23/06/2015 17:36

Accusée d'avoir plagié un auteur japonais, une écrivaine sud-coréenne s'excuse

Une écrivaine sud-coréenne de renommée internationale accusée d'avoir plagié l'auteur japonais Yukio Mishima a présenté ses excuses au public dans un journal sud-coréen.
Shin Kyung-Sook, lauréate entre autres du prix littéraire Man Asian, a été mise en cause pour plagiat la semaine dernière. Le critique littéraire Lee Eung-Jun a écrit dans un essai publié en ligne que dans la nouvelle "Légende", publiée en 1996, Shing Kyung-Sook avait emprunté plusieurs paragraphes à la nouvelle "Patriotisme" écrite par Mishima en 1960.

Mishima, poète, romancier, auteur de pièces de théâtres, fut pressenti à trois reprises pour le Nobel de littérature avant son suicide en 1970.
Cette affirmation a fait scandale en Corée du Sud, certains réclamant même qu'une enquête pour fraude soit ouverte à son encontre par le parquet de Séoul.

L'éditeur de Séoul Changbi Publishers a annoncé l'arrêt immédiat des impressions du recueil contenant la nouvelle litigieuse.
L'écrivaine de 52 ans représente à l'étranger la littérature sud-coréenne depuis le prix Man Asian décerné en 2012 pour "Prends soin de maman", un best-seller international. 

Il a été publié dans une trentaine de pays, se faisant une place sur la liste des best-sellers du New York Times après avoir été traduit en anglais en 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BDB13
24/juin/2015 - 07h14

Moi, je dirais que c'est devenu banal, le plagiat. ;o)

Portrait de Steph38
24/juin/2015 - 06h02
C'est devenu banal le plagiat