30/06/2015 12:00

Viré de France Inter, le journaliste Alex Taylor écrit une lettre à Mathieu Gallet

Ce week-end, Alex Taylor annonçait sur son compte Twitter qu'il était "viré" par France Inter

"Finie la revue de presse européenne sur France Inter. On vient de m'annoncer que je suis viré. Triste pour moi. Triste pour l'Europe", expliquait-il sur le réseau social.

Aujourd'hui, sur son compte Facebook, le journaliste a tenu à adresser un message à Mathieu Gallet, le président de Radio France.

Voici la lettre ouverte du journaliste Alex Taylor

Cher Monsieur. On ne se connaît pas. On ne s'est jamais vus. Vous dirigez depuis quelque temps une radio où j'ai travaillé pendant 31 ans. 
Vous le savez sans doute, je suis britannique. Mon accent le trahit. N'empêche cette formidable radio m'a laissé m'exprimer librement pendant tout ce temps.

J'y ai vécu d'incroyables aventures - de l'Oreille en coin, Telescopages, tout un été arpentant les quais des gares sncf les plus reculées de la France la plus profonde, et depuis 20 ans et quelque la revue de presse européenne.
Si je suis resté depuis 1984 c'est qu'il y a un ton, une liberté que l'on ne trouve pas ailleurs, eh oui même à la sacro-sainte BBC. - et là en tant que britannique je suis bien placé pour en parler.
J'ai aimé tant cette radio que depuis quelques années je fais une croix sur ma vie sociale, mon sommeil même, me levant à 3h du mat, jour de Noël et Nouvel An compris, pour venir non pas pour les cacahuètes qu'on me payait (mes piges France Inter ne couvraient même pas mon loyer) mais parce que j'adorais la bonne humeur et cette extraordinaire qualité que j'aime tant dans votre pays - l'insolence et la liberté de ton.
Tout ça pour qu'un dimanche matin, expres juste après ma dernière chronique mon producteur m'appelle pour m'annoncer que la revue de presse sera remplacée par une chronique télé mais si je veux je peux encore la faire mais beaucoup plus tôt quand personne n’écoute et en version light. Alors j'ai dit non.....
Du coup apparemment je suis viré parce que, ému, j'ai commis l'énormité de Tweeter que j'étais triste. Vous ne l'auriez pas été, vous aussi après tout ça, après toutes ces années de piges et de passion?

Ne vous inquiétez pas, après 31 ans je ne demanderai même pas d'indemnités - de toute façon je n'y ai pas droit sans doute parce que techniquement vous m'avez proposé autre chose, en espérant que je refuserai ? C'est fait. Pourtant en audimat cela marchait bien....
Juste pour vous dire que vous auriez pu vous y prendre autrement et que j'aurais pu en septembre continuer à m'éclater comme je fais depuis si longtemps dans les murs de cette maison qui décidément ne tourne pas rond. Elle va drôlement me manquer. J'aurais tant aimé y rester.

Alex Taylor, ancien pigiste de chez vous et qui le restera toujours un peu dans son âme.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bibi94
30/juin/2015 - 12h20 - depuis l'application mobile
Marie 3903 a écrit :

Monsieur Alex Taylor, vous venez de comprendre le sort qui est réservé à beaucoup de personnes en France et surtout au Royaume Uni, qui sont licenciés, vous avez de la chance par votre métier, vous pouvez vous plaindre mais combien de personnes sont licenciés sans pleurer dans les médias, alors Monsieur je vous demande un peu de dignité, envers le pauvre bougre.......

Commentaire typique demago de blaireau... Et vous, vous mangez bien tous les jours alors que d autres ne peuvent pas, n'avez vous pas honte ??

Portrait de Marie 3903
30/juin/2015 - 11h21

Monsieur Alex Taylor, vous venez de comprendre le sort qui est réservé à beaucoup de personnes en France et surtout au Royaume Uni, qui sont licenciés, vous avez de la chance par votre métier, vous pouvez vous plaindre mais combien de personnes sont licenciés sans pleurer dans les médias, alors Monsieur je vous demande un peu de dignité, envers le pauvre bougre.......

Portrait de Le Père Noël
30/juin/2015 - 10h43

Un appel à touts les entarteurs amateurs pour entarter "

Mathieu Gallet"

 

GLOUP GLOUP !

Portrait de xaar75
30/juin/2015 - 10h21

smileyil a l'air sympa ce Mathieu Gallet