquement", a-t-il annoncé, selon un enregistrement.

"La municipalité a décidé de nous faire travailler à l’œil, ils veulent qu'on garde les enfants gratuitement !", s'insurge Olivier Isselin, photographe d'art. Celui-ci, qui envisage désormais de quitter les lieux, explique que ni lui ni les autres artistes concernés n'ont été consultés au préalable. "Le problème, c'est que nous ne sommes pas formés à l'accueil d'enfants aussi petits", souligne-t-il. "Et comment s'engager de la sorte alors que nous devons souvent nous absenter pour participer à des expositions ou tout simplement faire notre travail ?"

Les artistes concernés bénéficient effectivement de loyers mensuels à 2,50 euros le mètre carré dans la vieille ville de Fréjus. Leur ancienne convention d'occupation, arrivée à échéance le 30 juin, ne mentionnait pas l'obligation de participer à des activités périscolaires. La convention qui va leur être proposée a donc été modifiée par la municipalité, ce qui est légal, de manière à faire apparaître l'obligation de participation aux "actions pédagogiques organisées par la ville", de 16H30 à 18H00, dans leurs locaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de trululu
1/août/2015 - 11h39

Ils se sont mis a plusieurs pour pondre une idée aussi con ? Garder des enfants c'est un métier pas un job que l'on fait entre 2 photos et un dessin....

 

A tous les sympathisants de ce partie qui compte voter pour eux en 2017 (et je sais qu'il y en a quelques uns sur JMM) vous comptez vraiment sur des crétins pareil ? C'est sur eux que vos espoirs reposent pour changer la France?

Portrait de 59
31/juillet/2015 - 17h32

pas de traitement de faveurs pas d'obligation 

Portrait de Deletuf
31/juillet/2015 - 13h21 - depuis l'application mobile

Le FN s'en prends aux artistes et à la culture.... Rien de nouveau.

Portrait de Santelefix
31/juillet/2015 - 12h36

Bof ça ne m'étonne plus, on voulait bien transformer les facteurs en moniteurs auto-école alors...

Portrait de lemoteur
31/juillet/2015 - 12h02

S'occuper des mouflets des autres une sacrée responsabilité et si y'a un problème la faute à qui??

Portrait de Micheldu17.02
31/juillet/2015 - 11h22

Autre solution, louer à des gens qui paieront. Cela aidera à embaucher du personnel qualifié pour garder les enfants.

Portrait de ganinia
31/juillet/2015 - 11h11

Sauf que, et ce n'est pas indiqué dans l'article, ces artistes travaillent déjà avec des enfants, contre rémunération, dans la ville à côté. Cà reviendrait donc au même, logement contre activité.

Portrait de Du Fion National
31/juillet/2015 - 10h54

Prévisible ... la vie culturelle et artistique chez les bas du front  smiley

Fréjus ville d'art et d'histoire  ... ça était avant 

Portrait de RogerMeneur
31/juillet/2015 - 10h43

Mouais! Sauf que la réalité de ce qui est proposé n'est pas du tout ce qui est exposé! Mais bon on va dire comme d'hab!