20/02/2015 17:36

Les employeurs peuvent désormais lire les SMS des portables professionnels!

Les employeurs ont désormais le droit de lire les SMS privés que vous envoyez depuis votre téléphone portable professionnel.
Le Parisien dévoile que cette autorisation fait suite à un arrêt rendu le 10 février par la Cour de cassation.
En effet, il est estimé que les téléphones sont sensés avoir « un caractère professionnel » et non privé.
De ce fait, l'employeur peut « consulter en dehors de la présence de l'intéressé » les messages, « sauf s'ils sont identifiés comme étant personnels. »
Afin de justifier le caractère personnel, il est conseillé d'ajouter une mention au début du message.

Ainsi, les SMS ne pourront être utilisés contre vous en cas de litige avec votre employeur.
Des arrêts similaires avaient déjà été annoncés notamment concernant les ordinateurs de travail ainsi que les adresses mails professionnels.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de brems
21/février/2015 - 08h19
master mind a écrit :

et interdiction d’utiliser son portable personnel pendant les heures de travail

N'importe quoi c'est une obligation de pouvoir laisser un employé être joint par sa famille ou pour tout autre motif. Il peut y avoir des urgences avec les enfants par exemple. J'ai une collègue qui avait eu un dégât des eaux, heureusement qu'elle a pu être jointe pour rentrer chez elle.

Portrait de Macgyver41
21/février/2015 - 01h17 - depuis l'application mobile

Bonne décision.

Portrait de pool one
20/février/2015 - 21h01

Normal !

C'est qui le patron ?!!!!!

Portrait de bjf56fr
20/février/2015 - 19h07

Normal, un portable pour le travail, son propre portable pour le reste !

Portrait de Professor-Chaos
20/février/2015 - 18h19
nanfer64 a écrit :

heu !!!!! il n'y a pas une fôte dans le titre ????  :steve:

A part la votre , j'ai beau regarder et je n'en vois pas smileysmiley

Portrait de Debilla
20/février/2015 - 17h49
nanfer64 a écrit :

heu !!!!! il n'y a pas une fôte dans le titre ????  :steve:

L’hôpital qui se fout de la charité, faute ne s'écrit pas fôte !!