03/06/2015 10:16

Le Musée européen des médias de Christine Kelly s'installera à Saint-Denis

Le Musée européen des médias s’installera finalement à Saint-Denis, dans la Seine-Saint-Denis.
Cinq villes avaient manifesté leur intérêt pour accueillir ce projet porté par Christine Kelly, ex-membre du CSA.
Alors que Nice et Saint-Denis étaient les deux dernières villes candidates, la ville de Seine-Saint-Denis a finalement été choisie.
Dans un communiqué, il est expliqué que cette ville se « distingue grâce à son projet architectural » et « sa dynamique de développement dans le cadre du Grand Paris ».
Pour rappel, le Musée Européen des médias se donne pour mission de décrypter les différents médias (radio, télévision, réseaux sociaux et presse écrite).
Lancé officiellement le 28 janvier dernier, l’ouverture de ce musée est prévue pour 2018.

Ce musée, qui sera le premier lieu de rencontre entre les médias et son public, mettra en avant le rôle de la télévision et des médias dans le domaine culturel.

Les visiteurs découvriront comment la télévision finance en partie la production, le cinéma, les radios associatives ou encore la presse écrite. Ils apprendront aussi le financement de l'audiovisuel.

Le Musée Européen des Médias s'intéressera également à la presse écrite, la radio, le cinéma, Internet, et aux réseaux sociaux.

Des expositions seront organisées et reviendront sur des moments forts de l'histoire des médias. Les enfants pourront par exemple découvrir les métiers de l'audiovisuel.

Le Musée Européen des Médias est composé d'un comité de pilotage (avec des personnalités comme Christine Kelly; Fabrice d’Almeida, Pascal Rozat...), d'un comité d'experts (CSA, INA, CNIL, Conseil National du Numérique...), et d'un comité de personnalités (Nikos Aliagas, Michel Cymes, Michel Drucker, Laurence Ferrari, Jean-Marc Morandini, Cyril Hanouna...).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pirate 92
3/juin/2015 - 14h01

Il serait temps de proposer un atermoiement, que les armées aient des missiles et des armes en conséquence pour mener à bien leurs missions, si essentielles semble t'il.

On pourrait affecter le budget dévolu à ce musée au ministère de la Denfense (et de l'attaque) smiley

Portrait de egibus44
3/juin/2015 - 10h39

et voila encore et toujours paris et sa banlieu le reste de la france n'existe pas .....