17/06/2015 10:07

Le patron d'Orange plaide pour une consolidation des télécoms en France

Le PDG de l'opérateur télécoms français Orange, Stéphane Richard, s'est prononcé à nouveau mardi pour une consolidation du secteur des télécoms en France, à l'image de la concentration en cours en Europe.

"La taille du marché français plaide plutôt pour un marché à trois, compte tenu des investissements qu'il faut faire, de la convergence fixe-mobile, mais ça prendra peut-être un certain temps à se mettre en place", a-t-il déclaré au cours de la conférence Digiworld Future 2015, organisée par le centre de réflexion sur le numérique Idate.

Dans les principaux marchés en dehors de l'Europe "il y a beaucoup moins d'opérateurs", trois en Chine, il y a en a trois au Japon, trois en Corée, quatre aux Etats-Unis, "pour des marchés qui sont infiniment plus important que les plus grands pays européens", a souligné le responsable.

"On voit depuis trois ou quatre ans en Europe une double consolidation à l'oeuvre, un mouvement de convergence entre les opérateurs fixe et mobile" comme le rapprochement entre SFR et Numericable en France, mais on voit aussi "s'accélérer une concentration à l'intérieur du mobile", a souligné M. Richard en citant les exemples du Royaume-Uni, de l'Allemagne ou des projets de ce type en cours en Italie, en Espagne, en Autriche ou au Danemark.

"Cette logique de consolidation est à l'oeuvre partout (...) on se demande pourquoi la France serait une exception à cette logique de consolidation", a-t-il insisté.

Les prix de la téléphonie mobile en France ont baissé de 42% en trois ans, depuis l'arrivée d'un quatrième opérateur, Free, en France, a-t-il rappelé.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions