16/03/2015 11:01

Les coups de gueule se multiplient contre la commission de la carte de presse

Lundi dernier, pendant son émission sur France Inter, Pascale Clark poussait un coup de gueule contre la Commission de la Carte d'Identité des Journalistes Professionnels, qui a refusé de lui renouveler sa carte de presse cette année.

Très vite, de nombreux journalistes lui ont apporté leur soutien.

Après Patrick Cohen, qui a déchiré sa carte de presse pendant sa matinale sur France Inter, Christophe Hondelatte et Jean-Marc Morandini ont poussé un coup de gueule contre la commission.

Le premier s'est exprimé, hier midi, dans "Médias le mag" sur France 5. "La commission de la carte de presse diligente une enquête pour savoir s'il faut me la conserver. On m'a envoyé un dossier à remplir. Il faut que je fournisse des preuves supplémentaires alors que je travaille sur une chaîne d'information continu", a confié le journaliste. 

Et d'ajouter : "Je vous l'annonce, je ne vais pas répondre à cette question. Donc, je peux considérer que je n'ai plus de carte de presse en 2015, parce que j'estime qu'exerçant ce métier dans le cadre de l'information depuis 30 ans, je n'ai pas à répondre à ce genre de questions".

De son côté, sur Europe 1 dans "Le grand direct des médias", Jean-Marc Morandini a témoigné également.

"Je peux vous dire que moi aussi c'est pareil avec la Commission de la carte. Ils m'ont demandé mes fiches de paie, je les ai données. Maintenant, ils veulent ma déclaration d'impôts! Donc, je leur ai dit d'aller se faire voir !", a-t-il lâché sur Europe 1.

Ecoutez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kristin54
16/mars/2015 - 17h37

Je ne savais pas que les revenus de" journaliste" devaient representer 50% DES REVENUS GLOBAUX.....pour avoir droit à la carte.

Si cela est vrai ; normal de devoir presenter la feuille d'imposition.

Portrait de _Julie_
16/mars/2015 - 14h19 - depuis l'application mobile

Mr Morandini avec tout le respect que je vous dois, animer une émission sur NRJ 12 ou présenter des sujets à la radio ne fait pas de vous un journaliste, comme bien d'autre. Donc oui au contrôle de l'attribution de cette carte qui se retrouve bien vite dans les mains de certaines personnes qui n'ont rien de journalistes !
P.s: si mon commentaire vous déplaît ce n'est pas une raison de le supprimer, je ne fais qu'utiliser cette sacro sainte liberté de parole que vous aimez tant donner sur Europe 1 ;-)

Portrait de renelle
16/mars/2015 - 13h23

 pour leurs déclarations de revenus 2014 vont ils considérer qu'ils n'ont plus de carte de presse ?  , ces journaleux que l'on sait à 95 % à gauche qui osent donner des leçons à la terre entière .............

Portrait de Tapatort
16/mars/2015 - 12h20

Si Hondelatte le roi de la crise de nerf ne veut pas répondre à la commission ça le regarde. La carte de presse donne droit à un certain nombre d'avantage dont un abattement sur les impôts. 

Si la part des revenus, la plus importante, d'une personne n'est pas pas celle qui concerne une activité journalistique alors cette fameuse carte ne peut pas être attribuée. 

Je serai curieux de savoir si P. Cohen va récupérer une carte pour 2015...

Portrait de squarepusher
16/mars/2015 - 12h09

Il serait quand même bien d'expliquer pourquoi la commission de la carte de presse demande le relevé des impots... pour pouvoir reclamer la carte de presse, il faut que le metier de journaliste représente au moins 50% des revenus. Mais pour quelqu'un qui concentre plusieurs activitées telles que Journaliste mais aussi producteur, editeur de site web...comment savoir ce que représente les revenus de journalistes sans voir le relevé d'impots ?

Portrait de descamps
16/mars/2015 - 11h53
N'est-ce pas cette fameuse carte qui permet une substantifique réduction d'impôts accordée depuis 2012? Abattement fiscal de 7.650 euros donc une niche fiscale

 

Portrait de macaignepierregeorges@gmail.com

Il faudra une loi, sur la transparente de la presse et la pluralisme des journalistes enfin qui ne soit pas ni de gauche, ni de droite, a tout les médias journaliste presses d'écrit radios et télévisions.
Il faudra créer des fichiers sur les journalistes: presse écrit, radios télévisions, qui soit recensées et reconnu par la Haute Autorités, des Médias HAM comme existe le CSA....

Portrait de tonton-rv
16/mars/2015 - 11h13

N'est-ce pas cette fameuse carte qui permet une substantifique réduction d'impôts accordée depuis 2012?